Rugy reçoit 175 signataires de la pétition climat

Le ministre de la Transition écologique reçoit mercredi soir 175 signataires de la pétition “l’affaire du siècle” soutenant une action en justice contre l’Etat pour “inaction climatique”, recours qui sera déposé le 14 mars.

Début février, François de Rugy avait lancé un appel sur Facebook aux plus de 2,1 millions de pétitionnaires pour venir dialoguer avec lui, précisant que les 100 premiers à répondre seraient reçus au ministère.

“Il y en aura 175, parce qu’il y a eu 5.000 demandes, 5.000 personnes ont répondu à mon appel sur Facebook”, a-t-il déclaré mercredi matin sur France Inter.

“Je crois que le dialogue avec ces citoyens qui ont signé une pétition peut être fructueux”, a-t-il ajouté. “Je vois le bon côté des choses: 2,2 millions de personnes qui ont pris la peine de signer cette pétition, c’est une mobilisation sans précédent et c’est sur le sujet du climat, donc tant mieux”.

Les quatre ONG (Fondation Nicolas Hulot, Greenpeace France, Notre Affaire à Tous et Oxfam France) à l’origine de la pétition avaient adressé en décembre une requête préalable au gouvernement, accusant l’État de “carence fautive” par son “action défaillante” pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Déçues de la réponse du gouvernement qui a rejeté l’accusation d’inaction et listé les actions de l’État en matière de lutte contre le réchauffement, elles ont annoncé qu’elles déposeraient leur recours devant le tribunal administratif de Paris le 14 mars.

“C’est une mobilisation symbolique (…) Les associations nous ont bien fait comprendre que quoi qu’on leur dise, elles poursuivraient leur action”, a commenté François de Rugy mercredi, répétant que la France était “à la pointe du combat sur le climat”.

“Tout le monde le sait très bien, ce n’est pas dans les tribunaux qu’on fera baisser les gaz à effet de serre. Ce n’est pas là qu’est la solution”, a-t-il ajouté, appelant à une “mobilisation générale”.

Il a d’autre part salué la mobilisation des jeunes pour le climat menée par l’adolescente suédoise Greta Thunberg qui appelle notamment à une “grève mondiale” le 15 mars.

“Je trouve que le concept de grève pour le climat est original, et en soi intéressant, alors qu’en général les grèves, que ce soit dans les lycées, les universités ou les entreprises, c’est plutôt pour défendre des questions internes”, a-t-il noté.

Mais “ce n’est pas à un ministre d’appeler à la grève dans les établissements scolaires évidemment”, a-t-il ajouté.

abd/alu/asm

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective