centrale-solaire-tesla-australie-jpg

Tesla veut construire la plus grande centrale solaire virtuelle du monde

Au cours de ces dernières années, le constructeur automobile Tesla est devenu un acteur incontournable du secteur de l’électromobilité en se spécialisant dans la construction de voitures électriques haut de gamme. Mais rien ne semble freiner les ambitions de son PDG, soucieux de développer ses activités dans le domaine de l’énergie. C’est ainsi qu’après avoir développé en moins de 100 jours la plus grande batterie du monde en Australie-Méridionale, le charismatique Elon Musk a refait parler de lui en annonçant s’attaquer à un nouveau record : construire la plus grande centrale solaire virtuelle du monde.

Musk et les pouvoirs publics australiens main dans la main

Le PDG du constructeur américain Tesla n’est pas qu’un ingénieux inventeur, c’est également un formidable communicant. Il vient en effet de nous le rappeler en réalisant un des plus beaux coups de communication de ces derniers mois. Elon Musk a en effet annoncé il y a quelques jours la création, en partenariat avec le gouvernement d’Australie, de la plus grande centrale électrique renouvelable virtuelle du monde. Rien de moins.

En quoi consiste concrètement ce projet ? La firme américaine et le gouvernement d’Australie-Méridionale comptent donner naissance à cette centrale en équipant plus de 50.000 foyers australiens de panneaux photovoltaïques de 5 kW et de batteries domestiques Powerwall 2 de 13,5 kWh. Reliés entre eux, ces équipements permettront ainsi de former une immense centrale solaire virtuelle de 250 MW, capable de produire, de stocker et d’injecter sur le réseau électrique sud-australien une électricité décentralisée 100% renouvelable.

Tesla et le gouvernement australien ont annoncé que l’installation de ces équipements serait totalement gratuite. Mieux, les foyers qui participent à ce projet renouvelable bénéficieront d’un tarif préférentiel qui leur permettra de réduire leur facture d’électricité d’environ 30%.

Relier plus de 50.000 foyers australiens

Ce projet sera déployé dans les 4 ans. La première phase va consister en l’équipement de 1.100 habitations situées dans une zone résidentielle à faibles revenus, pour une phase d’essai qui s’étendra jusqu’à la fin de l’année. Une deuxième phase de déploiement permettra d’impliquer 24.000 foyers supplémentaires, avant de terminer sur une troisième et dernière phase de 25.000 nouveaux participants permettant d’atteindre l’objectif de 50.000 habitations.

Le projet nécessitera un investissement total de plus de 800 millions de dollars australiens. Une somme qui sera notamment financée par le gouvernement qui a annoncé son intention d’allouer une subvention de 2 millions de dollars ainsi qu’un prêt de 30 millions de dollars. Ce prêt sera remboursé grâce à la vente de l’électricité qui ne sera pas consommée par les foyers participants.

“Ce projet signifie que nous devenons leaders du monde en énergies renouvelables, et que nous faisons tout pour que chacun puisse devenir auto-suffisant”, s’est félicité Jay Weatherill, Premier ministre de l’Australie-Méridionale. Les retombées économiques ne seront pas négligeables : cette future centrale permettra de créer 500 emplois dans le secteur renouvelable dont 250 pour la phase d’installation des équipements.

Vers la fin de l’instabilité électrique d’Australie-Méridionale ?

Elon Musk s’est inquiété des problèmes énergétiques australiens en octobre dernier, dans une interview qu’il a donné sur la chaîne Channel 9. “Par définition, ce qui n’est pas renouvelable va manquer à un moment donné. Et il est temps de choisir entre l’effondrement d’une civilisation entière, ou l’alternative renouvelable”, a estimé le PDG de Tesla lorsqu’il a été interrogé sur les difficultés d’approvisionnement de l’Australie-Méridionale.

Musk a commencé à se pencher sur la question énergétique australienne lorsqu’il a remporté un appel d’offres portant sur la construction de la plus grande batterie lithium-ion au monde. Il s’était d’ailleurs engagé, lors d’un pari rendu public sur Twitter, à fournir cette installation à l’État australien dans les 100 jours suivant la signature du contrat. Ou, le cas contraire, à financer lui-même le projet.

C’est finalement avec un mois d’avance que le PDG de Tesla a terminé la livraison de cette immense batterie couplée aux fermes éoliennes de la localité de Hornsdale. D’une puissance de 100 MW à 129 MW, ce système de stockage permet à l’Australie-Méridionale de disposer d’une alimentation de secours en cas de difficulté d’approvisionnement. Et ainsi de renforcer la sécurité énergétique de cet État fragile.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective