Ségolène Royal veut garantir l’approvisionnement de la Corse en gaz naturel dès 2023

La Corse, première zone non interconnectée à s’être dotée d’une Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), poursuit son plan de transition énergétique. Afin de sécuriser l’alimentation énergétique de l’île de Beauté, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, a lancé cette semaine l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour l’approvisionnement en gaz naturel de la Corse d’ici 2023.

Mise en place par l’Etat et l’Assemblée de Corse, et entrée en vigueur le lundi 21 décembre dernier, le premier décret de PPE de Corse établit pour une première période de trois ans (2016-2018) puis une seconde de cinq ans (2019-2023), “les priorités d’action pour toutes les énergies du point de vue de la maîtrise de la demande, de la diversification des sources, de la sécurité d’approvisionnement, et du développement du stockage et des réseaux“. Elle retient pour cela, aux côtés d’une augmentation progressive des énergies renouvelables intermittentes, le gaz naturel comme l’élément central de la transition du territoire vers l’autonomie énergétique.

Présente sur l’île de Beauté ce lundi 1er août, Ségolène Royal a annoncé au Conseil de l’énergie, de l’air et du climat de la collectivité territoriale de Corse, sa volonté de rendre le gaz naturel disponible dès la mise en service de la nouvelle centrale EDF à cycle combiné gaz du Vazzio à Ajaccio, à l’horizon 2023.

A lire également : EDF et GE inaugurent la centrale à “cycle combiné gaz” de Bouchain

La PPE prévoit pour cela la construction d’une infrastructure d’alimentation en gaz naturel de la Corse permettant de convertir l’ensemble des moyens de production thermique de la région au gaz naturel (centrale de Lucciana, turbine à combustion et cycle combiné gaz d’Ajaccio), articulée autour d’une barge au large de Bastia et d’une canalisation terrestre entre la centrale de Lucciana et celle du Vazzio. Le tracé prévisionnel de ce gazoduc baptisé Cyrénée, est détaillé dans la cartographie de la carte de synthèse du PADDUC voté le 3 octobre 2015.

Cet appel à manifestation d’intérêt doit permettre d’identifier dès à présent les opérateurs de marché susceptibles de construire et d’exploiter ces infrastructures nécessaires à l’alimentation de la Corse en gaz naturel.

A lire également : En France, le parc d’installations biogaz poursuit sa progression

Crédits photo : Arialanda

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective