paris-jpg

ZAC Bercy Charenton: un nouveau quartier résilient aux portes de Paris

Article du dossier “Quartiers Energies et Climat” publié sur  Construction21, site partenaire

Réaliser un quartier mixte, attractif et agréable à vivre, neutre en carbone, telles sont les ambitions pour le projet d’aménagement Bercy Charenton dont le Conseil de Paris vient de voter la création de la ZAC et d’en approuver le dossier de réalisation.

Avec 9 000 habitants et 13 000 emplois accueillis à terme, ses nombreux équipements publics et ses espaces verts, c’est un nouveau quartier vivant et animé qui verra le jour et dont les premières constructions sont attendues dès 2021.

Composé essentiellement de grandes emprises ferroviaires, le secteur Bercy Charenton (80 ha dont 50 ha hors voies ferrées), offre un potentiel d’aménagement de première importance de par sa situation en bordure de la Seine, à l’entrée de Paris, en vis-à-vis de l’opération d’aménagement Paris Rive Gauche et le secteur Massena Bruneseau qui accueillera en 2020 les tours « DUO » des ateliers Jean Nouvel.

Dans la continuité du projet Bercy Charenton, la Ville de Charenton-le-Pont a initié également un projet de renouvellement urbain.

Le projet de Bercy Charenton vise la réalisation d’un quartier mixte, de grande qualité urbaine,  agréable à vivre permettant de répondre aux besoins des Parisien.ne.s.

Il s’agit aussi de développer un réseau de rues et de cheminements végétalisés qui vont changer la vie des habitant.e.s et des usager.e.s, en facilitant le franchissement des voies ferrées qui constituent une importante coupure urbaine, (passerelle Nikolaï) ainsi que les liaisons entre Paris et Charenton (rue Baron Le Roy prolongée, axe Lumière).

Ce projet doit permettre de contribuer au rééquilibrage économique à l’Est et au développement de l’emploi dans cette partie de la Capitale.

Accompagnée par l’équipe de maîtrise d’œuvre urbaine Rogers Stirk Harbour + Partners (R.S.H+P), et en lien avec ses partenaires notamment la SNCF et la Ville de Charenton-le-Pont, la Ville de Paris entend développer un programme ambitieux de 583 500 m² environ  comprenant :

  • 270 000 m² de logements, dont 57 % de logements sociaux
  • 210 000 m² d’activités tertiaires et bureaux
  • 12 000 m² de programmes hôteliers
  • 18 000 m²  de commerces/artisanats/services/restauration/logistique
  • 28 500 m² d’équipements publics dont 3 crèches de 66 places chacune, 3 groupes scolaires, 1 collège auquel sera adossé une salle de sport, 1 équipement culturel de type Bibliothèque, 1 gymnase, 1 espace de tri, 1 piscine avec bassin de 25 m
  • 45 000 m² de programmes spécifiques avec notamment un hôtel de logistique urbaine durable (lauréat désigné dans le cadre de l’appel à projet Inventons la Métropole du Grand Paris)

Le projet prend également le parti architectural et urbain fort de proposer six tours écologiques qui accueilleront des logements et des bureaux. Les hauteurs seront progressives pour bien s’articuler au bâti existant.

Ce secteur sera doté de plus de 3.6 hectares d’espaces verts dont un jardin de 2 hectares au-dessus de la gare de la Râpée et d’une trame paysagère permettant de relier le parc de Bercy au Bois de Vincennes.

Les principes d’aménagement favorisent la mise en œuvre d’un quartier résilient exemplaire, neutre en carbone. Le projet s’appuie sur les documents cadres de la Ville en matière de développement durable (Stratégie de résilience de Paris, Plan Climat Air Energie Territorial, Plan Pluie, Plan Economie circulaire, Plan Biodiversité, …) et tient compte de nombreuses composantes environnementales (risques inondations, eaux pluviales, préservation des ressources, préservation de la nature en ville, bruit, air, …) en proposant des solutions opérationnelles.

Ainsi par exemple, la Ville de Paris souhaite développer  les énergies renouvelables et les réseaux à faibles impacts environnementaux en explorant les conditions de production d’énergies renouvelables, et spécifiquement d’énergie géothermique en profitant d’un environnement favorable (faible profondeur de la nappe alluviale).

Elle souhaite également promouvoir un aménagement sobre, efficient dans son fonctionnement et intelligent dans sa gestion des ressources avec  des solutions innovantes en termes d’écoconstruction, en visant un très haut niveau de performance énergétique des bâtiments, en réalisant un suivi des mesures d’évitement, de réduction et de compensation des effets négatifs du projet sur l’environnement, en limitant l’empreinte carbone des bâtiments tout au long de leur cycle de vie.

Par ailleurs, les conditions de faisabilité d’un « smart grid local » (optimisant les interactions entre les réseaux énergétiques, de gestions des eaux et d’assainissement, de déchets, etc.) seront recherchées.

L’aménageur, en partenariat étroit avec les services municipaux en charge de la thématique climat-énergie, étudiera les différents choix possibles de bouquet énergétique pour la distribution des aménagements de la ZAC à objectif « neutralité carbone ». Il s’appuiera notamment sur l’« étude énergétique » annexée à l’étude d’impact.

Le choix d’un quartier réalisé sur le sol naturel et non sur dalle s’inscrit pleinement dans cette orientation.

Depuis son origine en 2006, la conception de ce nouveau quartier s’est accompagnée d’échanges nourris et itératifs avec les Parisien.ne.s dès le stade des études préalables en 2009 et s’est poursuivie par un dialogue soutenu tout au long de l’élaboration du projet.

L’aménagement de l’opération Bercy Charenton qui devrait s’achever à l’horizon 2032, a été confié à la Société publique locale d’aménagement SEMAPA.

 

—————————

Un article de notre partenaire

Auteur : Marion Alfaro, Cheffe du service de l’aménagement – Direction de l’urbanisme – Ville de Paris

 

 

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective