Transit du gaz russe via l’Ukraine: Poutine pense qu’un accord sera trouvé

Le président russe pense qu’un accord sera trouvé avec Kiev au sujet du transit du gaz russe pour l’Europe via l’Ukraine, les parties peinant depuis des mois à conclure un contrat, l’actuel expirant le 31 décembre.

“Je pense que nous allons nous mettre d’accord. Nous sommes sur la voie d’un accord. Et nous nous efforcerons de faire en sorte que la partie ukrainienne soit satisfaite et que nos consommateurs européens soient rassurés”, a déclaré Vladimir Poutine lors de sa conférence de presse annuelle jeudi.

Une nouvelle réunion trilatérale entre la Russie, l’Ukraine et l’UE doit se tenir jeudi à Berlin, en présence des ministres de l’Energie des deux pays, après de nombreux pourparlers infructueux ces derniers mois.

Le temps presse pour un accord avant l’expiration du contrat actuel, fin décembre 2019. En cas d’échec des pourparlers, les approvisionnements européens peuvent être affectés.

Echaudés par des conflits gaziers russo-ukrainiens dans les années 2000, les Etats européens concernés ont fait le plein de leurs réservoirs de gaz, si bien que les effets d’une interruption du transit ne devraient pas se faire sentir.

“Nous allons maintenir le transit à travers l’Ukraine. La question porte sur le volume et le calendrier de ce transit”, a encore assuré Vladimir Poutine.

Mercredi, la chancelière allemande a affirmé que ces discussions se déroulaient dans une atmosphère “relativement optimiste”.

Et la Russie et l’Ukraine ont intérêt à se positionner comme des partenaires économiques fiables de l’UE.

L’Ukraine tire par ailleurs des revenus importants du transit du gaz russe vers l’Europe, mais elle est aussi en conflit avec Moscou depuis 2014 et l’annexion par Moscou de la péninsule de Crimée. L’est du pays est par ailleurs le théâtre d’une guerre avec des séparatistes pro-russes.

La course contre la montre pour se mettre d’accord sur le transit ukrainien intervient alors que l’inauguration du gazoduc Nord Stream 2, qui doit livrer l’Europe en gaz russe en contournant l’Ukraine, a pris du retard.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective