La RATP s’intéresse à l’hydrogène pour améliorer l’empreinte carbone de ses bus

Fortement engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique, la mairie de Paris a publié en 2018 une liste de 500 mesures dans plusieurs domaines (transport, énergie, bâtiment, déchets, alimentation…) afin de diviser par deux la consommation énergétique des Franciliens et de favoriser le déploiement des énergies renouvelables.

Ce Plan Climat, qui a pour objectif de guider la capitale française vers la neutralité carbone d’ici 2050, semble avoir un effet vertueux d’émulation auprès des grands acteurs de la vie parisienne. Citoyens, entreprises et associations sont désormais enclins à s’engager dans des actions concrètes en faveur du climat.

La Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP) a par exemple décidé d’accélérer sa transition énergétique et à verdir petit à petit sa flotte de bus. Et pour y parvenir, elle se tourne désormais vers la technologie hydrogène.

La RATP accueille un bus à hydrogène dans sa flotte

La RATP s’est engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique en 2014 avec un ambitieux programme baptisé Bus2024. Soucieux de supprimer définitivement les véhicules à motorisation diesel du réseau francilien, et ainsi réduire ses émissions de gaz à effet de serre, la régie de transport a fait le choix de privilégier les technologies plus respectueuses de l’environnement.

Après avoir acquis 90 véhicules à motorisation 100% électrique, 150 bus au biogaz et 930 véhicules hybrides, la RATP s’intéresse maintenant à une autre technologie zéro émission pour verdir sa flotte de bus : l’hydrogène.

La RATPa en effet annoncé le 25 novembre la signature d’un accord de coopération avec le constructeur portugais CaetanoBus. Ce partenariat porte sur une opération de tests en conditions réelles d’un bus électrique à pile à combustible. Afin de mener cette expérimentation, elle accueillera dans quelques mois au sein de sa flotte le H2.City Gold, un bus à hydrogène équipé de pile à combustible.

“Nous permettons aux villes d’évoluer vers une mobilité propre. La France est un marché stratégique pour CaetanoBus et un partenariat avec la RATP est une belle opportunité pour renforcer notre relation avec le leader du marché de la mobilité urbaine”, estime Jorge Pinto, Président-directeur général de CaetanoBus.

CaetanoBus met au point son premier bus à hydrogène

Peu connu en France, le constructeur portugais est un acteur fortement engagé dans la transition énergétique. L’entreprise milite depuis longtemps pour accélérer le déploiement des bus zéro émission. C’est la signature d’un partenariat avec Toyota, en septembre 2018, qui va rendre possible la construction du premier bus à hydrogène.

Afin de promouvoir l’utilisation de sa technologie hydrogène au-delà du segment de la voiture particulière, Toyota décide fin 2018 de partager la motorisation de sa Miraï avec Caetanobus.

Le constructeur portugais dispose donc d’un véritable système hydrogène (pile à combustible, réservoirs d’hydrogène et autres composants majeurs) pour produire, en un peu plus d’un an, un premier modèle de bus urbains à hydrogène.

C’est ainsi qu’est né le H2.City Gold, un bus de 12 mètres de long équipé de 5 réservoirs de 37,5 kilos d’hydrogène associés à des batteries de stockage. Selon les explications de CaetanoBus, ce bus à hydrogène affiche une autonomie de 400 kilomètres pour un temps de recharge d’une dizaine de minutes.

Ce véhicule zéro émission sera mis en service dans les rues de Paris au mois d’août 2020. La RATP a précisé qu’il circulerait pendant 3 mois sur la ligne 185, entre Porte d’Italie et Choisy Sud.

L’objectif de l’opération est de tester la viabilité technique du H2.City Gold en conditions réelles d’utilisation avec voyageurs afin d’envisager sa commercialisation à plus grande échelle d’ici la fin de l’année.

Toyota imagine la société de demain en tout hydrogène

“En fournissant sa technologie de pile à combustible hydrogène à Caetanobus, Toyota contribue à réduire les émissions mondiales de CO2 et à promouvoir le développement d’une société basée sur le recours à l’hydrogène. Il s’agit là des objectifs clés du Toyota Environmental Challenge 2050, la stratégie technologique et écologique de la marque”, explique Johan van Zyl, Président-Directeur Général de Toyota Motor Europe

Le Toyota Environmental Challenge 2050 est un ensemble d’objectifs ambitieux que s’est fixé le constructeur japonais pour réduire son impact environnemental.

Le premier défi consiste à tendre vers zéro émission de gaz à effet de serre pour les véhicules neufs d’ici 2050.

Pour y parvenir, Toyota a décidé d’encourager l’application de sa technologie de pile à combustible au-delà des voitures particulières, c’est-à-dire dans les autobus, les poids lourds ou encore les utilitaires légers.

Persuadé des atouts de sa technologie hydrogène, Toyota ambitionne de la décliner dans d’autres secteurs que le transport. Le groupe japonais a par exemple dévoilé il y a quelques semaines son premier groupe électrogène à pile à combustible.

Installé sur le site de son usine de Honsha, ce démonstrateur technologique est équipé des principaux éléments de la Mirai (piles à électrolyte polymère, unité de contrôle, batterie de stockage) et fournit un courant alternatif triphasé de 210 volts.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective