Basse consommation : des nouveautés françaises pour le Mondial de l’auto

Le lancement du programme gouvernemental “véhicule 2l/100km” destiné à relancer l’innovation et l’industrie aura finalement porté ses fruits et encouragé les constructeurs français à renforcer leurs efforts dans la recherche technologique. Les trois constructeurs qui s’étaient alors engagés à développer et commercialiser à l’horizon 2020 un modèle de voiture basse consommation à un prix abordable ont répondu présent à l’appel et exposeront lors du prochain salon de l’automobile leurs dernières innovations en matière d’hybridation.

L’enjeu était avant tout de parvenir à réaliser un prototype consommant moins de 2 l/100 km, industrialisable et commercialisable d’ici six ans à un tarif équivalent à celui d’une Renault Clio ou d’une Citroën C3 d’aujourd’hui. Un pari osé qui aura nécessité de nombreuses interventions sur la motorisation bien sur mais également sur le poids et l’aérodynamique du véhicule, facteurs déterminants dans la consommation des moteurs.

Les groupes Peugeot, Citroën et Renault ont ainsi relevé le défi en explorant de nouvelles combinaisons de matériaux composites allant de magnésium à la fibre de carbone et permettant d’alléger les véhicules tout en respectant les normes de confort et de sécurité actuelles.

Citroën tout d’abord devrait dévoiler le concept C4 Cactus Airflow 2L, censé afficher une consommation théorique de 2 litres aux 100 kilomètres grâce à sa technologie “Hybrid Air”. Equipé d’une mini-motorisation à essence trois cylindres associé à un système de stockage d’énergie sous forme d’air comprimé et d’un ensemble de deux moteurs pompes hydrauliques, il est constitué en partie d’aluminium et de carbone offrant un gain de 100 kg par rapport aux véhicules de la gamme.

Peugeot devrait exposer pour sa part un démonstrateur Peugeot 208 2L Hybrid Air, disposant d’une technologie identique à celle utilisée pour la Citroen C4 Cactus.

Le groupe Renault semble quant à lui s’être détourné du 100 % électrique au profit d’un modèle hybride plus performant. La petite berline Eolab affiche en effet des caractéristiques prometteuses avec un poids réduit de plus de 400 kg par rapport aux modèles comparables de citadines comme la Clio IV et une consommation très faible d’un litre aux 100 km. Equipée d’une double motorisation essence- électrique rechargeable, elle dispose d’une autonomie de 60 km en électrique pour une émission quasi nulle.

Ces trois véhicules seront présentés lors du Mondial de l’automobile 2014 du 4 au 19 octobre prochain.

Crédits photo : Renault

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective