Total acquiert des participations dans deux nouveaux permis offshore en Angola

Le groupe pétrolier français Total a acquis des participations dans deux nouveaux permis offshore en Angola, pour développer un nouveau centre de production avec la compagnie nationale angolaise Sonangol, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

Selon les termes de cet accord, Total, qui est présent en Angola depuis plus de 60 ans, deviendra l’opérateur du développement de deux nouveaux blocs avant de créer une société d’exploitation avec Sonangol, trois ans après le démarrage de la production.

Total versera 400 millions de dollars à Sonangol à la finalisation de l’accord, auxquels s’ajouteront 100 millions de dollars à la décision finale d’investissement du projet, ainsi que des paiements supplémentaires pour un montant cumulé plafonné à 250 millions de dollars.

Dans le détail et sous réserve du feu vert des autorités compétentes et des partenaires, le pétrolier français détiendra une participation de 50% tandis que Sonangol et le britannique BP auront respectivement 20% et 30% dans un bloc situé dans la zone centrale du bassin du Kwanza, à des profondeurs d’eau allant de 300 à 1.700 mètres, précise-t-il dans un communiqué.

Total détiendra en outre une participation de 80% aux côtés de Sonangol (20%) dans un autre bloc, situé dans la zone centre-sud du bassin du Kwanza, à des profondeurs d’eau allant de 1.600 à 1.800 mètres.

Patrick Pouyanné, le PDG de Total, s’est félicité dans le communiqué de devenir “la première compagnie à entreprendre un développement dans le bassin du Kwanza”.

Toujours en Angola, Total a également annoncé avoir signé, avec ses partenaires Equinor, ExxonMobil et BP, un accord avec Sonangol et l’Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants pour prolonger les licences de production de leur consortium jusqu’en 2045 pour le bloc 17.

Ce bloc, situé à 150 km au large des côtes angolaises, a permis de produire trois milliards de barils de pétrole depuis 2001, avec un milliard additionnel de barils restant à produire, selon Total.
lem/soe/eb

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective