500 TPE et PME vont bénéficier d’une aide aux économies d’énergies et de matières

500 entreprises, des très petites aux PME, vont pouvoir bénéficier d’un dispositif d’aide pour réaliser des économies d’énergie et de matières premières, dans le cadre d’un accompagnement lancé jeudi par l’Agence de développement et de maitrise de l’énergie (Ademe).
Ce dispositif s’appuie sur une expérimentation effectuée l’an dernier auprès de 49 entreprises et qui leur a permis de réaliser globalement plus de 3 millions d’euros d’économies par an, a expliqué le directeur général délégué de l’Ademe, Fabrice Boissier.
Les émissions de 9.000 tonnes de CO2 ont aussi été évitées et 13.500 tonnes de matières ont été économisées sur la période.
Désormais “il s’agit de passer à l’échelle supérieure”, en offrant cette aide à plus d’entreprises, qui peuvent se porter candidates sur un site internet ouvert par l’Ademe, a indiqué M. Boissier.
Le dispositif, financé par l’Ademe, est ouvert aux entreprises de l’industrie, de la distribution et de la restauration qui ont entre 20 et 250 salariés.
L’agence envoie dans les entreprises un expert en efficacité énergétique qui analyse les consommations, les gaspillages éventuels et les économies possibles, puis propose un plan d’actions dont elle accompagnera la mise en application.
Comme seule contribution, chaque entreprise s’engage à reverser à l’Ademe la moitié d’un plancher d’économies identifiées. Si elle ne réalise pas ce plancher d’économies, elle ne doit rien.
Avec des taux de retour sur investissement de quelques mois, “l’opération est gagnante à tous les coups (…). L’Ademe prend le risque initial de l’investissement”, ce qui permet de résoudre le “problème du passage à l’acte”, avance M. Boissier.
“L’enjeu est conséquent. Si toutes les PME font cet effort, ce sont plusieurs dizaines de milliers de tonnes de CO2 et de déchets qui sont économisés”, a défendu le président de l’Ademe Bruno Lechevin, ajoutant que ce dispositif montre “qu’agir sur l’énergie, sur les déchets, sur l’environnement c’est rentable”.
A terme, l’objectif est de pouvoir étendre encore ce dispositif à un plus grand nombre d’entreprises.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective