La moitié des aires d’autoroute ont des bornes de recharge rapide pour voitures électriques, selon le gouvernement

La France compte désormais 43.700 bornes de recharge pour véhicules électriques ouvertes au public et a accéléré leur installation depuis le début de l’année, a annoncé jeudi le ministère de la Transition écologique.

11.000 bornes supplémentaires ont été installées depuis le début de l’année (+33%), dont 5.000 ces deux derniers mois, a indiqué le ministère, qui s’était fixé en octobre 2020 un objectif de 100.000 bornes d’ici la fin 2021. Ces 5.000 bornes en deux mois représentent un volume équivalent à celui installé sur une année pleine jusqu’à fin 2020, selon le ministère.

A l’heure des départs en vacances, la moitié des aires d’autoroute, soit 164 sur le territoire, sont équipées de bornes de recharge rapide, qui permettent en théorie une recharge à 80% en moins de 20 minutes. L’ensemble des aires doit être équipé d’ici fin 2022.

“L’année 2021 marque une véritable accélération sur le déploiement des bornes de recharge, mais nous savons qu’il nous faut encore accélérer car cela reste un des principaux leviers pour le développement du véhicule électrique”, a déclaré la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili dans un communiqué.

“Or, avec le paquet +Fit for 55+ que la Commission européenne vient de mettre sur la table hier, nous savons que les constructeurs vont devoir encore accélérer sur la fin des moteurs thermiques. Et nous devons être collectivement au rendez-vous”, a-t-elle ajouté.

Bruxelles a proposé mercredi de réduire à zéro les émissions de CO2 des voitures neuves dans l’UE à partir de 2035, ce qui entraînerait de facto l’arrêt des ventes de véhicules essence et diesel à cette date au profit des motorisations 100% électriques.

“Depuis le début de l’année, nous avons doublé le nombre de points de recharge très rapide pour permettre aux Français d’effectuer des déplacements longue distance en véhicules électriques cet été”, a déclaré le ministre délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

“La moitié des aires de service du réseau sont équipées à ce stade (…) Nous devons poursuivre et amplifier cette dynamique, nous annoncerons de nouvelles mesures et un plan d’accélération à la rentrée, avec la filière automobile”, a poursuivi le ministre.

La France compte désormais plus de 612.000 points de charge publics et privés, entre les parkings des entreprises, les copropriétés et les particuliers. 2.700 d’entre eux ont une puissance supérieure à 50 kilowatts.

Les ventes de véhicules électriques représentaient au premier semestre 2021 7,9% du marché français, contre 6,3% au premier semestre 2020, et les hybrides rechargeables 7,8% du marché contre 2,8% en 2020, selon les chiffres des constructeurs.

commentaires

COMMENTAIRES

  • C’est aujourd’hui qu’il faut déjà cesser d’acheter des PHEV. LÀ DURÉE DE VIE d’un véhicule est de 15 ans. En 2035 ils ne vaudront plus rien et l’électrique sera alors forcément la seule alternative. L’état du réseau est tout à fait acceptable aujourd’hui….. Pourquoi attendre? Les seuls PHEV que l’on devrait voir sur les routes maintenant son ceux qui ont été achetés………. Jusqu’à hier au soir !

    Répondre
  • Et surtout, alimentons ces bornes de recharge aux éoliennes, ça limitera les déplacements. Pas de vent, pas de volant .

    Répondre
  • Le réseau ne tient, effectivement et majoritairement par le parc nucléaire et hydraulique toute l’année. Les autres sources sont anecdotiques. Pourquoi ne pas le crier haut et fort plutôt que de fantasmer sur les enr intermittentes.

    Répondre
  • Tjs les mêmes obstinations Onillon et Cochelin!…
    Pour avancer d’une façon plus efficace et dans l’ordre des urgences, il faudrait déjà déprivatiser les autoroutes… ensuite la bonne question, est-ce que les VE doivent rouler sur les autoroutes en consommant comme pour les thermiques beaucoup trop d’énergie?

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective