Nucléaire: EDF vise mi-2024 pour lancer les travaux préparatoires des EPR de Penly

EDF prévoit de commencer à la mi-2024 les premiers travaux préparatoires du chantier de construction des deux réacteurs nucléaires de nouvelle génération EPR (EPR2) que le gouvernement envisage à Penly (Seine-Maritime), a annoncé mardi le producteur d’électricité.

« Si la décision (politique) est prise rapidement, on vise de commencer les travaux préparatoires sur ce site à mi-2024, pour une mise en service à l’horizon 2035-2037 », a indiqué Gabriel Oblin, directeur de projet pour les réacteurs nucléaires EPR2.

Le gouvernement veut construire six EPR2, dont les deux premiers à Penly, avec une option pour huit supplémentaires, selon une feuille de route dévoilée par le président Emmanuel Macron en février.

Ces travaux préparatoires prévus pour durer trois ans comprennent le « terrassement, la préparation de la plateforme pour construire l’ouvrage » nucléaire, a précisé M. Oblin. Puis, fin 2027, commencera la construction des réacteurs. Un chantier qui « dans sa phase haute » en 2029 devrait mobiliser au total 7.500 personnes.

Ce calendrier a été précisé lors d’une conférence de presse consacrée aux deux années de mise en oeuvre du plan Excell, un programme d’amélioration industrielle dans la filière du nucléaire.

Ce plan est né de la volonté d’éviter la répétition des déboires de l’EPR de Flamanville (Manche), le seul en construction en France, qui accuse onze ans de retard et des dépassements budgétaires astronomiques.

Mais si EDF entend aller vite, d’autres étapes doivent être franchies avant le lancement des premiers travaux à Penly.

La construction de nouveaux réacteurs fait l’objet jusqu’au 27 février d’un débat sous l’égide de la Commission nationale du débat public.

La synthèse de ce débat, obligatoire pour le porteur de projet EDF, sera versée aux travaux des parlementaires, qui devront voter au plus tard en 2024 la feuille de route énergétique de la France (fixant notamment la part de chaque énergie dans le bouquet énergétique national).

Sans attendre, le gouvernement, qui veut « gagner du temps », a présenté le 2 novembre en Conseil des ministres son projet de loi visant à accélérer la construction de nouveaux réacteurs, en simplifiant les procédures administratives. Ce texte doit être examiné par les parlementaires début 2023, voire dès fin décembre, à l’Assemblée nationale d’abord.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Si ce n’est que le terrassement des plateformes il faut y aller, cela pourrait être « recyclé » en plateforme logistique pour l’éolien en mer (au cas où !!!) dans le pire des cas… De plus le fait de laisser les plateformes se tasser en plusdu compactage assure une meilleure compacité et moins de risques de tassement autour de l’ouvrage donc plus de sécurité à terme…

    Il serait bien d’en faire de même à Gravelines/Dunkerque et sur le 3ème site (ou les 3èmes sites) et de démarrer les terrassements.

    Répondre
    • @Rochain
      « Et 2045 pour sortir son premier watt…. si tout va bien. »
      Oui, mais le premier watt PILOTABLE, l’avenir, donc, dont seront toujours incapables les renouvelables intermittents, pour toujours accrochés à du pilotable de sauvegarde, en général à flamme, … et CO2.

      Répondre
      • Celui qui a besoin du pilotable à flamme c’est toujours le nucléaire qui lui est encore moins pilotable que l’éolien, il n’y a qu’à voir éco2mix comme d’habitude. On en est malgrès un bon vent partout en France mais hélas un parc éolien toujours squelettique est rammassé dans un petit coin, à ouvrire les vannes de tous les barrages, et grands les robinets des bruleurs à gaz avec en plus une reprise de l’importation en continu….. et toujours entre 25 et 30 réacteurs les bras en croix !

        Qui a besoin du gaz vraiment ?

        Répondre
        • @ »Père vert » Serge,

          Pourquoi toujours ce besoin d’agressivité de « morveux » pour exposer des sujets !??? (une autorité refoulée !?)

          Pour le CO2,et en émettre de plus en plus, Oui il faut regarder du coté de l’Allemagne …

          Répondre
          • C’est vous le morveux doubler d’un ignorant qui passe son temps à se regarder le nombril au lei de regarder ce que disent les chiffres des professionnels … éco2mix vous est toujours inconnu, petite merde ?

          • @ »Père Vert » Serge, et son amabilité légendaire !

            Le nombrilisme c’est peut-être votre passion, mais pas la mienne. Et pour la merde, en la mélangeant à de la paille bien sèche et on obtient un bon fumier paysan, bien bon pour les cultures !

            éco2Mic, j’aime bien regarder (version dite « expert » de l’application mobile) et de comparer les chiffres réels à vos analyses, c’est toujours étonnant la perversion des chiffres que vous arrivez à en faire quasi sans intermittence !!!

            Je suis peut-être une Merde, mais vous Monsieur Rochain vous êtes un Grand inutile, arrogant et malsain en bien des points! Un chantre de l’individualisme dévergondé dans un monde qui va nécessiter nombre de communs pour du mieux vivre ensemble, Oui, vous êtes vraiment un Inutile (avec une Haute Dose de perversité qui déborde de partout dans votre personnalité)

      • allez une fois de plus pour les trolls stériles qui refusent toujours de voir la réalité en face que tout le monde peut très facilement vérifier : c’est bien à cause de notre nucléaire polluant à tous les stades et le retard pris par la France dans le développement des ENR qu’on est oblige .. comme on l’a fait l’hiver dernier … de redémarrer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de nos vielles chaudieres polluantes nucléaires et que l’on importe de plus en plus d’électricité de nos voisins qui eux s’en sortent grâce aux ENR … le nucléaire et le fossile sont déjà condamné économiquement … vous parlez d’une énergie polluante très très chère , dangereuse avec des déchets ultimes qui ne représente que 4% de l’énergie dans le monde et qui baisse inexorablement RAPPEL des faits : le monde entier se sort du fissible et du fossile / charbon / pétrole / gaz … sauf le bio gaz qui est une ENR … grâce aux ENR pour enfin produire propre sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que cette merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain …. ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … comment font les pays qui n’ont pas de nucléaire et de fossile et tous ceux de plus en plus nombreux qui ont déjà dépassé les 50 voire 75 % d’ENR dans leur mix et qui voient leur pollution , leur GES et leur Co² baisser au fur et à mesure du développement des ENR sur le terrain … alors que la France s’enfonce toujours plus dans la pollution et les déchets ultimes avec notre merde polluante à tous les stades, avec des déchets ultimes, très très chère , qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain… la crise actuelle le prouve bien en accélérant la mise en place des ENR sur le terrain : c’est bien les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … et c’est bien ce qui est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution , le Co² , les GES. et vérifiez que les ENR sont beaucoup moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état .. pour payer le gouffre financier du nucléaire polluant à tous les stades qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’etre humain … la réalité du terrain que l’on subit sournoisement partout en France depuis plus de 60 ans … https://scontent-mrs2-2.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/315841840_10230605401863637_3119873046943460661_n.jpg?_nc_cat=106&ccb=1-7&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=pjW6UJVYrRYAX_Ymd8k&_nc_ht=scontent-mrs2-2.xx&oh=00_AfBp4MOuFBPgwtzi6v0Luf46riCXdiu3oz9qAZjHxZxkUg&oe=637964A9

        Répondre
        • Et encore les versets ENRistes de Régis (pauvre de lui, le manque d’iode a du être chronique dans sa jeunesse…)

          Répondre
          • 😂😂🤣🤣 pauvre APO qui a du etre bercer trop souvent pret du mur et qui maintenant essaie vainement de rejeter ses propres inepties sur les autres alors qu’avec les autres trolls stériles il n’arrive meme pas à voir ce qui commence à se faire en réel sur le terrain partout dans le monde et nie stupidement les faits / retours de terrain que tout le monde peut tres facilement vérifier 😂😂🤣🤣

  • Aujourd’hui, le nucléaire est à 30 GW pour une demande faible pour la saison.

    Il y a un an, le 16 novembre 2021, le nucléaire était à 44 GW pour une demande jusqu’à 70 GW.
    avec un éolien et un solaire très faibles. (éolien à 1 GW au cours de la journée et solaire à maxi 2 GW en milieu de journée).
    La France s’en tire bien jusqu’à présent grâce à une météo très favorable…

    Répondre
    • @Marc,
      Un eolien à 1 GW ? Où avez vous vu cela ? On est autour de 8,5 GW depuis hier matin et ça va même monter demain et jusqu’à vendredi d’après les prévisions météos.

      Répondre
      • Hé, oui, Rochain, il y a même des jours heureux où le vent souffle LOL.
        D’accord, vu la faiblesse des taux de charge, ce n’est pas toujours le cas.

        Répondre
        • En revanche ce qui est constant c’est la faiblesse du nucléaire
          Quant au vent je vous suggere de régarder les cartes météo au lieu de vous regarder le nombril !

          Répondre
          • @ »Père Vert » Serge,

            Vos cartes doivent être belles !!! A placer l’Himalaya entre Chine et Russie, c’est Bô !!! Je n’ose imaginer vos cartes météos… (Avec Saint-Brieux comme « référence », mais situé au Canada par exemple, LoL!)

            Avec vos modèles, je ne suis pas surpris que vous ne voyez aucune intermittence dans l’éolien (ie : un peu de Canada, un peu d’Himalaya Russe, etc…) et avec votre « infaillibilité » déclarée et admise par vous, tout va tourner « carré » sur vos cartes plates !!!

            Vous êtes vraiment le Pape des ENRistes par moment !!!

    • @Marc,

      La météo joue effectivement en faveur du réseau électrique mais aussi malheureusement la conjoncture économique (grand Hélas ! et même si je suis « décroissantiste », car pour une décroissance organisée et pas récessive et brutale…).

      De plus bien que les productions des ENRi soient là c’est toujours par intermittence… Mais c’est ça de pris…

      Répondre
      • APO: bien sûr: la décroissance SELECTIVE.
        Mais notre société est devenue débile. Elle ne sait plus voir les évidences.
        Comme je l’ai dit plusieurs fois, mais je le redirai encore: « tant que l’on continuera à fabriquer des camping-cars et des panneaux publicitaires à l’infini plutôt que d’investir dans les énergies décarbonées et les moyens d’économies d’énergie, on ne s’en sortira pas ».

        Répondre
    • La vérité c’est qu’il faut certainement définir et faire toutes les simulations de ce que devra être cet EPR 2 anoncé dans la précipitation suite à l’annonce électoraliste de Macron alors en campagne de relancer le nucléaire. La réplique EDF ne pouvait pas être l’EPR de Flamanville complétement décridibilisé dans l’esprit des Français avec ses délais et son coût.Sur le moment d’émotion il suffisait de lancer un nom nouveau pour être à peu près crédible et ainsi répondre à l’avance à la controverse qui n’aurait pas manquer de naître en ne parlant que d’EPR. Mais après il faut vraiment développer le produit et ça, ça se compte en années d’études dont on peut masquer une partie en la recouvrant par des durées de travaux que l’on peut entreprendre sans risquer qu’ils soient en contradiction avec le produit qui sera défini ultérieurement au début de ces travaux, et ensuite prévoir de les faire trainer un peu pour donner du temps aux concepteurs. La durée de réalisation des suivant sera beaucoup plus rapide, vous verrez.N’oubliez pas que l’on est dans le monde de l’entourloupe.

      Répondre
      • @ »Père vert » Pépère Serge,

        Pour les entourloupes, les ENRistes sont « champions » du monde !!!
        Au fait que pensez-vous de la Shell qui vient de planter et de faire tomber à l’eau le parc éolien flottant Sud-Bretagne !??? Entourloupe ou pas !? (pas trop besoin de loupe sur ce sujet !!!)

        Sinon EDF continue vaillamment dans le Sud et devrait être la première à mettre en route son parc éolien flottant (parc test) !!!
        Comme quoi chez EDF, ils savent planifier et tenir beaucoup de leurs engagements (Saint-Nazaire, c’est fait !), les pétrolo-gaziers, c’est Bof !!!

        Répondre
        • Un entrepreneur qui abandonne sa candidature dans un projet ça se voit tous les jours dans tous les domaines, mais pour les abonnés de la morve c’est supposé signer que le domaine ne vaut rien !

          Répondre
          • @Serge le Pape ENRiste,

            Sur le « tous les jours et dans tous les domaines », je dirais Non, certainement pas dans tous les domaines et encore moins tous les jours !!! Mais cela arrive de temps à autre pour diverses raisons (valables parfois)…

            Dans le BTP, un abandon de marché peut couter cher (la caution peut sauter entre autres) et on peut finir exclu de certains Appels d’Offre … La Notion d’engagement après une remise d’offre est la Base de fonctionnement de pans entiers de notre économie (peut-être pas dans le monde ENRiste que je ne connais pas dans tous ses détails…).

            Nota : Ce parc était attendu et les investissements à terre pour les fonctions support ont été faits par les collectivités avec de l’argent du contribuable…
            La question suivante reste : « Doit-on radier SHELL des Appels d’Offres pour l’éolien Offshore en France pour une période donnée !??? » –> Moi je dirais Oui pour au moins 5 à 6 ans !!! (et aussi leur envoyer les factures du nettoyage des raffineries Petroplus-Shell)

          • @ »Père vert » serge,

            Avec vous l’abonnement à la Morve, c’est quasi tous les jours !!! On en prend plein les yeux !!! (votre Nez est productif et pas par intermittence…)

    • @Marc,

      3 ans, en tenant compte de l’Appel d’Offre, de l’analyse de l’AO et autres procédures d’attribution du marché (1 an au bas mot) suivi par la mobilisation de l’entreprise et/ou du Groupement puis les Travaux (6 mois à 1 an suivant leurs natures voir un peu plus en fonction de la météo et si il y a des Gros travaux de Bétonnage pour soutenir des plateformes), cela fait 2 bonnes années…
      Donc 3 ans, c’est avec de la marge, mais sans plus…

      Répondre
  • Toujours aussi hilarant le Sieur Rochain avec ses explications foireuses sur l’intermittence qui devient variable après une multitudes de loopings de haute volée ..

    Répondre
    • toujours aussi hilarant le sieur Victor avec ses inepties pour gogos alors que tout le monde peut verifier les faits et que c’est bien nos vielles chaudieres polluantes qui sont de plus en plûs intermittentes .. allez une fois de plus pour les trolls stériles qui refusent toujours de voir la réalité en face que tout le monde peut très facilement vérifier : c’est bien à cause de notre nucléaire polluant à tous les stades et le retard pris par la France dans le développement des ENR qu’on est oblige .. comme on l’a fait l’hiver dernier … de redémarrer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de nos vielles chaudieres polluantes nucléaires et que l’on importe de plus en plus d’électricité de nos voisins qui eux s’en sortent grâce aux ENR … le nucléaire et le fossile sont déjà condamné économiquement … vous parlez d’une énergie polluante très très chère , dangereuse avec des déchets ultimes qui ne représente que 4% de l’énergie dans le monde et qui baisse inexorablement RAPPEL des faits : le monde entier se sort du fissible et du fossile / charbon / pétrole / gaz … sauf le bio gaz qui est une ENR … grâce aux ENR pour enfin produire propre sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que cette merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain …. ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … comment font les pays qui n’ont pas de nucléaire et de fossile et tous ceux de plus en plus nombreux qui ont déjà dépassé les 50 voire 75 % d’ENR dans leur mix et qui voient leur pollution , leur GES et leur Co² baisser au fur et à mesure du développement des ENR sur le terrain … alors que la France s’enfonce toujours plus dans la pollution et les déchets ultimes avec notre merde polluante à tous les stades, avec des déchets ultimes, très très chère , qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain… la crise actuelle le prouve bien en accélérant la mise en place des ENR sur le terrain : c’est bien les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … et c’est bien ce qui est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution , le Co² , les GES. et vérifiez que les ENR sont beaucoup moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état .. pour payer le gouffre financier du nucléaire polluant à tous les stades qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’etre humain … la réalité du terrain que l’on subit sournoisement partout en France depuis plus de 60 ans … https://scontent-mrs2-2.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/315841840_10230605401863637_3119873046943460661_n.jpg?_nc_cat=106&ccb=1-7&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=pjW6UJVYrRYAX_Ymd8k&_nc_ht=scontent-mrs2-2.xx&oh=00_AfBp4MOuFBPgwtzi6v0Luf46riCXdiu3oz9qAZjHxZxkUg&oe=637964A9

      Répondre
      • @Régis,

        Tes versets ENRistes, tu peux pas aller les cc/cp ailleurs !??? T’as vraiment une Foi de croyant abruti sans aucun Esprit critique !?

        Répondre
        • 😂🤣😂 APO la vérité face à toutes vos inepties pour gogos ça vous dérange 😂🤣😂 .. expliquez comment font les pays qui n’ont pas de nucléaire et de fossile et tous ceux de plus en plus nombreux qui ont déjà dépassé les 50 voire 75 % d’ENR dans leur mix et qui voient leur pollution , leur GES et leur Co² baisser au fur et à mesure du développement des ENR sur le terrain … alors que la France s’enfonce toujours plus dans la pollution et les déchets ultimes avec notre merde polluante à tous les stades, avec des déchets ultimes, très très chère , qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain… la crise actuelle le prouve bien en accélérant la mise en place des ENR sur le terrain : c’est bien les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … et c’est bien ce qui est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution , le Co² , les GES. et vérifiez que les ENR sont beaucoup moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état .. pour payer le gouffre financier du nucléaire polluant à tous les stades qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’etre humain …

          Répondre
  • « un dictateur dans un tunnel ne recule pas » c’est pareil pour un écolo ds son paradigme !

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective