En baie de Saint-Brieuc, le bateau du chantier éolien encerclé par les pêcheurs

Une cinquantaine de bateau de pêche ont fait une démonstration de force vendredi matin en baie de Saint-Brieuc, encerclant pendant une heure un imposant navire auto-élévateur chargé de la construction du parc éolien en mer, a constaté un photographe de l’AFP.

L’Aeolus, un bâtiment de 138 m de long sur 38 de large, est chargé de poser les fondations du chantier éolien pour la compagnie Ailes Marines, filiale du groupe espagnol Iberdrola.

Pendant une heure, les pêcheurs costarmoricains, aidés de collègues venus de Dieppe ou du Crotoy (baie de Somme), ont encerclé le bateau autour duquel ils ont effectué de nombreux tours, s’approchant parfois de quelques mètres.

Ils ont tiré des feux de détresse vers le ciel, et allumé des fumigènes. La gendarmerie était présente à bord d’un Zodiac, et on pouvait voir au loin un patrouilleur de la Marine nationale.

Les pêcheurs réclament l’annulation de ce projet de parc éolien, qui doit être mis en service fin 2023. Ils y voient une menace pour la riche biodiversité marine (homards, coquilles Saint-Jacques…) de la baie de Saint-Brieuc. Parallèlement, les écologistes craignent la dispersion d’aluminium dans la chaîne alimentaire marine.

“Le message est très simple : on ne veut pas d’éolien ici”, a souligné Alain Coudray, du comité des pêches des Côtes-d’Armor (CDPMEM22). On voulait “montrer qu’on est là et qu’il n’y a pas que les pêcheurs, et que les riverains ne sont pas d’accord non plus”, a-t-il ajouté.

Les pêcheurs ont ensuite quitté la zone dans le calme, pour se rendre au Cap Fréhel où ils devaient saluer les associations opposées au projet éolien, et qui appelaient au même moment à une manifestation.

Vers 13H00, les bateaux étaient en route pour rentrer au port, a indiqué la gendarmerie.

Selon Katherine Pujol, présidente de l’association “Gardez les Caps”, cette action “montre que contrairement à ce qu’on entend parfois, les associations environnementales travaillent avec les pêcheurs”.

Lundi, environ 300 pêcheurs et membres d’associations s’étaient déjà rassemblés devant la préfecture des Côtes-d’Armor contre ce projet.

Fixé sur les fonds marins, ce parc doit être érigé à 16,3 km des côtes les plus proches, le Cap Fréhel et le port de pêche d’Erquy, deux secteurs classés.

D’une capacité de 496 MW, avec 62 éoliennes de plus de 200 m de haut et 30 à 42 m sous l’eau, il est censé produire 1.820 GWh, la consommation électrique annuelle de 835.000 habitants, selon son promoteur.
FT-lg/gvy/bma

commentaires

COMMENTAIRES

    • Je connais ces sites et bien d’autres et ni l’un ‘I l’ autre ne peuvent démontrer quoi que ce soit..
      Eco2mix ne vous montre dans l’éolien par exemple, que s’il y a du vent dans deux petites régions de France qui ne représentent que 16% de la surface du territoire.
      Quant à electricity map ce n’est qu’une image ponctuelle changeant de minutes en inutes… Sans intérêt pour voir le sens d’une évolution.
      Vous manquez d’éléments pour avoir une idée objective et réaliste. Avec ces deux sortes d’autant que vous ne savez ma ifestement pas interpréter les informations qu’ils vous transmettent

      Répondre
      • Et vous Rochain vous savez tout: vous êtes le meilleur du monde. Vous êtes comme pantashop: si Rochain n’existait pas, il faudrait l’inventer ! Je blague…

        Répondre
      • Le bilan électrique détaillé de RTE donne par pas d’une demi-heure la production de chaque filière; soit 8 760*2= 17 520 données au niveau national. Les prévisions à J-1 sont fournies par pas d’1/4 heures, soit 35 040 données de prévision consommation / production toutes filières confondues.
        La manip est en 4 temps :
        1) aller sur le site https://www.rte-france.com/eco2mix/telecharger-les-indicateurs
        2) choisir des les téléchargements disponibles l’annuel définitif de son choix (de 2012 à 2019)
        3) décompresser le fichier avec l’application Win/RAR
        4) Choisir les séparateurs proposés en ouvrant le fichier avec Office ou Libreoffice (fichier.xls)

        Au final ce n’est pas un fichier énorme (15 Mo environ)

        Donc il est facile d’induire les lecteurs en erreur en faisant un travail supoerficiel. je pense que l’auteur du propos n’a jamais exercé la moindre responsabilité industrielle et de toute façon il aurait été impossible de lui en confier une au vu de son amateurisme.

        Répondre
    • Mais peut être comprendrez vous avec le site suivant que la production éolienne soit aujourd’hui faible puisque les deux régions de Frances Hauts de France et Grand Est qui totalisent plus de la moitié des éoliennes du pays ne sont pas très ventées :
      https://www.meteorama.fr/vent/
      Vous constaterez en revanche que la Bretagne qui est sous équipée et surtout l’Occitanie qui est la plus ventée de France elle aussi sous équipées sont bien servies en ce moment par le dieu Eole.
      Enfin vous constaterez que la façade atlantique elle aussi bien ventée ne dispose d’aucune éolienne offshore puisqu’il n’y en a aucune aujourd’hui dans nos eaux territoriales malgré l’engagement de la France lors de la COP 21 d’avoir installée 6 GW d’offshore pour 2020….. et au 31 décembre 2020 et encore aujourd’hui nous avons ZERO GW d’offshore. et les pécheurs bretons sont en train d’essayer de saboter nos engagements et notre futur énergétique quoi que vous en pensiez et en lutant contre leur propre intérêt au seul profit du lobby nucléaire qui nous propose, indépendamment de tous ses autres défauts d’être ce qui sera l’électricité la plus chère :
      https://www.batirama.com/article/26939-photovoltaique-comwatt-est-pret-pour-l-autoconsommation-collective.html
      Le MWh négocié pour le parc offshore de Dunkerque c’est 44€ le MWh :
      https://www.revolution-energetique.com/les-energies-renouvelables-ont-de-moins-en-moins-besoin-de-fonds-publics/
      Serge Rochain

      Répondre
  • Les cotes anglaises sont cernées par 2250 éoliennes offshore, plus de 1400 bordent les côtes allemandes, des centaines sur les cotes danoises, Belges, et des pays bas, et les poissons, les crustacés et les coquillages sont toujours là et les pécheurs de ces pays continuent de pécher comme avant sans avoir fait la moindre manifestation….? Qu’y a-t-il de spécial en France ?
    Il y a un puissant lobby nucléaire, qui vit sans partage dans un fromage depuis 60 ans, qui monte toutes les populations, naïves contre ce concurrent qui est en train de lui prendre la première place dans la fourniture d’électricité.
    C’est ça la différence, et uniquement ça, et tous ces pauvres gens manipulés par la série de fakes news distillées depuis 10 ans par la SFEN et de nombreux groupes constitués d’anciens du nucléaire sont à l’initiative des associations de naïfs qui croient défendre qui le paysage, qui une espèce de crapauds supposés en extinction et dont ils se fichaient pas mal trois jours plus tôt…. Voilà la triste réalité de quelques centaines de pauvres gens manipulés.
    Réfléchissez à ces pécheurs étrangers…. qui s’étonnent de ce qui se passe ici

    Répondre
  • Quel mépris envers le pêcheurs de la Baie de Saint Brieuc qui se font traiter de débiles mentaux par quelqu’un qui se croit très supérieur à eux; sans compter les associations de défense de l’environnement des côtes bretonnes qui pourtant ont toujours refusé l’implantation d’une centrale nucléaire en Bretagne mais qui font cause commune avec les pêcheurs. Elles aussi sont manipulées par la SFEN ?

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective