smart-grids-jpg

La standardisation dans les smart grids

À la croisée du monde de l’énergie et du numérique, la standardisation des Smart Grids requiert un effort combiné de deux secteurs qui n’avaient pas pour habitude de collaborer.

Que cela soit au niveau mondial ou européen, de nombreuses initiatives fleurissent.

Ce dossier propose un panorama des principales initiatives qui conditionneront et permettront les nouvelles applications du monde de l’énergie de demain : intégration des EnR, flexibilité, stockage, autoconsommation, véhicules électriques, …

La standardisation est un exercice ardu : elle implique de dégager des consensus techniques entre compétiteurs.

Elle est d’autant plus ardue dans les Smart Grids car il faut faire converger les stratégies technico-industrielles des acteurs de l’énergie et celles des acteurs des TIC. Deux univers, deux cultures techniques, deux approches de la standardisation, avec chacun leurs propres instances de normalisation.

Mais pourquoi alors standardiser ? La CRE répond à cette question en ces termes : “Pour garantir l’interopérabilité des réseaux intelligents, depuis la communication entre les différents points des réseaux jusqu’aux applications commerciales décentralisées complexes, avec un ensemble uniforme de définitions assurant une vision des différents composants du réseau intelligent communes à tous les États, ces différents domaines ont besoin de définir des interfaces communes à travers des architectures de services et de télécommunications standardisées et interopérables.”

Les Smart Grids

Les réseaux électriques intelligents tirent leur dynamique principale de la croissance des énergies renouvelables et du développement des services d’optimisation de la consommation énergétique.

Afin d’améliorer ses deux processus de fond, la thématique vise au rapprochement des mondes de l’énergie et du numérique.

Des thématiques et des cas d’usages ont émergé à la confluence de ces deux sujets.

Ils sont aujourd’hui au coeur des problématiques de standardisation, qui n’ont pour finalité que de les rendre possibles. Le diagramme ci-dessous synthétise les principaux cas d’usages des Smart Grids.

Think Smartgrids chaine de valeur Items internationalChaîne de valeur simplifiée des SmartGrids – Crédit : ITEMS International

 

Cette représentation n’a pas vocation à être exhaustive mais elle permet de rassembler de manière simple les principaux cas d’usages des SmartGrids sur l’ensemble de sa chaîne de valeur.

Deux cultures techniques, deux approches de la standardisation

La normalisation dans le domaine des Smart Grids oscille entre deux approches avec chacune leurs propres instances de normalisation.

Dans le monde de l’énergie, l’IEC pilote à l’échelle internationale les principaux sujets de standardisation à ce jour.

Dans ses groupes de travail, on trouve à la fois les organismes régionaux, comme le CENELEC pour l’Union Européenne, et des organismes nationaux, comme l’AFNOR pour la France.

Les décisions sont prises sur la base d’une voix par Etat représenté. Ce mode d’organisation s’appelle l’organisation étatique. Il s’agit du modèle de référence dans le monde de l’énergie.

La standardisation dans le numérique est plus diversifiée, avec plusieurs organisations d’essence étatiques : ITUISOW3C, …, mais aussi des structures comme l’ETSI.

Suite à une initiative de la Commission Européenne dans les années 80, qui avait pour objectif d’occuper une position de leadership dans la téléphonie mobile, l’ETSI a été créée avec un mode de représentation par stakeholder.

Dans ce type d’organisation, tous les adhérents d’une structure sont représentés.

Leur nombre de voix est déterminé en fonction de leur niveau adhésion. Cependant, depuis cette date, les initiatives dans le numérique n’ont cessé de se multiplier avec un foisonnement qui a correspondu à l’explosion du marché.

Ces deux modes de fonctionnement très différents viennent alors s’ajouter à la complexité de la rencontre de deux mondes aux habitudes et cultures très différentes.

 

La suite du dossier consacré à l’autoconsommation en cliquant ici

—————–

Créée en avril 2015, Think Smartgrids  (plateforme partenaire) a pour objectif de développer la filière Réseaux Électriques Intelligents (REI) en France et de la promouvoir en Europe comme à l’international.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective