UE/climat: les eurodéputés recalent un texte-clé de réforme du marché carbone

Les eurodéputés ont rejeté mercredi en séance plénière un texte-clé sur la réforme du marché européen du carbone, jugé pas assez ambitieux par les Verts et la gauche, ce qui va entraîner une renégociation complète de ce pilier du plan climat de l’UE en commission parlementaire.

Ce texte, qui prévoit l’élargissement du marché d’échange des quotas d’émissions de CO2, mais aussi la suppression des quotas gratuits aux industriels européens en échange d’une taxe carbone aux frontières de l’UE, a été rejeté à la surprise générale par 340 voix contre (265 pour, 34 abstentions).

Le Parlement européen devait se prononcer mercredi sur huit des quatorze textes de la feuille de route proposée en juillet 2021 par la Commission européenne pour réduire de 55% d’ici 2030, par rapport à 1990, les émissions de gaz à effet de serre de l’UE.

« Coup de tonnerre ! La majorité doit revoir sa copie (…) en raison de règles pas assez ambitieuses. Le climat n’attend pas », a commenté l’eurodéputée Karima Delli (Verts).

« Quel jour terrible. C’est une honte de voir l’extrême-droite voter avec les socialistes et les verts », a rétorqué Peter Liese (PPE), rapporteur du texte rejeté, dans une ambiance très électrique au sein de l’hémicycle du Parlement européen à Strasbourg.

L’eurodéputé allemand a appelé à réviser le texte en commission parlementaire pour proposer à un vote ultérieur une mouture révisée, ce qu’une large majorité des eurodéputés ont approuvé.

La proposition législative soumise aux eurodéputés sur le marché carbone traduisait un compromis passé entre le PPE (droite pro-européenne, première force du Parlement) et Renew (centristes et libéraux).

Il prévoyait notamment une réduction de 63% d’ici à 2030, par rapport à 2005, des émissions des secteurs soumis au marché carbone européen: mieux que l’objectif proposé par la Commission (-61%), mais en net recul par rapport au vote en commission parlementaire Environnement (-67%).

Il ajustait également le calendrier pour éliminer les quotas d’émissions gratuits accordés aux industriels européens, à mesure que seront taxées les importations dans l’UE de secteurs polluants sur base du prix du CO2 européen.

Un amendement du texte, poussé par le PPE et adopté mercredi, exigeait un maintien jusqu’en 2034 de ces quotas gratuits dans l’UE, au nom de la compétitivité des entreprises… ce qui repoussait également à 2034 la mise en place complète de la taxe carbone aux frontières.

Précédemment, la commission Environnement avait voté pour que cet « ajustement aux frontières » s’applique en totalité dès 2030 (cinq ans plus tôt que ce que proposait la Commission) et que les quotas gratuits soient supprimés dès cette date.

Le texte final incluant ces arbitrages a provoqué une vive opposition des Verts, de S&D (sociaux-démocrates) et de la gauche radicale, comme de l’extrême-droite de l’hémicycle.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Est ce que ces textes votés pour, d’une part satisfaire une partie de plus en plus importante de l’opinion (et le Sujet du Climat est réel !), d’autre part permettre à des politiques de se donner bonne conscience, vont-ils aboutir dans les Faits ???
    Je dirais Pas sur du tout…

    Cela fera comme le 50% de Nucléaire dans le Mix électrique français pour 2025… Il y a plus de 10 ans c’était voté, à peine 5 ans plus tard repoussé sine die… Et ce le sera encore…

    C’est triste mais les Fossiles sont tellement imprégnés dans nos sociétés que l’on aura un mal fou à s’en débarrasser réellement… (L’exemple du Nucléaire qui n’assure qu’environ 17% de l’énergie totale consommée en France est là pour le souligner…, la majeure partie du reste c’est du Fossile à tous les étages …).

    Des textes pour dans 12 ou 15 ans pour donner le cap Ok, des utopies écrites c’est un peu cynique. Que les députés Européens prennent des décrets d’application rapide sur des choses impactantes rapidement en parallèle !!!
    Pourquoi a t’on encore des voitures de plus d’1.5 Tonne en Europe (Merci Qui, Merci Angie & le Made in Germany…, les ENRi leur ont donné une sacrée couverture pour continuer de développer leurs machines à polluer à outrance !!! )

    Répondre
  • Tout à fait d’accord.
    Cela est bidon, c’est juste du paraître auprès d’une opinion inculte, comme le 100% ENR en Allemagne visé pour 2035.
    Demander une accentuation du bonus / malus pour les voitures serait plus courageux.
    Et les camping car ??? Ces camions qu’utilisent les particuliers pour se déplacer.

    Répondre
    • @Marc,
      Pour le Bonus/Malus, on est tout à fait d’accord, sauf que les Allemands protesteront et que les constructeurs français sont partis sur la mauvaise voie…

      Je pense sincèrement que pour les voitures électriques, il ne faudrait autoriser que la commercialisation de petits modèles en Europe au moins jusqu’en 2030… Laisser les grosses bagnoles en thermique (avec Malus et autres Taxes, sauf exemption particulière pour certains métiers/secteurs) pour ceux qui veulent se faire plaisir de payer des Taxes dans tous les sens. Mais surtout de permettre une mobilité routinière et nécessaire au plus grand nombre et quasi décarbonée en phase d’exploitation (mais pas de production de la voiture), sinon ce sera Gilets Jaunes dans toute l’Europe…
      Les problèmes de flux de matières diverses ne permettront pas ce passage en 2035, c’est trop tard, surtout si on autorise des « tanks électriques » qui boufferont en batteries facilement l’équivalent de 2 ou 3 petites unités, cela va exclure davantage une partie très conséquente de la population…

      Ceux que ne dit pas ce texte/article, c’est que les voitures thermiques existantes continueront de rouler donc il y aura toujours du pétrole sous ces différentes coupes de disponible (et au fur et à mesure tout un tas d’exception à cette règle…).

      Répondre
  • Je reviens sur les camping-cars, ces horreurs polluantes. Je crois qu’il faudrait carrément les interdire.
    Au lieu de cela, les communes touristiques leur font des aires partout, jusque haut dans la montagne. Affreux…

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective