La SNCF commande 15 trains à hydrogène à Alstom

À l’heure où une grande majorité de trains français fonctionnent encore au fioul, une ressource fossile fortement émettrice de dioxyde de carbone, la SNCF a décidé de verdir son activité grâce à l’hydrogène.

La SNCF se lance dans la révolution hydrogène

En France, le développement de la filière hydrogène-énergie a été officiellement lancée en juin 2018 par l’ancien ministre Nicolas Hulot.

Avec ce programme doté d’un budget annuel de 100 millions d’euros, le gouvernement ambitionne de produire 10% de son hydrogène à partir de ressources renouvelables d’ici l’horizon 2023. Dans le même temps, de nombreuses initiatives ont été lancées par les industriels du secteur des transports (PSA, Michelin, Faurecia, Alstom…).

En cette rentrée 2019, c’est au tour de la SNCF de se joindre à la révolution hydrogène. Invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV le 29 août, le président de la société nationale des chemins de fer français a annoncé son intention de passer commande d’une flotte de 15 trains à hydrogène afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre du transport ferroviaire.

“On espère que d’ici quelques semaines en mettant autour de la table six régions moteurs, l’État et Alstom, on va signer un contrat pour construire une quinzaine de trains à hydrogène. Ce sera une première en France”, a expliqué Guillaume Pepy.

L’hydrogène, un carburant respectueux de l’environnement

Actuellement, les trains qui circulent sur le réseau ferroviaire français sont alimentés par deux types de carburant : du gazole ou de l’électricité.

Sur les 30.000 kilomètres de voies ferrées, seuls 15.000 kilomètres sont équipés de caténaires (câbles porteurs et fils conducteurs) permettant la circulation de trains électriques. Ces derniers assurent cependant la circulation de plus de 80% des voyageurs en région.

Poursuivre l’électrification du réseau ferroviaire français apparait donc être la solution idéale pour réduire l’utilisation des trains au gazole (ressource fossile polluante) et ainsi améliorer le bilan carbone de la SNCF. Toutefois, l’électrification du réseau est un processus long et couteux (entre 400.000 et 1 million d’euros le kilomètres).

À l’heure où l’hydrogène est de plus en plus cité comme un carburant d’avenir, une troisième solution a été envisagée par les responsables de la SNCF : utiliser la technologie des piles à combustible pour produire à bord des trains l’énergie électrique nécessaire à leur circulation.

“Ce qui est intéressant, c’est que le train à hydrogène ne rejette que de l’eau, pas de particules pas de polluants. On pourra ainsi diminuer la pollution en ville mais aussi à la campagne”, explique en effet le président de la SNCF.

Alstom annonce un nouveau modèle de train à hydrogène

Le train à hydrogène d’Alstom circule en Allemagne depuis septembre 2018. Baptisé Coradia iLint, il fonctionne grâce à une pile à combustible qui transforme in situ l’hydrogène en électricité.

Fort de cette expérience, le groupe français a annoncé en mai dernier avoir remporté un contrat portant sur la construction de 27 trains à hydrogène pour le transporteur allemand Fahma.

Soucieux de déployer ce mode de transport vertueux dans l’Hexagone, Alstom a appelé les régions françaises à se mobiliser afin de commander rapidement une trentaine d’exemplaires de train à hydrogène. Pour s’adapter aux caractéristiques du réseau français, la société a annoncé le développement d’un nouveau modèle de train : une version bimode, fonctionnant à l’hydrogène mais également à l’électricité.

“Les premiers trains seront disponibles en 2021 ou 2022”, a assuré le PDG d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, sur France Info en guise de réponse à son homologue de la SNCF. “Le centre de compétence mondial pour l’hydrogène est à Tarbes. Même le train que nous avons fourni à l’Allemagne a sa propulsion conçue et fabriquée à Tarbes, en France”.

Objectif : éradiquer le diesel du réseau ferroviaire français

La commande de la SNCF serait une première réussite pour Alstom et ferait de la France un pays pionnier en matière de déplacement ferroviaire hydrogène.

In fine, cela permettrait également de réduire notre dépendance aux ressources fossiles en permettant d’éradiquer le diesel de notre réseau ferroviaire.

Et pour y parvenir, une autre alternative est envisagée. “La SNCF se lance également dans l’hybride. On a 4 moteurs dans un autorail. On enlève deux moteurs diesel et on met à la place deux batteries à haute puissance. Ces batteries récupèrent l’énergie du freinage. Cela permet, quand le train arrive dans les agglomérations, de ne pas rejeter de polluants”.

“L’objectif c’est qu’il n’y ait plus un seul diesel sur le rail français d’ici quinze ans. C’est extrêmement ambitieux car il y a encore aujourd’hui 20 % des trains et des locomotives qui sont diesel”, confirme en effet Guillaume Pepy.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    L’hydrogène utilisé vient du vaporeformage et sa production émet plus de CO2 que la combustion directe de fioul.
    Le progrès viendra quand nous utiliserons de l’hydrogène issu de l’électrolyse de l’électricité décarbonée.

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective