Reprise des études sur le potentiel géothermique de La Réunion

Des études vont reprendre sur l’île de La Réunion pour tenter de mieux identifier les secteurs au potentiel de géothermie moyenne et haute température, ainsi que les besoins avérés et les contraintes liées à une éventuelle exploitation de la géothermie. Les résultats de cette étude devraient être connus d’ici à la mi-2015, afin de favoriser le développement des énergies renouvelables dans l’île.

Au milieu de l’année 2015, les chercheurs et les experts en énergie devraient avoir à leur disposition une ou des cartes synthétiques recensant les différents secteurs les plus favorables à l’exploitation de la géothermie moyenne et haute température, les besoins énergétiques avérés ainsi que les contraintes inhérentes à ces différents sites.

Ces documents seront accompagnés de recommandations concernant la poursuite ou non de l’exploration des secteurs identifiés comme porteurs d’un potentiel, en vue de réduire les risques géologiques et environnementaux d’une éventuelle exploitation de la géothermie.

Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) est à l’origine de ces nouvelles investigations à La Réunion, soutenu par la DEAL et l’Ademe, et en partenariat avec le Parc National de La Réunion, la Région, le Laboratoire Géosciences de l’Université de La Réunion, et le Laboratoire Magma et Volcan de l’Université de Clermont-Ferrand.

Du fait de son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, le cœur du Parc National ne sera pas concerné par ces nouvelles études, qui se baseront en partie sur un certain nombre de recherches de prospection géothermiques déjà menées, sur des études récentes de l’Université de La Réunion, et sur les acquisitions géophysiques héliportées de l’île.

Ces recherches devraient contribuer au développement des énergies renouvelables et réduire les émissions de gaz à effet de serre : ces objectifs sont (avec la maîtrise de la demande énergétique) ceux du Schéma Régional du Climat de l’Air et de l’Energie (SRCAE), qui doit définir les moyens de les atteindre à l’horizon 2020 et 2030.

Crédit photo : Caroline et Louis VOLANT

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective