normandie-jpg

La Normandie, phare des énergies marines renouvelables

Ce n’est sans doute pas un hasard si la Cité de la mer de Cherbourg a été choisie pour accueillir du 12 au 14 juin le Salon ICOE où se réuniront les plus grands acteurs internationaux dans le domaine de énergies marines renouvelables.

Entretien avec Alexandre Wahl, Directeur Général de l’Agence de Développement pour la Normandie et Amandine Volard, responsable ONEM Business et co-présidente d’ICOE2018  (Salon dont Le Monde de l’énergie est partenaire média).

En quoi la Normandie est une terre propice aux énergies maritimes renouvelables ?

La Normandie dispose d’atouts naturels incroyables et d’infrastructures appropriées pour accueillir l’industrie des EMR:

–  Sur les 6 parcs éoliens offshore déjà attribués en France, la Normandie a 3 parcs en développement au large de ses côtes: Courseulles sur Mer, Fécamp et Dieppe-Le Tréport.

Courseulles et Fécamp font d’ailleurs partie des projets les plus avancés et aboutis et nous savons que l’espace Manche-Est mer du Nord est un terrain favorable au développement de futurs projets éolien offshore.

– Avec ses 5 GW de potentiel, le Raz Blanchard constitue le premier gisement exploitable commercialement au monde.

La raison pour laquelle nous communiquons sur le 1er gisement hydrolien exploitable commercialement est simple.

Nos grands partenaires dans la course du développement hydrolien dans le monde sont le Canada et l’Ecosse. Tous deux ont également un potentiel naturel énorme.

Néanmoins, dans ces pays, les courant sont situés au large de terres reculées, assez peu ou mal raccordées à un réseau électrique de grande ampleur, et parfois assez loin d’un port adapté aux activités industrielles.

Le Raz Blanchard est situé à seulement 15 miles nautiques du Port de Cherbourg, port en eau profonde accessible 7J/7, 24h/24, sur lequel la Région Normandie, la Manche et Cherbourg, ont investi massivement à travers l’autorité portuaire, Ports Normands Associés, pour agrandir et renforcer les quais.

D’autre part, le réseau électrique a déjà été renforcé dans la Manche : une capacité d’1GW de projets hydroliens peuvent être installés dès aujourd’hui, sans aucun travaux infrastructurels lourds à prévoir sur nos réseaux.

La Normandie est donc LA terre propice aux EMR.

La Région attire t-elle des acteurs internationaux ?

La Normandie est la région dont les exportations ont le plus progressé en France en 2017 (8% pour une moyenne nationale à 4.5%, chiffres fournis par les Douanes).

C’est également la région qui présente la plus forte hausse des importations sur la même période (16% pour une moyenne nationale de 6.6%).

Par ailleurs, les chiffres produits par Business France pour l’année 2017 montrent un accroissement important (+62% en volume) des investissements étrangers sur notre territoire.

Il est à noter que les différents outils que nous avons mis en place participent pleinement à ce regain d’attractivité. A ce titre, pas moins de 10 entreprises parisiennes, ont décidé de se délocaliser chez nous. Notre fonds d’investissement et le dynamisme de la Région sont deux facteurs importants de cet intérêt.

En matière d’EMR, quelques start-up issues notamment de l’Aquitaine ou des Pays de la Loire se sont renseignées.

Quelles sont les entreprises normandes dans le secteur ?

Près de 200 entreprises normandes ont été recensées comme étant déjà investies dans le secteur ou ayant l’expertise et les capacités pour apporter une pierre à l’édifice de l’industrie des EMR.

La Normandie a un passé industriel fort, avec des compétences reconnues dans les domaines du nucléaire, de l’automobile, de la navale et de l’aéronautique. L’ensemble de ces secteurs (et leurs sous-traitants) ont fort à apporter à l’industrie des EMR.

17 entreprises normandes exposeront sur ou à proximité du pavillon régional.

Parmi elles, CMN construit déjà des hydroliennes fluviales et développe une adaptation de cette technologie pour le milieu marin. Notre partenaire Naval Energies, lui aussi implantés en Normandie, est également à proximité directe du stand normand.

La richesse de la Normandie, ce sont aussi tous les ETI, PME et TPE qui ont des compétences clés pour le développement d’une industrie innovante et exigeante.

De la chaudronnerie industrielle à la manutention en passant par l’assurance, le transport en mer, l’expertise en environnement et corrosion en mer, les professionnels de ACN-Normandie, ERMESYS, FIVA, BST, SINAY, CORRODYS, SARENS, Bolloré Ports Cherbourg, CAP MARINE ASSURANCES, NORMECA, AMERIS/ Mega-P, Technométal / AP Méca, EFINOR et TSM Windcat seront à nos côtés, sur ou à proximité du stand normand, au cours de ces 3 jours de salon.

Quel est le rôle de l’AD Normandie ? Ses missions ? Vous êtes là pour les aider à l’international ?

L’AD Normandie est le bras armé de la Région Normandie en matière de développement économique.

L’agence aide les entreprises à se développer, innover, investir, exporter. Aider les entreprises à se développer à l’international fait donc effectivement partie de nos missions.

L’ADN n’est pas simplement dans un rôle de financeur (les aides aux entreprises procèdent directement de l’activité de l’agence) mais aussi de socle structurant pour asseoir une stratégie de développement économique définie par le Président Morin.

Dans le cas des EMR, qui est un secteur d’activité très global et prend en compte de multiples acteurs, sont rôle et d’être la porte d’entrée unique des acteurs sociaux-économiques participant au développement de cette filière.

Ceci se fait à travers la marque ONEM Business intégrée au sein de l’agence.

Remportée face à Washington, l’organisation de l’événement ICOE à Cherbourg envoie-t-elle un message fort dans une période où le gouvernement français est attendu au tournant dans le domaine des EMR ?

 

La Région Normandie et ses partenaires territoriaux soutiennent le secteur des EMR depuis près de 10 ans.

L’enjeu est énorme pour nous sur le plan du développement économique et industriel. Il est énorme pour les centres de recherche, les laboratoires, les sous-traitants et donneurs d’ordre qui investissent du temps et de l’argent sur notre territoire depuis 2012.

En pleine PPE, l’ICOE apporte-t-elle sa pierre à l’édifice ?

Des politiciens étrangers et des experts de haut niveau viennent faire de Cherbourg la capitale mondiale des EMR pendant 3 jours consécutifs.

Il serait bien dommage de ne pas tirer la substantifique moelle de ces échanges et il est entendu que les débats qui auront lieu lors de Assises des EMR du SER et au cours d’ICOE doivent alimenter nos réflexions en cours à l’échelle nationale !

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective