16 entreprises européennes s’engagent à promouvoir la “finance durable”

À l’heure où l’ensemble de l’économie mondiale est menacée par une crise écologique, l’essor de la finance durable semble plus que jamais nécessaire.

Depuis quelques années, les acteurs du secteur financier se sont en effet engagés à prendre en compte les problématiques climatiques dans leurs pratiques quotidiennes.

C’est ainsi qu’est apparue la finance durable, une notion qui définit les opérations financières qui favorisent la transition énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique. Soucieux d’accélérer l’afflux des capitaux vers l’économie verte, un groupement d’entreprises vient de lancer une initiative de promotion de la finance durable. Explications.

Un groupe d’échange et de réflexion

Un groupement d’entreprises d’envergure internationale a lancé le 16 janvier dernier le “Corporate Forum on Sustainable Finance”. Cette nouvelle alliance, qui fédère les principaux émetteurs européens d’obligations vertes, a été pensée comme une véritable plateforme d’échange et de réflexion autour du concept de “finance durable”.

Le Forum, comme le surnomme ses initiateurs, compte dans ses rangs des entreprises du secteur de l’énergie (les français EDF et Engie, l’espagnol Iberdrola ou encore le danois Ørsted) et des opérateurs du service public (la Société du Grand Paris, le Ferrovie dello Stato Italiane) mais également des professionnels de l’immobilier (le groupe français Icade et son homologue suédois Vasakronan) et du transport (RATP, SNCF).

Toutes ses structures se sont donc réunies autour d’un objectif commun : faire de la finance durable un véritable outil pour lutter plus efficacement contre le réchauffement climatique et favoriser le développement d’une société plus durable.

Favoriser l’émergence d’outils ambitieux

Le Forum peut être vu comme un véritable réseau au sein duquel les entreprises et leurs partenaires seront invités à échanger des idées pour promouvoir les investissements dans les projets durables, c’est-à-dire qui permettent aux générations présentes de satisfaire leurs besoins sans compromettre la sécurité et l’intérêt des générations futures.

Les membres fondateurs du Corporate Forum on Sustainable Finance se sont ainsi engagés à intégrer davantage la notion de durabilité dans leurs stratégies financières.

Mais il s’agira également pour elle de travailler à la création d’outils de financement durable tout aussi exigeants qu’ambitieux.

“L’objectif des membres fondateurs du Forum (…) est de contribuer activement au développement d’instruments financiers répondant à une logique de finance durable. Ces outils, qui comprennent notamment les obligations et les prêts dits verts et durables, les facilités de crédit ainsi que d’autres outils de financement durables, inscrivent leurs émetteurs dans un modèle de gestion durable”, précise EDF dans un communiqué officiel.

Contribuer à l’essor de la prise en compte des problématiques climatiques

Si les membres fondateurs aspirent à un développement plus large des instruments du marché financier, ils espèrent également contribuer à la promotion du financement durable.

Les entreprises du Forum comptent à ce titre accroître leur participation aux rendez-vous internationaux au sein desquels se décide le développement des marchés financiers mais également à se faire les ambassadeurs des projets verts auprès des investisseurs.

“La finance durable est un formidable défi, tant pour les entreprises émettrices que pour les investisseurs. Elle va devenir de plus en plus incontournable car les investisseurs s’adaptent rapidement à ces nouvelles tendances et seront de plus en plus enclins à investir dans des initiatives durables”, estime le groupe français.

“Chez nous, les obligations vertes servent à financer de nouveaux investissements de production hydrauliques, solaires ou éoliens, sur lesquelles nous nous engageons à un reporting concernant, entre autres, les émissions de CO2 évitées”, ajoute dans la Tribune Xavier Girre, directeur exécutif groupe en charge de la direction financière groupe chez EDF.

Le Forum est bien évidemment ouvert à toute entreprise désireuse de favoriser l’émergence d’un marché financier soucieux des bonnes pratiques en matière de durabilité.

Les membres fondateurs appellent ainsi toutes les structures souhaitant intégrer la durabilité dans leurs stratégies financières de se joindre à eux.

“La finance durable va devenir une question de plus en plus importante, les investisseurs s’adaptant rapidement à ces nouvelles tendances et désireux d’allouer des capitaux à des initiatives durables. En tant que tel, le Forum est l’occasion de placer les entreprises à l’avant-garde de la transition vers une économie à faible intensité carbonique et durable”, concluent les membres fondateurs du Forum.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective