Ukraine: l’Allemagne suspend Nord Stream 2 et menace « d’autres sanctions »

Le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé mardi suspendre l’autorisation du gazoduc controversé Nord Stream 2 reliant la Russie à l’Allemagne, après la reconnaissance par Moscou de l’indépendance de provinces ukrainiennes pro-russes, et menacé « d’autres sanctions ».

« Sans cette certification, Nord Stream 2 ne peut pas être mis en service », a déclaré M. Scholz lors d’une conférence de presse à Berlin avec le Premier ministre irlandais Micheal Martin, ajoutant que le dossier allait être « réexaminé » par le gouvernement allemand.

« J’ai demandé au ministère de l’Economie » et à l’agence fédérale de certification du projet de suspendre leurs travaux de certification, a précisé Olaf Scholz.

« Nous ne pourrons pas accepter la reconnaissance (des provinces pro-russes), c’est pourquoi il est si important de réagir maintenant et rapidement », a-t-il fait valoir.

Tout juste achevé en novembre, mais jamais encore mis en service, Nord Stream 2 est depuis le début du projet au coeur de batailles géopolitique et économique.

Il était jusqu’ici en attente d’une certification par le régulateur de l’énergie en Allemagne, en raison de problèmes juridiques, en l’occurrence le non respect de certaines dispositions de la législation allemande et européenne.

Désormais Berlin franchit un pas supplémentaire en suspendant la procédure et en réexaminant le dossier à la lumière des derniers développement en Ukraine.

Nord Stream 2 relie les deux pays via un tube de 1.230 kilomètres sous la mer Baltique d’une capacité de 55 milliards de m3 de gaz par an, sur le même parcours que son jumeau Nord Stream 1, opérationnel depuis 2012.

Contournant l’Ukraine, le tracé va augmenter les possibilités de livraison de gaz russe à l’Europe.

Le chancelier allemand a en outre prévenu que « d’autres sanctions » contre la Russie pourraient suivre, en cas d’aggravation de la situation en Ukraine, et d’ores et déjà averti que l’Union européenne allait adopter des sanctions « massives et robustes ».

Malgré tout, le successeur d’Angela Merkel a appelé à des efforts diplomatiques entre Occidentaux et la Russie « pour éviter une catastrophe ». « C’est l’objectif de tous nos efforts diplomatiques », a-t-il ajouté soulignant que « 80 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, une guerre menace l’Europe de l’Est ».

commentaires

COMMENTAIRES

  • Et bien au lieu de bruler du gaz Russe on va encore acheminer par centaine de Tankers du gaz américain , et en plus on reste dans l’otan , vive l’ecologie européenne .

    Répondre
  • arnaud Pernet Kersanté bien au contraire ça va encore accélérer le développement des ENR … à moins que vous ne vouliez parler du bio gaz qui est aussi une ENR ?

    Répondre
    • Les EnRi, intermittentes, je veux bien, et vous mettez quoi en back-up, pour les jours d’hiver peu ventés, puisque vous ne pourrez même pas mettre des centrales à gaz ?
      Relancer les centrales à charbon en back-up ?

      Répondre
  • ETATS-UNIS : Gaz de schiste américain, victoire sans appel de l’économie sur l’environnement -#FOCUS , et bien non ils n ont pas besoin du gaz Russe puisque les américains nous vendent au plus cher le leur , malgré la catastrophe écologique .
    Au fait il va servir à quoi ce gaz ???? à faire tourner nos moteurs , à remplir nos briquets ? pour les centrales thermiques couplées aux …. une honte ,

    Répondre
    • arnaud Pernet Kersanté on a besoin de gaz en France pour pallier aux défaillances de notre merde polluante de nucléaire de plus en plus intermittent ? ..une honte … alors que si on était pas si en retard dans le développement des ENR en France on serait déjà sortir du fissible et du fossile / charbon / pétrole . . et on commencerait à être enfin vraiment indépendant

      Répondre
      • M’enfin, Isambert, vous plaisantez !!!
        Vous voulez remplacer des sources carbonées pilotables par des renouvelables intermittentes LOL

        Proposez donc à un industriel d’alimenter son usine lorsque le vent souffle là où se trouvent les éoliennes, ao lorsque un grand soleil d’été luit !!!
        Je demande à voir ça LOL

        Répondre
        • et non bien au contraire … c’est bien Vous qui délirez en refusant d’ouvrir les yeux sur ce qui se passe réellement sur le terrain mais ça ne le change pas … 🤣 🤣🤣 le bon vieux troll d’Hervé Guéret qui faute de connaitre les bases du sujet s’enfonce toujours dans le ridicule en ânonnant stupidement tous les vieux canulars périmes pour gogos qu’il a gobe car il n’a aucune personnalité pour vérifier les faits et ouvrir enfin les yeux sur ce qui se passe réellement sur le terrain 🤣🤣 car si certaines ENR sont prévisibles d’autres sont beaucoup plus pilotables que notre nucléaire qui est de plus en plus intermittent et qui nous oblige à faire démarrer nos centrales thermiques déjà en place pour justement pallier aux défaillances du nucléaire 🤣🤣 il est bien urgent de développer toutes les ENR pour se sortir enfin du fissible et du fossile ..l’éolien et le solaire n’étant qu’une partie des ENR pour produire enfin propre sans dangers et sans déchets pour moins cher que notre merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune, la flore et l’être humain… ENR qui nous sortent aussi du fossile / charbon / pétrole … ENR qui battent des records de production partout ou elles commencent à être installées en faisant baisser la pollution et le Co² et en produisant proprement, sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que le nucléaire / arenh polluant à tous les stades … on avance mais toujours pas assez vite vu l’urgence de la situation et la ce n’est que pour l’électricité : https://www.euractiv.fr/section/energie/news/renewables-overtake-fossil-fuels-in-eu-power-generation/

          Répondre
          • Quand M. Isambert se décidera-t-il à arrêter de parler de « merde polluante » en parlant du nucléaire, qui malgré vos affirmations ne pollue rien du tout ? En revanche, comme tous les gens sérieux sont d’accord pour admettre que les énergies renouvelables ne seront jamais capables de fournir 100 % de l’énergie, il faudra bien des sources polluantes à défaut du nucléaire. Sans compter que les ENR prétendument non polluantes le sont au moins pour leur construction : utilisation massive de béton, de fibre de carbone, de terres rares, d’espace (plus encore pour le solaire), etc. Par ailleurs, je souhaite bien du plaisir aux Allemands qui vont voir le prix de leur électricité exploser si Nord Stream 2 (qu’ils ont de plus payé !) n’est pas mis en service.
            Et pendant ce temps l’UE avec ce stupide système d’ARENH nous contraint au nom de la concurrence à vendre à perte de l’électricité française pas chère grâce à la proportion du nucléaire. et dont le prix normal nous procurerait de ressources dont npus avons bien besoin Qu’attend on pour déclarer que nous ne l’appliquons plus, je me le demande !

          • Brun la vérité et les faits que tout le monde peut très facilement vérifier ça vous dérange ? car si des gens très sérieux ont déjà prouves que 100% d’ENR c’est possible et Urgent et c’est bien ce qui commence déjà à se mettre en place mais pas assez vite vu l’urgence de la situation.. à propos des vieux canulars pour gogos sur les terres rares dans les ENR lire la dernière étude de l’ademe … apprenez enfin que si certaines ENR sont prévisibles d’autres sont beaucoup plus pilotables que notre nucléaire qui est de plus en plus intermittent et qui nous oblige à faire démarrer nos centrales thermiques déjà en place pour justement pallier aux défaillances du nucléaire 🤣🤣 il est bien urgent de développer toutes les ENR pour se sortir enfin du fissible et du fossile ..l’éolien et le solaire n’étant qu’une partie des ENR pour produire enfin propre sans dangers et sans déchets pour moins cher que notre merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune, la flore et l’être humain… ENR qui nous sortent aussi du fossile / charbon / pétrole … ENR qui battent des records de production partout ou elles commencent à être installées en faisant baisser la pollution et le Co² et en produisant proprement, sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que le nucléaire / arenh polluant à tous les stades … on avance mais toujours pas assez vite vu l’urgence de la situation et la ce n’est que pour l’électricité : https://www.euractiv.fr/section/energie/news/renewables-overtake-fossil-fuels-in-eu-power-generation/

          • Brun ensuite vous pourrez expliquer aux lecteurs pourquoi c’est la France qui vient de nouveau de se faire condamner pour son inaction contre la pollution ? pourquoi c’est EDF qui est de plus en plus souvent condamner par les tribunaux car c’est bien de notre santé qu’il s’agit et si rien n’est parfait c’est bien toutes les ENR qui nous sortent aussi du fossile / charbon / pétrole… et c’est bien ce qui est URGENT pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution , le Co² … voila la pollution que l’on subit sournoisement partout en France depuis plus de 60 ans, il manque le SF6 … et c’est bien de notre santé qu’il s’agit… https://scontent-mrs2-2.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/274080952_10228493073256742_3724447191035313257_n.jpg?_nc_cat=102&ccb=1-5&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=E0-yX7iNz08AX_Iq-v6&tn=sqz-osuEQ0Ztoi7X&_nc_ht=scontent-mrs2-2.xx&oh=00_AT8btQFKSnYJwyEkzQpeX0xO__mOdUlV6jv46mBxLb-hTA&oe=621AAFE5

          • Brun vérifiez aussi que les ENR sont moins chères que notre merde polluante de nucléaire et que l’écart de prix avec l’Allemagne se réduit de plus en plus .. .. en réalité hormis la crise actuelle qui se rajoute si votre prix du kWh augmente c’est que vous êtes encore chez EDF et consort à financer cette gabegie de nucléaire polluant , de plus en plus intermittent et ça ne fait que commencer .. il y a de vrais fournisseur d’électricité verte qui n’achète rien à EDF / arenh et qui fonctionne sous forme de coopérative / SCIC

          • Brun s’auto proclame habilité à dire qui sont les gens sérieux et ceux qui ne le sont pas. A se tordre de rire.

          • Brun ne vous inquietez pas trop du prix de la production électrique en Alleamgne qui est systématiquement plus faible que la notre, je vous suggere de le vérifier au moins une fois dans votre vie, cela vous permettrait de vous appuer sur de chiffres attestés et non sur vos convictions dogmatiques ; vous pouvez voir ça en permanance ici :
            https://www.rte-france.com/eco2mix/les-donnees-de-marche

  • @ Hervé Guéret
    Je reprends les termes de l’article : « Malgré tout, le successeur d’Angela Merkel a appelé à des efforts diplomatiques entre Occidentaux et la Russie « pour éviter une catastrophe »

    Ce sera une catastrophe surtout pour Olaf Scholz et ses compatriotes.
    Avec la guerre en Ukraine qui s’enclenche, cela va encore faire plus s’envoler les cours du pétrole et du gaz. Le risque est même celui de pénuries de gaz naturel dans certains pays dont les stocks sont faibles comme l’Allemagne. La baisse depuis plusieurs mois des exportations de gaz russe à destination de l’Europe s’est déjà traduite par une augmentation sans précédent des prix du gaz et dans la foulée de l’électricité. Par ailleurs, selon certains experts, en cas d’invasion de l’Ukraine par la Russie, les cours du baril de pétrole vont atteindre 120 dollars.
    Comme l’envolée des prix du pétrole et gaz va se poursuivre, les dirigeants de la plupart des pays auront avant tout pour priorité de limiter les conséquences sociales et politiques d’un tel choc et PAS de se donner les moyens de réussir ce qu’on appelle la transition énergétique.
    Le magazine The Economist en est convaincu. Il décrit la flambée mondiale des prix du gaz des derniers mois comme « le premier grand choc énergétique de l’ère verte » lié aux investissements mal calibrés dans les énergies renouvelables comme dans les combustibles fossiles . Cela pourrait conduire à « une révolte populaire contre les politiques climatiques.»
    En conclusion, on voit bien que ce ne sont pas les incantations (entre amis militants écologistes) mal étayées et leur idéologie à œillères qui feront que les ENR intermittentes suffiront pour alimenter nos besoins en électricité à l’avenir mais plutôt la faire imploser.

    Répondre
    • Michel DUBUS vous venez juste de prouver l’importance de développer de toute urgence les ENR …. et apprenez au moins ce que sont les ENR pour que vous aussi vous compreniez au moins les bases du sujet …

      Répondre
    • Dubus, ça fait 60 ans qu’on sait que cela allait arriver mais qu’on a voulu en profiter tant qu’il y en avait, plutôt que se préparer à vivre plus sobrement.
      Vous êtes surpris du fait que l’offre en combustibles fossiles ne puisse plus suivre la demande ? Quand même pas ?
      C’est tout le paradigme du consumérisme qui est périmé, depuis longtemps.
      La sobriété, c’est maintenant, contrainte et forcée. Le fameux nucléaire de 4ème génération, pas avant plusieurs décennies avant d’en arriver (éventuellement) à la mise en service de réacteurs produits en série.

      Répondre
    • Qui a des œillères sur la nécessité de la sobriété ?
      Même le chantre du nucléaire Jancovici vous le dit !

      Répondre
      • Et ce ne sont pas des réacteurs miracles qui sortiraient peut-être dans 40 ans qui vont nous permettre d’y échapper en continuant à faire COMME SI pendant ces 40 ans (au mieux si finalement ça débouche sur du concret)

        Répondre
  • Avoir à disponibilité toute l’énergie que l’on veut quand on veut comme encore aujourd’hui sera bientôt un caprice qu’aucun état (du moins européen) ne pourra se permettre. Des tarifs variables de l’électricité en fonction de la production des ENR seront inévitablement mis en place. Cette variabilité se retrouve déjà au niveau du marché SPOT.

    Répondre
  • @ marc
    qui vs dit que je suis contre la sobriété, votre imagination ?
    Ce qui est absurde c’est « des tarifs variables de l’électricité en fonction de la production des ENR intermittentes » surtout en hiver où il fait froid et sec !
    Que ne ferait on pas pour légitimer les caprices de la danseuse ENRi, on voit bien que ce ne sont pas les incantations (entre amis militants écologistes) mal étayées et leur idéologie à œillères qui feront que les ENR intermittentes suffiront pour alimenter nos besoins en électricité à l’avenir

    Répondre
    • @DUBUS
      Les prix de l’électricité ne sont pas établis en fonction des seules sources variables, mais de toutes les sources et cela par pays chaque jour pour le lendemain, et si au lieu de vous accrocher à vos convictions pour seuls sources d’autoinformation vous regardiez ce que sont tout au long de la journée et de jour en jours les prix des différents pays à toutes heures, vous constateriez que l’Allemagne qui vous inspire une haine viscérale à toujours un prix de l’électricité moins élevé que le notre à la même heure et au pire quelquefois le même prix et notamment en hiver préciséement toujours moins élevé, quelquefois moitié moins en hiver justement.
      Un petit effort dans la recherche d’information plutôt que de baver sur eux vous fera le plus grand bien :
      https://www.rte-france.com/eco2mix/les-donnees-de-marche

      Répondre
      • Sieur Rochain qui de toute façon aura le dernier mot ( vous verrez sa réponse ) prend un exemple tout à fait vrai mais qui ne dit absolument rien sur les prix moyens qui ne sont exploitable que sur une période suffisamment longue , plusieurs semestres à minima.
        Et sur des années, des décennies, le prix moyen de l’électricité en France a toujours été bien moins élevé qu’en Allemagne (de – 40 à – 70%).
        C’est exactement comme confondre la météo et le climat.

        Répondre
        • le sieur victor qui oublie toujours les bases du sujet car le nucléaire contrairement aux ENR a été paye avec nos impôts et on va le payer toujours plus cher des milliers d’année . en réel sur le terrain l’écart avec l’Allemagne se réduit de plus en plus …

          Répondre
        • Non, c’est exactement comme ce que vous faites…. des allégations gratuites sans aucune consistance et surtout sans aucune preuve.
          Le prix de l’électricité en France comme on peut le constater dans les statistiques officielles à l’échelle européene est dans la moitié des pays les plus chers, que ce qoit fourniture seule, rendu compteur ou TTC plus scharges. il suffit de se referer aux analyse de la comission européenne certainement mieux placé que Victor pour disposer des chiffres justes. je vous suggère donc l’analyse aprofondie du graphe de la figure 3 page 9 de :
          https://www.connaissancedesenergies.org/sites/default/files/pdf-pt-vue/Rapport%20Union%20de%20l%27%C3%A9nergie%202020.pdf

          Répondre
        • Merci Victor vous clouez le bec au vieux fanfaron. de 80 ans !
          Quant au rantanplan, il est protégé par les tenanciers du même bord du forum et il vous faudra supporter ses imbécilités à répétitions sans moufter (c’est mieux) !

          Répondre
          • Michel DUBUS 😂🤣😂 alors que le post juste après démontre ses inepties pour gogos 😂🤣😂 ..vous aussi la vérité , les faits réels , les bilans officiels , retours de terrain que tout le monde peut très facilement vérifier face aux inepties récurrentes des trolls stériles vous dérange ?
            😂🤣😂

          • @Dubus
            Il me cloue le bec avec des chiffres faux contraires à ce que montre les tableaux de l’union européenne qui compare les prix de chaque pays ?
            Et contraire à ce que nous dit RTE chaque jour sur eco2mix données de marché ou le prix de l’électricité produite en Allemagne est systématiquement moins chere que celle produite en France ?
            Vous me faites une belle paire de charlots qui ne vit pas dans le monde où ces informations ont cours… Les chiffres dogmatiques contre les chiffres officiels, il y a vraiment de quoi rire !

  • « Ce qui est absurde c’est « des tarifs variables de l’électricité en fonction de la production des ENR intermittentes » surtout en hiver où il fait froid et sec ! »
    Ca vaut mieux que de plonger tout le monde dans le noir en hiver parce que le chauffage électrique classique fait exploser la demande.

    Répondre
  • Les deux fous continuent d’inonder avec leurs délires les posts du Monde de l’énergie », l’un plus que l’autre.
    C’est pourquoi il ne sert à rien de débattre avec eux comme il est démontré avec ce fou paranoïaque de Poutine !
    Dommage que le forum ne soit pas régulé un minimum…

    Répondre
    • En effet, s’il était régulé (comme vous dites) les messages comme le votre qui ne contiennent que du fiel sur certains participants au forum seraient censurés impitoyablement.

      Répondre
    • VICTOR la vérité , les faits réels , les bilans officiels , retours de terrain que tout le monde peut très facilement vérifier face aux inepties récurrentes des trolls stériles vous dérange ?

      Répondre
  • Et si c’était plutôt vos interventions qui le seraient impitoyablement?
    Comment pouvez-vous en être certain?

    Répondre
    • Tout simplement parce que les votres n’ont jamais donne=é la moindre information appuyé par des preuves, mais seulement reprenez les unes à une de la bave de crapaux sur ceux qui fournissent des informations avérées

      Répondre
  • Le simple fait que vous vous sentiez obliger de répondre me suffit pour mieux comprendre votre paranoïa: vous ne supportez pas la contradiction.

    Répondre
        • VICTOR le troll stérile qui essaie vainement de rejeter ses propres inepties sur les autres … 🤣 🤣🤣 RE la vérité , les faits réels , les bilans officiels , retours de terrain que tout le monde peut très facilement vérifier face aux inepties récurrentes des trolls stériles vous dérange ?

          Répondre
  • Le retour au terrain vous serez utile, c’est un excellent traitement thérapeutique pour les perturbés comme vous qui semble planer dans les vapeurs de …cannabis (?)

    Répondre
    • victor vous confirmez bien : toujours en train de troller stérilement sans rien apporter au sujet et de vous ridiculiser en niant l’évidence 😂🤣😂 la vérité , les faits , les retours de terrain , les bilans officiels .. que tout le monde peut très facilement vérifier face aux inepties récurrentes des trolls ça vous dérange tant que ça ? aucune personnalité pour vérifier les vrais infos et vous sortir enfin des vielles théories foireuses pour gogos et de la propagande mensongère que l’on subit depuis plus de 60 ans ? …

      Répondre
  • Aucun rapport avec mes post, comme dab un simple copié/collé!
    Quel fou!
    A un prochain post, je vais m’oxygéner…..

    Répondre
    • Victor vous confirmez bien une nouvelle fois tous mes propos : toujours en train de troller stérilement sans rien apporter au sujet et de vous ridiculiser en niant l’évidence 😂🤣😂 la vérité , les faits , les retours de terrain , les bilans officiels .. que tout le monde peut très facilement vérifier face aux inepties récurrentes des trolls ça vous dérange tant que ça ? aucune personnalité pour vérifier les vrais infos et vous sortir enfin des vielles théories foireuses pour gogos et de la propagande mensongère que l’on subit depuis plus de 60 ans ? …

      Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective