La Vendée, un territoire à la pointe des smart grids

Depuis plus de 4 ans, le projet Smart Grid Vendée vise à expérimenter, à l’échelle du département de la Vendée, de nouvelles solutions pour gérer et moderniser la distribution de l’électricité à l’heure de la transition énergétique. Ce véritable « laboratoire à ciel ouvert » a embarqué plus de 150 collectivités locales, des industriels, start-up, chercheurs, ingénieurs, enseignants, afin de tester de nouvelles solutions pour préparer, à l’heure de la transition énergétique, le réseau électrique de demain. Entretien avec Benoît Helbecque, chef de projet Smart Grid Vendée (qui regroupe 8 partenaires : le SyDEV, Enedis, RTE, GE, Actility, Engie Ineo, Legrand et le CNAM. Il est partiellement financé par les Investissements d’Avenir de l’ADEME).

Comment le projet Smart Grid Vendée est-il né ?

Le projet est né sous l’impulsion du Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Vendée (SyDEV) et s’inscrit dans la démarche de préparation engagée depuis plusieurs années par Enedis à travers une série de démonstrateurs. Il permet déjà un changement d’échelle avec un démonstrateur à la taille de tout un département.

Quelles sont les ambitions du projet ?

Pour Enedis, l’objectif de ce projet est d’étudier et de mettre en œuvre des solutions techniques innovantes pour optimiser les performances du réseau de distribution électrique à infrastructures constantes. Pour ce faire, nous développons des alternatives aux renforcements du réseau ou encore à la création d’ouvrage.

Parmi les réalisations dans le cadre du Projet, il y a le raccordement des producteurs plus vite et à moindre coût en contrepartie de limitations d’injection quelques heures par an, l’optimisation de la conception des réseaux en intégrant de nouveaux leviers (flexibilités de consommation, limitation de la puissance des producteurs), schéma de conduite dynamique, la maîtrise de la simultanéité des effacements de consommation et la contribution au contrôle de ces effacements. Le 8 décembre 2015, ont eu lieu les premiers tests d’effacement de chauffage électrique du collège de l’île d’Yeu. Ils ont permis de démontrer que le pilotage de la consommation permet de lisser les pointes de consommation et donc de reporter les investissements sur le réseau. Autre réalisation : l’optimisation du réseau de distribution de manière prévisionnelle et jusqu’au temps réel, et la planification et la programmation des travaux (RTE, producteurs, Enedis). Nous modulons également la tension du réseau en temps réel pour améliorer la qualité de fourniture et nous aidons au maintien de la tension du réseau de transport grâce à la puissance réactive des producteurs.

En quoi la Vendée offre un territoire pertinent qui permet d’implémenter rapidement les technologies des réseaux électriques intelligents pour les tester et les déployer plus facilement que sur d’autres territoires ?

D’abord, c’est un territoire pragmatique, engagé vigoureusement dans la transition énergétique. Ensuite, c’est un territoire très représentatif de la diversité des solutions à mobiliser : des EnR tant PV qu’éoliennes, des sites résidentiels et tertiaires mais aussi industriels, des réseaux urbains et ruraux. Il faut souligner également que les relations étroites et de confiance entre le SyDEV, les collectivités et Enedis sont primordiales dans la réussite du projet.

Le département est-il à l’image du paysage énergétique français ?  Est-il à la pointe des énergies renouvelables ?

Que ce soit sur le taux ou la diversité des énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, biogaz), la mobilité électrique/décarbonnée, l’efficacité énergétique ou bien encore la mobilisation des acteurs du territoire, la Vendée a sûrement quelques années d’avance par rapport à d’autres territoires.

Le démonstrateur, lancé en 2013, arrive à échéance fin septembre 2018… Quel bilan tirez-vous de ces cinq années ? Quelle est la suite ?

D’ores et déjà, ce projet nous a permis de démontrer notre capacité à insérer les énergies renouvelables sur les réseaux de distribution à travers, notamment les nouvelles offres de raccordement, réduisant ainsi les investissements liés aux renforcements ou à la construction d’ouvrages neufs : le projet a permis très concrètement d’alimenter la feuille de route industrielle des solutions proposées par Enedis à travers, par exemple, des raccordements innovants qui seront proposés partout sur le territoire en 2018 ou une optimisation des périodes de travaux avec toutes les parties prenantes qui a été généralisé dès l’hiver 2016 sur toute la France.

Le SyDEV a pu également systématiser les démarches d’efficacité énergétique dans les bâtiments communaux et faire émerger des potentiels de flexibilité en mobilisant diverses solutions techniques dont des objets connectés low cost.

Pour les divers partenaires, c’est aussi la satisfaction d’avoir mené ce projet et l’envie de poursuivre pour explorer de nouveaux défis offerts par la transition énergétique !

 

*   Dans le cadre de la stratégie nationale de recherche et d’innovation dans le domaine de l’énergie et suite aux recommandations du Grenelle de l’Environnement (article 19 Loi Grenelle 1), l’Etat a décidé la création d’un fond de soutien à la mise au point de démonstrateurs de recherche en nouvelles technologies de l’énergie dont la gestion est confiée à l’ADEME. Dans ce contexte, l’ADEME a lancé en 2011 un Appel à Manifestations d’Intérêt (AMI) concernant la thématique des réseaux électriques intelligents. En réponse à cet AMI, les parties regroupant des partenaires majeurs du paysage énergétique européen, complémentaires et experts sur l’ensemble de la chaîne actuelle du système électrique, avec l’accompagnement d’un organisme scientifique et de recherche, ont souhaité mettre en place une coopération stratégique entre elles afin de participer, en partenariat, au projet de démonstrateur Smart Grid Vendée.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective