Anomalies du Creusot: EDF va redémarrer deux réacteurs mercredi

EDF doit redémarrer mercredi deux réacteurs dont il devait vérifier des composants liés aux anomalies dans les dossiers de fabrication de l’usine Areva au Creusot, tandis qu’il a repoussé de quelques jours le redémarrage d’autres réacteurs concernés, a indiqué l’électricien.
Le réacteur numéro 3 de la centrale de Dampierre (Loiret) et le réacteur numéro 2 de la centrale de Saint-Laurent (Loir-et-Cher), doivent redémarrer respectivement à 14H00 et 23H00, a détaillé mercredi une porte-parole du groupe à l’AFP.
Ces réacteurs font partie d’un groupe de douze sur lesquels l’Autorité de sûreté nucléaire avait demandé à EDF de réaliser des vérifications sur des composants qui avaient été fabriqués sur le site du Creusot.
EDF a transmis à l’ASN un « dossier de synthèse » pour chacun de ses réacteurs, l’Autorité de sûreté devant ensuite les analyser et donner son accord à une remise en service.
« Huit ont déjà eu un accord sur le dossier de synthèse », a expliqué la porte-parole. Deux d’entre eux ont d’ailleurs déjà redémarré. Il s’agit de Paluel 4 (Seine-Maritime) et Penly 1 (Seine-Maritime).
La remise en service des six autres va s’échelonner jusqu’au 30 novembre, selon les données communiquées par EDF au gestionnaire du réseau de transport RTE.
Des « aléas techniques » qui sont survenus durant la phase de redémarrage ont notamment conduit EDF à décaler de quelques jours la remise en service de Cruas 3 (Ardèche), a précisé la porte-parole.
EDF est en revanche toujours dans l’attente du feu vert de l’ASN pour les réacteurs Tricastin 3 (Drôme), Gravelines 2 (Nord), Bugey 3 (Ain) et Belleville 2 (Cher). Il prévoit pour l’instant de les redémarrer d’ici le 10 décembre.
Actuellement, 18 des 58 réacteurs du parc français sont à l’arrêt pour diverses raisons (maintenance programmée, arrêts plus longs pour contrôles, etc.).
Cette longue procédure de l’ASN autour de l’usine Creusot Forge d’Areva a été déclenchée en 2014, après la détection d’une anomalie sur la cuve de l’EPR de Flamanville. Après un audit, Areva a mis en évidence des irrégularités dans certains dossiers de fabrication du site.
mhc/ef/ggy

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective