hydrogene-eolien-jpg

Des véhicules en libre-service qui carburent à l’éolien

La commune de Tupigny dans l’Aisne va lancer un projet à la fois novateur et répondant aux enjeux de l’énergie éolienne : stocker l’électricité produite par son parc éolien sous forme d’hydrogène qui alimentera deux véhicules en libre-service. C’est l’entreprise VDN Group qui, forte de son expertise de plus de cinq ans dans le développement de projets éoliens, se lance à présent dans l’hydrogène. VDN se positionne ainsi sur le « Power to gaz », offrant de nouveaux débouchés aux territoires désireux de stocker et d’utiliser l’électricité issue de leur parc éolien : l’hydrogène au service de la mobilité durable. Pour bien comprendre comment tout cela fonctionne, nous avons interviewé Nicolas Ugalde, directeur général de VDN.

Mettre en libre-service deux voitures à hydrogène rechargées par un parc éolien, comment ça marche ?

Le système repose sur une borne branchée sur un système électrique. Les électrons sortent du parc éolien (NDLR : 6 éoliennes au total), arrivent dans la borne via un câble et permettent de transformer cette électricité en gaz par électrolyse. Cet hydrogène, stocké dans cette borne qui fait 4 kilogrammes, est ensuite transformé en électricité et ainsi injecté dans les véhicules équipés de piles à combustible.

Je précise qu’un véhicule à hydrogène possède tout de même une autonomie de plus de 500 kilomètres pour un temps de recharge d’à peine 3/4 minutes. Le véhicule ne rejette que de l’eau en sortie.

Est-ce une première en France ?

Oui, sur une échelle locale comme celle-ci. L’éolien reste encore aujourd’hui abstrait. L’électricité produite reste noyée dans le mix énergétique français. L’idée de ce projet innovant et technique est donc de donner une finalité à un parc éolien qui va être construit sur le territoire de cette commune. L’objectif est que Tupigny puisse être à la fois « producteur » mais aussi « consommateur » d’énergie à travers l’utilisation qu’en feront ses habitants. Si tout se passe bien, les voitures à hydrogène seront disponibles dans deux ans.

Cette innovation va-t-elle selon vous ouvrir de nouveaux débouchés aux territoires ?

Clairement oui. Les élus de Tupigny sont déjà sur l’après. Aujourd’hui, nous avons proposé un démonstrateur avec deux véhicules qui répond aux besoins des habitants. La mairie, à travers cette borne qu’on pourra renforcer, réfléchit déjà à la mise en place d’un car de ramassage scolaire. On pourrait imaginer aussi le développement de flottes administratives. Le Conseil départemental, par exemple, est également intéressé par des véhicules hydrogène. Dans quelques années, on pourra pourquoi pas y intégrer des tracteurs.

Vous mettez en quelque sorte l’hydrogène au service de la mobilité rurale…

Face aux problématiques récurrentes de centralisation des services administratifs et commerciaux, l’enjeu est de pouvoir utiliser le parc éolien pour faciliter les modes de transports et rapprocher ainsi ces services aujourd’hui éloignés de la ruralité.

Les véhicules sont en libre accès et gratuits… Qui finance tout ça ?

VDN finance tout en intégrant ces véhicules et la borne dans le financement du parc éolien.

Au-delà d’une solution pour la mobilité de demain, votre innovation est-elle aussi une solution pour le stockage de l’énergie éolienne ?

Au même titre que les autres énergies renouvelables, l’éolien est une énergie variable, ne produisant de l’électricité que lorsqu’il y a du vent. Afin de palier à cette variabilité, le stockage par hydrogène devient aujourd’hui une solution crédible et efficace. La puissance énergétique de l’hydrogène est telle que nous pouvons stocker en masse l’électricité à travers ce gaz.

 

 

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective