Essence chère: l’année 2021 a marqué la renaissance de l’E85

Les ventes de bioéthanol (E85), un cocktail à base d’alcool et d’essence, ont augmenté de 33% en 2021, a indiqué mardi la Collective du bioéthanol, qui représente le secteur.

Deux fois moins cher que l’essence à la pompe, à 0,75EUR le litre en moyenne, mais occasionnant une consommation supérieure, l’E85 séduit de plus en plus de Français face à la flambée du prix des carburants. 30.000 automobilistes ont installé un boîtier de conversion sur leur véhicule, soit deux fois plus qu’en 2020.

2.725 stations-service proposent désormais de l’E85, soit 420 nouvelles stations en un an, et 30% des stations-service françaises.

L’année a aussi marqué un renouveau de cette motorisation dans les concessions: 2.424 véhicules neufs ont été vendus déjà équipés chez Ford et Jaguar-Land Rover.

Ford, chez qui cette motorisation représentait deux-tiers des ventes au dernier trimestre 2021, prévoit de vendre 80% de « flexifuel » sur ses modèles équipés en 2022.

Alors que l’Europe se convertit à l’électrique et l’hybride, les promoteurs de l’E85, soit des agriculteurs, pétroliers et constructeurs, le présentent comme un « moyen d’accompagner les Français dans la transition » et un levier d' »indépendance énergétique » pour l’Hexagone.

Ces motorisations, qui rejettent entre 30 à 50% de gaz à effet de serre en moins qu’en roulant à l’essence, permettent aux particuliers d’éviter le malus écologique, et les professionnels profitent aussi d’un abattement sur leurs taxes.

Produit à partir de betterave, de blé, de maïs, et de résidus sucriers et amidonniers, surtout dans l’est et le nord de la France, le bioéthanol occupe 0,6% de la surface agricole utile en France, selon le syndicat national des producteurs d’alcool agricole.

Mais son bilan environnemental reste contesté. La production de bioéthanol renforce les effets néfastes de l’agriculture industrielle sur les sols, l’eau et l’air (engrais chimiques, pesticides de synthèse comme les néonicotinoïdes), prévient par exemple l’association Inspire dans son « éco-guide de l’automobile ».

La France est par ailleurs le seul pays européen, avec la Suède, à défendre l’éthanol, et « l’échafaudage fiscal » qui le rend attractif pourrait s’écrouler, selon Sylvain Angerand, de l’association écologiste Canopée, qui a publié un rapport fin 2021 sur la question.
tsz/pn/ic

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective