Centrale de Zaporijjia: niveau radioactif « normal » après les frappes (responsable prorusse)

Aucune fuite radioactive n’a été détectée après les frappes qui ont visé jeudi la centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d’Ukraine et d’Europe, a affirmé un responsable de l’administration prorusse d’occupation.

« A l’heure actuelle, aucune contamination n’a été relevée à la station et le niveau de radioactivité est normal », a déclaré sur Telegram Evguéni Balitski, chef de l’administration civile et militaire mise en place dans cette région du sud de l’Ukraine contrôlée par les Russes.

Kiev et Moscou s’accusent mutuellement d’avoir bombardé jeudi le périmètre de cette centrale nucléaire, après des frappes la semaine dernière.

Selon l’administration locale prorusse, des projectiles sont notamment tombés jeudi près d’un dépôt de « substance radioactive ».

Selon M. Balitski, « plusieurs tonnes » de déchets radioactifs sont stockés sur le site, et une frappe sur ce dépôt « rendrait l’ensemble du territoire impropre à la vie ».

Il a par ailleurs affirmé que la fumée qui s’élève près du site, visible sur des vidéos circulant sur les réseaux sociaux, provenait d’un feu qui s’est déclaré dans un champ après la rupture d’une ligne électrique.

« Les pompiers sont en train d’intervenir », a-t-il souligné.

La situation à Zaporijjia suscite l’inquiétude croissante de la communauté internationale. Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a mis en garde jeudi contre un risque de « catastrophe ».

Cette centrale, la plus grande d’Europe, est contrôlée depuis le mois de mars par les forces russes qui mènent une offensive militaire contre l’Ukraine.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Pourquoi les forces russes bombarderaient elles une centrale qu’elles occupent et dont elles comptent utiliser la production ? Par contre en la bombardant, Kiev l’utilise comme moyen de pression sur les occidentaux pour les forcer à agir pour au moins faire de cette centrale une zone démilitarisée pour pouvoir continuer à avoir l’électricité produite ! Aucune chance pour que ça marche et c’est extrêmement dangereux. Perdus pour perdus, Zelinsky accepte le risque de rendre les territoires pris par les Russes impropres à la vie.

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective