Total et GIG obtiennent une concession pour un gros projet éolien au large de l’Angleterre

Le groupe français Total et le fonds Green Investment Group (GIG), filiale de l’australien Macquarie, ont annoncé lundi avoir obtenu une concession sur les fonds marins britanniques afin d’y développer un projet éolien en mer de 1,5 gigawatt (GW).

« Le projet, qui sera implanté au large des côtes de la région d’East Anglia, pourrait fournir jusqu’à 1,5 gigawatt (GW) d’électricité renouvelable », ont indiqué dans un communiqué les deux partenaires, réunis au sein d’une coentreprise à parité.

La région se situe sur la côte est de l’Angleterre.

« Ce projet est notre développement d’énergie renouvelable le plus conséquent en Europe à ce jour et constitue un jalon important dans notre ambition d’atteindre la neutralité carbone à horizon 2050 », a souligné Julien Pouget, en charge des renouvelables chez Total, cité dans le communiqué.

« Ce succès est redevable à notre expertise historique en offshore britannique et ouvre la voie à une diversification de notre offre d’énergie dans le pays, en adéquation avec notre stratégie de devenir un acteur multi-énergies », a-t-il ajouté.

Le groupe est en effet aujourd’hui l’un des gros opérateurs pétroliers et gaziers en mer du Nord britannique mais cherche à se diversifier.

Total, qui doit annoncer mardi matin des résultats annuels marqués par la chute des cours pétroliers, a multiplié les annonces dans les renouvelables depuis le début de l’année. Il a notamment pris une participation dans un gros développeur solaire en Inde pour 2,5 milliards de dollars.
jmi/vac/oaa

commentaires

COMMENTAIRES

  • pas mal
    mais décidément le concept de neutralité carbone 2050, pour l’Europe uniquement, Total nous prend vraiment pour des lapins de six semaines!
    quel greenwashing!
    la neutralité carbone, c’est mondialement, ou rien du tout

    Répondre
  • Décidément, c’est effectivement une grosse lessive. J’ai du mal à imaginer que toutes ces gigantesques installations en mer n’aient pas d’impact sur les écos systemes marins (!?). On est en plein inconnu et peut être faudrait-il expérimenter avant de passer au stade final.

    Répondre
  • Moi j’ai du mal à croire que l’on ne se soit pas poser la même question à propos de toutes ces plateformes pétrolières en mer qui menacent (et font même plus que menacer…. Ekofisc Bravo ! j’ai applaudi des 2 mains) autrement les écos systèmes marins, qu’une éolienne qui pourrait assommer une baleine en tombant

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective