Voltalia: activité en baisse en 2019, pénalisée par le Brésil

Le producteur d’électricité renouvelable Voltalia a enregistré une baisse de 3% de son chiffre d’affaires lors de son exercice 2019, à 174,5 millions d’euros, en raison notamment du recul des ventes d’énergie au Brésil, selon des résultats publiés mercredi.

“Comme attendu, les ventes d’énergie ont été plus faibles sur les trois premiers trimestres de 2019 du fait des prix de vente en baisse au Brésil”, a expliqué Voltalia dans son communiqué.

Si son activité de ventes d’énergie, la principale du groupe, a baissé de 3% à 127,7 millions d’euros, sa branche “Services” a en revanche bondi de 22% à 143,2 millions d’euros.

Cela s’explique, selon le groupe, par un “volume élevé des constructions pour les centrales détenues en propre, de ventes de services de construction pour des clients tiers en Europe, Amérique latine et en Afrique et l’appétit des clients pour les projets développés par Voltalia”.

Sur le seul quatrième trimestre, le chiffre d’affaires a augmenté de 19%, à 61,5 millions d’euros.

“Le quatrième trimestre 2019 est notre meilleur trimestre jamais enregistré, grâce à la mise en service de sept nouvelles centrales, qui contribueront pleinement à la performance de 2020, et à l’intégration réussie d’Helexia”, une société présente dans 5 pays rachetée récemment, a commenté le directeur général de Voltalia, Sébastien Clerc, cité dans le communiqué.

Voltalia, qui publiera ses résultats annuels détaillés le 23 mars, anticipe “une amélioration sensible” de sa profitabilité au deuxième semestre 2019 par rapport au premier semestre 2019, “grâce aux tendances positives enregistrées dans les activités les plus profitables”, selon son communiqué.

Le groupe prévoit également d’atteindre 1 gigawatt (GW) en exploitation à fin 2020 et de générer un excédent brut d’exploitation (Ebitda) compris entre 160 et 180 millions d’euros sur l’année 2020.
A moyen terme, il vise 2,6 GW “en exploitation ou en construction et un Ebitda compris entre 275 et 300 millions d’euros à fin 2023, a-t-il détaillé.
as/soe/eb

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective