Ukraine: une « catastrophe » à Zaporojjia menacerait l’Europe entière, avertit Zelensky

Une « catastrophe » à la centrale nucléaire de Zaporojjia, sous contrôle russe dans le sud de l’Ukraine, menacerait l’Europe toute entière, a averti lundi le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« A l’abri de la station, les occupants bombardent les villes et communautés des environs », a accusé M. Zelensky dans son adresse de lundi soir.

« Tout incident radioactif à la centrale nucléaire de Zaporojjia peut porter un coup aux pays de l’Union européenne, à la Turquie, à la Géorgie, et à des pays de régions plus éloignées. Tout dépend de la direction et de la force du vent », a poursuivi le président ukraininen.

« Si les actions de la Russie conduisent à une catastrophe, les conséquences pourraient frapper ceux qui restent silencieux pour l’instant », a-t-il averti.

Il a appelé la communauté internationale à adopter « de nouvelles sanctions dures contre la Russie » et à ne pas « céder au chantage nucléaire ». « Toutes les forces russes doivent se retirer immédiatement de la station et des zones environnantes sans aucune condition », a-t-il dit.

La centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d’Europe, avait été prise début mars par les troupes russes, au début de leur invasion de l’Ukraine lancée le 24 février.

Depuis fin juillet, plusieurs frappes, dont les deux parties s’accusent mutuellement, ont visé le site, faisant craindre une catastrophe nucléaire et provoquant la semaine dernière une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU.

commentaires

COMMENTAIRES

    • @ notre éternel Rochain.
      « Est-il besoin de prouver la dangerosité du nucléaire ? »
      Non, mais c’est gérable.
      Rappelons que le seul accident nucléaire ayant généré morts et cancers reste Tchernobyl, et que la zone interdite (dans laquelle la nature a repris ses droits) n’a que 30 km de côté.
      Et que les réacteurs non accidentés ont été exploités jusqu’à leur fin de vie normale.

      Par contre, ce qui sera ingérable, ce sont les dégâts générés par le réchauffement du climat, famines, monté des eaux de un mètre fin de ce siècle (et ça continuera après), …
      Et là, les réacteurs nucléaires ne génèrent pas de CO2, contrairement aux centrales à gaz assistées par des éoliennes comme à Landivisiau.

      Rochain, éolien et solaire sont intermittents.
      L’admettrez-vous un jour ?

      Répondre
      • L’ignorant Gueret qui vient expliquer le faux pour cacher le vrai.mais qui voulant limiter le nombre de mort reconnu du nucléaire ignore même que dans une tentative de démantellement du réacteur Rpsodie pourtant arrété depuis 11 ans, un accident à fait un mort et en blessa 4. Le démantellement fut immédiatement interompu.
        Quand on sait pas, Gueret, on apprend et on s’abstient de faire le maitre d’école.

        Répondre
  • L’ONU devrait exiger inlassablement que la centrale soit occupée uniquement par des casques bleus et des techniciens internationaux spécialisés. Il y aura veto russe mais il faut en faire un leitmotiv permanent!

    Répondre
    • ifo, yaka dire à Poutine que c’est pas bien, car si à cause de sa mégalomanie la centrale finie par sauter, ça donnera encore des arguments à ceux qui disent que le nucléaire est dangereux; et ça c’est pas bien parce que ce n’est pas dangereux !

      Répondre
  • Le nucléaire civil est malheureusement instrumentalisé par chaque partie pour faire peur et influencer les opinions mais le vrai danger c’est la GUERRE avec le risque nucléaire militaire et ses MT d’ogives nucléaires! L’accident d’une centrale nucléaire, sans le souhaiter bien sûr, et ses conséquences rajouterait un peu plus de malheurs à cette agression Poutiniène sans en changer le bilan catastrophique déjà en cours: villes et villages rasés, économie effondrée, dizaine de milliers de morts et combien de blessés. Alors oui pour les européens bien tranquilles dans leur confort comme moi il serait ennuyeux de recevoir quelques microSv mais c’est surtout pour les Ukrainiens qui ont déjà payé un lourd tribu que la catastrophe s’ajouterait à la catastrophe en cours.

    Répondre
  • C’est sûr ! Les Russes se bombardent eux mêmes et risquent de détruire une centrale qu’ils veulent utiliser ! Ils sont pires que la Septième Compagnie !

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective