Tempête Barbara: 76.000 foyers privés d’électricité dans le Sud-Ouest

La tempête Barbara, qui sévit dans le Sud-Ouest, a causé “d’importants dégâts” sur le réseau public électrique, privant 76.000 clients d’électricité, a indiqué mercredi le distributeur d’électricité Enedis.

“Plus de 700 techniciens Enedis et 200 salariés d’entreprises prestataires sont mobilisés dans les zones touchées par les intempéries pour rétablir au plus vite le réseau d’électricité”, indique le distributeur dans un point de situation réalisé à 8H30 et transmis à l’AFP.

“Enedis a déclenché sa Force d’intervention rapide électricité (FIRE) qui permet de mobiliser des salariés des régions voisines pour rétablir au plus vite l’électricité dans les zones concernées”, ajoute-t-il.

Enedis rappelle au public de “ne pas toucher un fil à terre” et, en cas d’usage d’un groupe électrogène individuel, de le placer à l’extérieur de l’habitation puis de penser à couper le disjoncteur.
Tout incident anormal peut être signalé à Enedis “via le numéro 09.726.750 + chiffres du département”.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    En effet il est incompréhensible ,et inadmissible , de voir ces dégâts répétés tous les ans .
    L’exemple de la Suisse ou de l’Autriche n’est donc pas suffisant ,pourtant le relief de ces pays ne s’ apparente pas à la Beauce .ou à l’Aquitaine .

    Répondre
  • Avatar

    Pour une fois on est d’accord …. mais la THT véhiculant les très grandes puissances c’est très cher à enterrer…. il faudrait donc se contenter le MT afin de pouvoir enterrer tout le réseau comme au Pays-Bas. Mais les superpuissance concentrées dans peu de points de productions à répartir sur tout le territoire en des millions de points utilisateurs ne peuvent pas s’accommoder de la MT comme le feraient des milliers de petites productions réparties elles aussi sur tout le territoire ….. nous paierons longtemps une erreur de stratégie à long terme. Il y a trois ordres de grandeur entre les production de barrages hydroélectrique, les fermes PPV et les parc éolien d’un côté et les centrales nucléaires de l’autre…. on passe du MW au GW

    Répondre
  • Avatar

    Vouloir appliquer les recettes des Pays-Bas à la France est déraisonnable. Ce pays beaucoup est plus petit que la France, produit 4 à 5 fois moins d’électricitéhttps://www.electricitymap.org/zone/NL?page=highscore&solar=false&remote=true&wind=false&countryCode=PT, utilise à fond le gaz et le charbon dans beaucoup de centrales en cogénération et utilise ses gros moyes financiers (issus du gaz) pour enterrer ses lignes MT.

    Répondre
    • Avatar

      Ce raisonnement est d’autant plus stupide que la France est composée d’un certains nombre de régions qui ressemblent toutes à s’y méprendre à la surface des Pays-Bas et à sa population. Nous pouvons traiter chaque région comme “UN PAYS-BAS” qui est relié électriquement aux pays (Ici nos régions) voisins.
      Quant à ce qu’il faut copier des Pays-Bas n’est pas leurs centrales à gaz mais le modèle basé sur des unités de production réparties et non concentrées et qui de ce fait permettent des rester en moyenne tension qu’il est possible d’enterrer économiquement. Convertissez quelques unes de ces centrales au biogaz et remplacer les autres par des parcs éoliens et PPV et c’est parfait, vous conserver un réseau souterrain, vous n’émettez pas de CO2, et vous sauvez vos paysages car même 20 000 éoliennes ne les dégradera pas autant que 300 000 pylônes de 90 m de haut et faits de poutrelles enchevêtrées supportant 105000 Km de liges THT à 400000V et 225000 volts.
      Nous avons à l’intérieur de la France des régions beaucoup plus situées aux extrêmes de la différence les unes par rapport aux autre comme l’ile de France et une étendue équivalente du coté de la Creuse et la Lozère, ce qui démontre que mêmes des régions extrêmement différentes peuvent être traitées de la même manière puisque c’est le cas aujourd’hui. Nous avons bien là avec les raisonnements à la Cochelin la démonstration des arguments incohérents auxquels en sont réduits les nucléocrates viscéraux, pret à affirmer que la Terre est plate, si ça peut sauver le nucléaire.

      Répondre
  • Avatar

    Nous avons bien là des arguments à la Rochain qu’aucun pays (sauf les tous petits) n’a pu mettre en application. Tout ce que vous dites n’est pas sérieux.

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective