part gaz russe France

La part de gaz russe consommée en France est-elle vraiment négligeable ?

Sortir de la dépendance aux énergies fossiles comme le gaz, en particulier en provenance de Russie et de tout autre pays avec lesquels la France pourrait avoir des divergences géopolitiques. C’est le projet défendu par Emmanuel Macron, interrogé le 13 avril par Caroline Roux dans le cadre des “4 Vérités” sur France 2. La souveraineté énergétique vue par le président, aussi candidat à sa réélection le 24 avril, repose sur plusieurs leviers : la sobriété, la rénovation énergétique, la mobilité électrique, les énergies renouvelables et le nucléaire. 

La guerre en Ukraine a agi comme un révélateur de la dépendance des pays européens aux hydrocarbures russes. En France, où la quasi-totalité de la demande française de gaz naturel est aujourd’hui satisfaite grâce aux importations, la Russie est le deuxième fournisseur, à hauteur de 17%. Une part négligeable ? Dans une communication faite sur les réseaux sociaux, GRDF (dirigé par Laurence Poirier-Dietz) a tenu à rassurer. Les équipes de Jérôme Chambin, directeur de la communication, ont partagé sur LinkedIn une vidéo qui qualifie de “fake news” l’idée selon laquelle “En France, on se chauffe au gaz russe”. Et de souligner que le gaz russe acheminé en France ne représente que 17% du gaz importé, loin derrière la Norvège, principal fournisseur de la France. Une part que le député LR Nicolas Forissier juge tout sauf négligeable. Ce dernier a vivement critiqué la communication faite par GRDF dans une question écrite à l’Assemblée nationale, soulignant que la dépendance de la France au gaz russe était inquiétante, d’autant plus dans un contexte d’absence de ressources gazières françaises : 

« M. Nicolas Forissier attire l’attention de Mme la ministre déléguée auprès du ministre de l’économie, des finances et de la relance, chargée de l’industrie, sur la récente communication sur les réseaux sociaux de GRDF, principal distributeur de gaz naturel en France et en Europe, annonçant que 17 % du gaz consommé en France venait de Russie, 50 % d’Europe et que la France réduisait sa dépendance grâce au gaz vert. Alors que GRDF se voulait rassurant, une telle dépendance au gaz russe est inquiétante, d’autant plus dans un contexte d’absence de ressources gazières françaises, de déclin des extractions sur les sites en Norvège et aux Pays-Bas, avec une volonté politique d’un avenir sans énergies fossiles et la difficile percée du gaz vert. Avant la guerre ukrainienne, il semblait qu’à moyen terme, le rôle de la Russie dans l’approvisionnement européen et français en gaz était amené à se confirmer, voire à se renforcer. En témoigne d’ailleurs l’implication des industriels français comme Engie, maison mère de GRDF, sur le gazoduc Nord Stream 2. Il demande au Gouvernement quelle stratégie il compte mettre en place à court, moyen et long terme pour parvenir à un taux de 0 % de gaz russe dans le bouquet énergétique français”.     

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective