Royaume-Uni: deux mois sans électricité générée au charbon

Le Royaume-Uni n’a pas utilisé de centrales à charbon pour générer de l’électricité depuis deux mois, une première depuis la Révolution industrielle et une conséquence indirecte de la chute de la demande d’énergie à cause du coronavirus.

Un porte-parole de National Grid ESO, l’organisme national de génération et distribution électrique, a indiqué à l’AFP mardi que “le recours au charbon dans le système électrique (britannique) n’est pas prévu dans un avenir proche”.

L’association environnementale Greenpeace, pourtant généralement avare de compliments, s’est félicitée dans un communiqué mardi de ces progrès dans la tentative de décarboner l’économie britannique.

“Le rapide déclin d’un carburant aussi polluant doit être célébré. Cette réussite aurait il y a quelque temps semblé inimaginable” pour un pays à la forte tradition d’industrie du charbon et de mines, mais “le Royaume-Uni a saisi l’opportunité de devenir un leader mondial dans la sortie du charbon”.

Mai, en particulier, a été le mois “le plus vert jamais connu pour le système électrique du Royaume-Uni” avec une part de 28% des énergies renouvelables dans le mix électrique, et “a enregistré la part la plus forte jamais vue d’énergie solaire”, soit plus de 11%, souligne par ailleurs National Grid sur Twitter.

Le Royaume-Uni s’est fixé pour objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 et de ne plus avoir recours au charbon pour produire de l’électricité d’ici 2025. Il ne reste plus dans le pays qu’une poignée de générateurs à charbon.

Un porte-parole de National Grid souligne que le dimanche 24 mai en particulier a été la journée où le système électrique britannique a eu le plus faible recours aux hydrocarbures jamais enregistrée.

“2020 est parti pour être une année record pour le système électrique britannique”, d’après Fintan Slye, directeur d’ESO, filiale de distribution électrique de National Grid.
ved/jbo/oaa

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    Moyennant quoi, la Grande Bretagne fait quand même 5 à 6 fois plus de CO2 que la France pour produire 1 kW.h:

    a l’instant ou j’écris: 356 g en GB, 67 g en F et c’est comme cela tous les jours…car le gaz, c’est 40 fois plus que le nucléaire…

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective