2019 : l’Anah dépasse son objectif d’aide à la rénovation

Avec 84 000 logements rénovés, l’Anah dépasse l’objectif des 75 000 rénovations énergétiques, fixé pour l’année 2019. Une réussite saluée par le ministre du logement, alors que l’Agence prépare la mise en place d’une nouvelle aide issue de la réforme du Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE).

Défi relevé malgré une année chargée pour l’Anah

L’Anah a d’ores et déjà dépassé l’objectif de 75 000 rénovations énergétiques, fixé par le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie.

Ces résultats ont été révélés à l’occasion des Ateliers de l’Anah tenus le 15 novembre. Avec 84 000 logements aidés, l’Agence relève haut la main le défi de 2019. L’année précédente, l’objectif de réhabilitation de 120 000 logements comptait également sur 75 000 rénovations énergétiques. Le bilan à la fin de l’année 2018, affichait alors un peu plus de 62 000 rénovations.

Depuis près de 50 ans, la mission de l’Anah est d’améliorer l’état des logements du parc privé et de réduire les fractures sociales et territoriales. En 2010, le programme d’aide « Habiter Mieux » est lancé et cible l’amélioration énergétique des foyers aux revenus modestes.

Aujourd’hui, pour la première fois en cinq ans, le nombre de rénovations est au-dessus des objectifs fixés par le gouvernement. L’année 2019 s’annonçait pourtant chargée pour l’Anah avec le pilotage des programmes Action Cœur de Ville, Initiative Copropriétés et Logement d’abord, aux côtés de la préparation d’une réforme du CITE opérationnelle dès 2020.

L’Agence avait par ailleurs annoncé sa réorganisation en juin dernier afin de répondre à l’augmentation d’activité. L’ensemble des programmes de l’Anah a en effet bénéficié d’un fort dynamisme en 2019.

Particulièrement, le programme « Habiter Mieux » qui affiche une progression des recours depuis la fin du premier semestre. La rénovation énergétique a ainsi profité d’une hausse d’activité encouragée par la simplification des démarches en ligne et la stabilité réglementaire et budgétaire de l’Agence.

Les objectifs 2020 prennent en compte les nouvelles responsabilités de l’Anah

Afin de se rapprocher des engagements visant 500 000 rénovations annuelles, dont 150 000 passoires thermiques, le gouvernement compte accélérer le rythme des chantiers en stimulant la demandes des particuliers les plus modestes.

« Le Gouvernement a fait de la politique de rénovation énergétique des logements une priorité de l’acte II du quinquennat. […] C’est pourquoi nous avons confié à l’Anah la mission de transformer les aides à la rénovation énergétique en une prime unifiée plus simple, plus juste et plus efficace, dont les ménages modestes pourront bénéficier dès 2020. », expliquait Julien Denormandie, lors du 3ème Conseil d’administration.

Rappelons que seule une minorité des ménages éligibles aux aides de l’Anah ont recours au CITE. La transformation du CITE en prime administrée par l’Anah devrait permettre d’intensifier le rythme des rénovations sans perdre en qualité et en garantissant l’accompagnement des ménages dans leur projet.

L’agence qui a traité 100 000 dossiers en 2019 devra en gérer 200 000 dès 2020 et 500 000 à compter de 2021. Le ministre a assuré que tous les moyens humains et financiers nécessaires à ce pilotage seraient mobilisés.

Les modalités de la nouvelle aide

Dès 2020, la nouvelle aide Ma Prime Rénov’ sera distribuée par l’Anah aux ménages aux revenus modestes et très modestes. Les quelques 200 000 dossiers attendus seront déposés par les demandeurs sur une plateforme unique accessible en ligne. Afin d’encourager les recours, le parcours des usagers a été simplifié et dématérialisé.

En seulement quelques semaines, le bénéficiaire pourra obtenir une réponse et connaitre le montant de l’aide attribuée. Une fois les travaux achevés, la facture établie devra être transmise afin de déclencher le versement de la prime. L’objectif étant de limiter l’avance des frais pour les particuliers.

En 2021, les ménages aux revenus intermédiaires devraient grossir les rangs des contribuables éligibles à la prime, avec 500 000 demandes attendues.

——————-

Article du Site partenaire  QuelleEnergie.fr

Filiale du groupe EFFY, QuelleEnergie.fr est la première plateforme d’intermédiation entre professionnels de la rénovation énergétique et particuliers souhaitant réaliser des travaux d’économies d’énergie (isolation, chauffage performant, pompes à chaleur, photovoltaïque…). En 2017, QuelleEnergie.fr a renseigné gratuitement 2 000 0000 Français par mois sur son site Internet ou par téléphone.

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective