Les promoteurs immobiliers attendent avec impatience l’arrivée de la 5G

Tribune signée Mohamed Dahrouch – COO Valoptim

Dans un contexte économique de plus en plus concurrentiel, les organisations ont de plus en plus de difficultés à vendre leurs produits et services. La politique agressive de prix, par une diminution sans cesse des niveaux de marge, ne suffit plus. La clientèle informée et avertie est de plus en plus exigeante, l’entreprise quel que soit son secteur d’activité a du mal à se différencier face à la concurrence.

Dans une atmosphère de crise économique profonde et socio-professionnelle, d’une durée sans précédent, l’enchantement du client est de courte durée, les concurrents d’un même secteur d’activité offre un produit n’apportant pas de différenciation à la marque et par conséquent, pas de valeur.

A l’ère du digital, où le client « vit pleinement », l’accélération de l’évolution de nouvelles technologies, la transition combinée écologique et numérique arrive à point nommé.

Les organisations en générale, les promoteurs immobiliers en particulier ne peuvent rater cette occasion.

La 5G est l’une de ces nouvelles technologies que nous attendions en notre qualité de « promoteurs immobiliers ». Elle est la cinquième génération de réseaux mobiles. Elle succède notamment aux technologies de la 4G. La 5G doit permettre un bond dans les performances en termes de débit, il sera multiplié par 10, le délai de transmission sera également divisé par 10.

La 5G cohabitera avec les technologies précédentes et viendra renforcer la couverture numérique du territoire tout en évitant la saturation des réseaux.

La fibre optique permet d’apporter le Très Haut Débit dans les logements par voie filaire, ce qui assure une grande stabilité de la connexion. La 5G permet d’offrir une connexion en Très Haut Débit y compris en mobilité. La fibre optique est également nécessaire au fonctionnement du réseau 5G, pour raccorder les antennes pour assurer un très haut débit jusqu’au cœur du réseau.

La 5G, indispensable à l’accroissement actuelle du traitement des données

Son intérêt s’applique dans un contexte de mobilité de l’usagers, en ville certainement où la demande sera évidemment forte selon les divers usages (travail, tourisme, vie urbaine…).

Elle évitera la saturation du réseau de la 4G prévisible. La couverture de la 5G se fera progressivement, les opérateurs mobiles utiliseront d’abord l’infrastructure du réseau de la 4G, et déploieront dans un second temps, les nouvelles antennes puis le réseaux 5G avec des fréquences propres à ce dernier. Les performances totales de cette technologie tant attendue n’apparaîtront vraiment que d’ici quelques années (2030).

Débit, instantanéité (latence informatique réduite), fiabilité (pas de saturation) sont les atouts fondamentaux de la 5G en ville tout en privilégiant l’innovation pour de « nouvelles expériences usagers mobiles ».

Promoteurs immobiliers, mettre en place des dispositifs digitaux, c’est répondre à des exigences de rapidité, de mobilité, de transformation, d’adaptation. Quoi de plus antinomique avec l’immobilier, dont la racine latine vient d’immobile : qui ne peut-être déplacé ?

« Le contact, la connexion et l’expérience client » sont des termes fondamentaux pour notre business-model, car améliorer la vie du client a une valeur inestimable !

Chaque individu est doté d’un smartphone et dans une moindre importance d’une tablette. Mis à part qu’il est média (récepteur et diffuseur), il est surtout conscient des données collectées lors de ses transactions ou lors de ses voyages sur le web (trace web). Cette prise de conscience peut engendrée deux réactions, celle du refus ou celle de l’acceptation, plus intéressée en recherche de contrôle. Certains spécialistes avancent que cet individu cherchera à monétiser ses données, je pense plutôt que des sociétés vont se créer afin de rétribuer le contact, n’ajoutant pas de « l’irritant » dans la relation client !

L’individu est connecté et joignable, il est identifié comme un « être permanent », au sein d’un univers d’ubiquité

Après avoir tenté de positionner l’individu ou le client conscient et averti au sein d’un modèle économique restant à construire, notons que nous sommes passés de la satisfaction client à l’enchantement client, à celui de l’expérience client pour établir enfin l’expérience client augmentée. Le résultat de son expérience doit dépasser ce qu’il aurait pu imaginer.

Les applications nouvelles ou renouvelées sont nombreuses devant s’inscrire dans cette expérience client augmentée : donner au client « le pouvoir de » et lui apporter de l’innovation service.

Pour l’habitat « full connected » ou les logements connectés la technologie de la 5G n’est pas à priori fondamentale. En effet, on privilégiera une connectivité filaire, la fibre optique, beaucoup plus optimale en termes de stabilité de la connexion.

En revanche, la 5G peut aisément pallier à une défaillance provisoire d’un opérateur et de fournir le cas échéant un accès internet immédiat dans l’attente d’un raccordement fournisseur fibre pour les nouveaux habitants d’une résidence en phase de livraison.

Un label R2S Résidentiel est à l’avant-garde des futures applications de l’immeuble intelligent. En deux mots, il s’agit de positionner une antenne 5G offrant via un câble Ethernet un accès à internet, ainsi la délivrance du réseau est assurée sans une couverture d’ondes !

Le label R2S Résidentiel est le 1er label en France qui définit un cadre pour les logements connectés et communicants.

Ce label indépendant, développé par la SBA et VERITAS, est délivré aux bâtiments répondant à des exigences autour des technologies permettant une meilleure circulation des informations et de la communication ainsi que les services associés.

Il démontre un écosystème numérique vertueux et respectueux des libertés individuelles, une condition clé pour l’essor du « bâtiment intelligent ».

Les applications de la 5G sont nombreuses via notamment le device smartphone, dont les français sont équipés à plus de 100% (gestion du chauffage, de l’éclairage, des stores, des boites aux lettres et colis, surveillance…).

Pour une pérennité des applications mobiles, HomeKit d’Apple ou SmartThings sont retenues. La sécurité des données tant juridique qu’informatique est un enjeu aussi.

Prochaine étape : l’Internet pour tous et des services à la carte au sein des résidences connectées

La mise en place d’une connexion Internet mutualisée à l’échelle de l’immeuble devient nécessaire et plus qu’envisageable. Elle casse les frontières du logement pour englober l’ensemble de la résidence, les parties communes, le parking. Elle permettra d’offrir de nouveaux services pour un habitat connecté au sein de sa SmartCity.

Dans ce cadre et cette architecture technique à l’échelle de l’ouvrage, la 5G peut avoir un rôle sociétal afin de donner un « accès internet pour tous ».

La 5G ouvre de nouvelles voies d’innovation dans de nombreux domaines d’activités.

Elle permettra de connecter un nombre important d’objets.

Avec une couverture du territoire de 96% par la 4G ; au sein des organisations, la 5G permettra à ses bénéficiaires d’utiliser la visioconférence, la réalité augmentée de manière plus aisée.

La réalité augmentée se réalisera davantage par le smartphone pour une « expérience client augmentée », visualiser les matériaux de finitions, les meubles à acheter au sein de son futur bien immobilier – physiquement – où seulement le gros-œuvre est achevé.

La 5G doit s’appliquer en maîtrisant cette consommation des données pour une efficacité énergétique et de sécurisation des données personnelles. Les possibilités offertes par la 5G entraineront probablement une augmentation des usages du numérique, c’est ce qu’on appelle « l’effet rebond ».

Notre usage du numérique est en constante augmentation, avec ou sans la 5G. Selon l’ARCEP, la consommation de données mobiles a été multipliée par 10 entre 2015 et 2019.

La 5G devrait présenter un meilleur bilan énergétique, à condition que nous maitrisions l’augmentation de notre consommation de données.

Les données sont au cœur de la transformation de l’entreprise

La sécurité des données tant juridique qu’informatique est un enjeu aussi. Même si cela va au-delà de l’utilisation de la 5G, l’enjeu à ce jour, c’est faire coexister le digital et l’humain au cœur de la relation client, le numérique apporte plus de valeur ajoutée, plus d’intelligence. Le digital, c’est l’information pour tous, l’humain c’est l’intelligence autour de cette information.

4G devenue 5G, réalité virtuelle devenue réalité augmentée – nos métiers de l’immobilier sont en première ligne afin d’apprendre à maîtriser ces flux d’information, pour réinventer encore la relation client de son organisation transformée et les produits-services.

Au stade du Web 4.0 et à la veille de ce que l’on appelle la quatrième révolution industrielle, pour le business-model travaillant en mode data driven, « la donnée, c’est de l’argent ».

———————–

C’est dans ce contexte de double transition écologique et numérique que nous avons défini avec Édouard Pellerin Fondateur et Président du groupe Valoptim, le concept unique et engagé de « My Wood Loft », un habitat hybride vert (entre participatif et collaboratif) à taille humaine édifié sur une structure et un parement bois pour un faible impact carbone, avec des logements « full connectés » et bénéficiant d’une gestion de la faune au sein d’une flore réintroduite en ville (NF Habitat HQE, Label E+C-, BiodiverCity). Aujourd’hui, My Wood Loft se décline par deux programmes immobiliers Sorita à Montreuil (93) et Les Jardins de la Canopée au Chesnay (78). Ce dernier programme devrait bénéficier aussi du label R2S résidentiel.

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective