UE : le Parlement et la Commission défendent le pacte vert européen

Face à l’urgence climatique, les eurodéputés ont massivement soutenu le projet de green deal européen, posant même quelques conditions afin que ses ambitions soient revues à la hausse. Décryptage.

Un pacte vert pour verdir l’économie européenne

Faire de l’Europe le premier continent neutre en carbone : tel est l’ambitieux objectif poursuivi par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et son vice-président exécutif, Frans Timmermans. Pour y parvenir, la Commission a rédigé une liste de mesures à mettre en place au cours des prochaines années pour rendre l’économie du Vieux Continent plus respectueuse de l’environnement.

Adopté en décembre dernier par les États membres, ce pacte vert vise à transformer en profondeur les secteurs les plus énergivores et les plus polluants de notre économie : transport, industrie, bâtiment, agriculture, énergie… Des mesures ont également été envisagées afin d’assurer une protection plus efficace du capital naturel et de la biodiversité des territoires européens.

“Le pacte vert décrit comment transformer notre mode de vie et notre façon de travailler, de produire et de consommer afin de vivre en meilleure santé et de rendre nos entreprises innovantes”, explique Ursula von der Leyen. “Notre plan établit la marche à suivre pour réduire les émissions, rétablir la santé de notre environnement naturel, protéger notre flore et notre faune sauvages, créer de nouvelles opportunités économiques et améliorer la qualité de vie des citoyens”, précise Frans Timmermans.

La Commission doit proposer d’ici mars une loi visant à inscrire en droit l’objectif de neutralité carbone d’ici l’horizon 2050. Cet aménagement législatif sera complété par un plan destiné notamment à instaurer un objectif de réduction intermédiaire de 50% des émissions à atteindre d’ici 2030.

Le Parlement européen veut aller plus loin

Réunis en séance plénière à Strasbourg le 15 janvier, les membres du Parlement Européen sont revenus sur cet ambitieux pacte vert et les objectifs qu’il poursuit. Conscients de l’urgence climatique et de la nécessité d’agir rapidement, les eurodéputés ont largement plébiscité le plan de la Commission européenne : le “green deal” européen a été adopté à une large majorité (482 voix pour, 136 voix contre et 95 abstentions).

“Le Parlement a soutenu à une large majorité la proposition de la Commission sur le pacte vert européen et se félicite qu’au cœur de son action il y ait une cohérence entre toutes les politiques de l’Union avec les objectifs du pacte vert. Sur l’agriculture, la politique commerciale, la gouvernance économique – tous ces sujets doivent maintenant être vus et analysés à la lumière du pacte vert”, s’est félicité Pascal Canfin, président de la commission de l’environnement.

Les députés ont salué l’engagement de la Commission européenne à faire naître une société européenne plus saine et plus durable. Ils ont également défendu l’idée d’une transition écologique juste et équitable ne devant laisser aucun citoyen ni aucune zone géographique à l’écart de l’objectif de neutralité carbone.

Les parlementaires ont d’ailleurs décidé de se prononcer pour des objectifs plus ambitieux que ceux prévus par la feuille de route de la Commission. L’objectif intermédiaire a été revu à la hausse : l’Europe doit désormais réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici l’horizon 2030.

Autre aménagement important, le Parlement européen s’est prononcé en faveur de l’instauration d’un objectif de réduction intermédiaire pour l’année 2040 ainsi que pour l’instauration d’une taxe carbone aux frontières. Les eurodéputés n’ont pas hésité à indiquer qu’ils modifieraient toute proposition législative afin de répondre aux objectifs de ce green deal européen.

La Commission dévoile son mécanisme de transition juste

Le Parlement s’est également prononcé en faveur du système de financement présenté la veille par le Commission européenne. Les députés européens ont notamment appelé à la mise en place d’un “mécanisme de transition doté d’un financement adéquat” dans les plus brefs délais.

Un message directement adressé à la Commission européenne qui a présenté, la veille de cette séance plénière à Strasbourg, un “mécanisme pour une transition énergétique juste”.

Doté d’un fond de 7,5 milliards d’euros, ce nouvel outil financier doit permettre de mobiliser 100 milliards d’euros entre 2021 et 2027 afin de soutenir toutes les régions européennes dans leur transition vers une économie décarbonée. Ce mécanisme sera accompagné d’autres moyens de financement (programmes d’investissement, fonds de soutien de la Banque européenne, financements sectoriels…).

“Il s’agit d’un message adressé aux mineurs des Asturies, de la Macédoine occidentale ou de Silésie, aux récolteurs de tourbe des Midlands irlandais, des régions baltes qui dépendent du schiste bitumeux et bien d’autres (…) confrontés à un chemin plus raide vers la neutralité climatique. Nous sommes à vos côtés tout au long de cette transition”, a déclaré Frans Timmermans.

Le Parlement se demande toutefois si ce dispositif financier va permettre de mobiliser les 260 milliards d’euros d’investissement annuel nécessaires à l’atteinte des objectifs climatiques de Bruxelles.

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective