Solar Impulse termine son avant-dernière étape américaine

C’est dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 mai que l’avion expérimental Solar Impulse 2 s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de Dayton, ville historique de l’aviation américaine. Cette arrivée dans l’Ohio marque la fin de l’avant-dernière étape de l’avion solaire aux États-Unis.

Piloté par le Suisse André Borschberg, l’avion solaire Solar Impulse 2 a bouclé son avant-dernier vol dans le ciel américain : le monoplace qui se déplace uniquement grâce à l’énergie du soleil, a relié Tulsa dans l’Oklahoma à Dayton, dans l’Ohio, en un peu moins de 16 heures et 35 minutes. Soit une heure de moins que les prévisions de l’équipe technique.

Cette étape est des plus symboliques : les frères Wright, pionniers de l’aviation américaine, sont originaires de la ville de Dayton. Orville et Wilbur Wright sont notamment connus pour avoir réalisé le premier vol avec un aéronef motorisé en 1903. Une de leur descendante, Amanda Wright Lane, était présente samedi soir pour accueillir Solar Impulse 2.

“Les gens nous disaient que ce que les frères Wright et ce que nous voulions accomplir était impossible. Ils avaient tort”, s’est réjouit André Borschberg sur le tarmac de l’aéroport de Dayton.

La dernières étape américaine de Solar Impulse 2 mènera l’équipe jusqu’à New York. Ce sera ensuite l’heure de traverser l’Atlantique pour rejoindre le point de départ de ce périple : Abou Dhabi. Et d’ainsi clôturer ce tour du monde à l’énergie solaire.

Crédit photo : MarkDonna

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    “le tour du monde à l’énergie solaire ” ?
    On oublie qu’à chaque étape au sol, on se dépêche de recharger sur le secteur les batteries de l’avion, qui alimentent ses moteurs électriques. Ces batteries sont ensuite partiellement maintenue en charge par des panneaux solaires (le jour, quand il fait soleil !) pour prolonger l’autonomie en vol.
    La vérité scientifique est donc : solar impulse fait le tour du monde à l’énergie ELECTRIQUE, et en partie grâce à des panneaux solaires. Mais bon, ce serait admettre que d’autres sources que le soleil (dont le nucléaire !) servent à faire fonctionner ce bijou technologique !!
    Dommage que l’idéologie soit présente dans ce beau projet, au moins dans sa composante communication…

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective