taxi-volant-jpg

Rolls-Royce va lancer d’ici 2 ans un taxi volant à motorisation électrique

Elon Musk, le milliardaire philanthrope américain, n’a pas le monopole des projets excentriques et visionnaires.

Le groupe industriel britannique Rolls-Royce a en effet profité du salon aéronautique Farnborough International Airshow, qui s’est déroulé en Angleterre les 21 et 22 juillet, pour présenter son nouveau prototype de taxi volant électrique.

Korben Dallas, l’intrépide conducteur de taxi incarné par Bruce Willis dans le 5ème Elément, n’a qu’à bien se tenir.

Une technologie hybride pour assurer des trajets plus longs

Voilà quelques années que des constructeurs automobiles ou aéronautiques se sont lancés dans la conception de taxi volant, un engin censé désengorger le trafic routier et réduire le bilan carbone du secteur des transports.

Après Airbus (et son projet Vahana), Audi (Pop Up Next) et Volocopter, c’est au tour de Rolls-Royce de se lancer dans la course à l’aéronef destiné au transport de personnes.

C’est en avant-première au salon aéronautique Farnborough International Airshow, près de Londres, que la société britannique a présenté son projet d’aéronef à décollage et atterrissage verticaux.

Baptisé EVTOL, l’engin compte parmi ses points forts un mode de déplacement respectueux de l’environnement : il pourra en effet se déplacer en mode zéro émission car il sera équipé d’un système de propulsion électrique hybride.

“Il y a un marché émergent des avions entièrement électriques mais, pour nous, un tel système ne peut pas vraiment répondre aujourd’hui au niveau d’exigence. Le tout-électrique est le moyen de naviguer dans une ville (…) mais pour aller de Londres à Paris, on voudra un engin qui permet de parcourir cet intervalle. Et ce sont les systèmes de propulsion hybride qui occuperont ce marché”, a expliqué aux journalistes de l’AFP Rob Watson, chargé des technologies électriques chez Rolls-Royce.

Un aéronef opérationnel dans deux ans

Ce véhicule hybride n’en serait plus au stade de simple projet. Le développement de l’EVTOL aurait en effet déjà coûté plusieurs millions de livres en développement à Rolls-Royce.

Confiant sur sa capacité à terminer le développement de son engin dans les prochains mois, le géant de l’aérospatial annonce même un premier vol d’ici la mi-2020.

“On verra un produit similaire voler d’ici trois à cinq ans, et nous allons faire une démonstration de ce système dans deux ans”, assure en effet M. Watson.

Si peu d’informations techniques ont filtré, nous savons que l’EVTOL évoluera dans les airs grâce à ses 6 rotors électriques alimentés par une batterie. Cette dernière ne nécessitera pas de rechargement car elle sera chargée par une turbine à gaz.

Rolls-Royce a également indiqué que son aéronef pouvait parcourir une distance de 800 kilomètres à une vitesse de 400 kilomètres par heure.

La cabine pourra accueillir entre 4 et 5 personnes. Si l’engin est principalement destiné au transport de particuliers, Rolls-Royce n’exclue pas de le mettre à disposition du secteur privé voire d’investir le secteur du transport de marchandises, notamment à des fins militaires.

De l’automobile à l’aéronautique il n’y a qu’un pas pour l’électromobilité

De l’aveu même de ses concepteurs, l’EVTOL a été inspiré par les évolutions électriques du secteur des transports.

“Regardez l’industrie automobile. Historiquement, tout le monde avait un moteur à combustion interne. Au fil du temps, on y a ajouté plus de capacité électrique et on a vu apparaître des voitures électriques. De la même manière, nous introduisons un système de propulsion hybride dans ce marché parce qu’il apporte de l’amplitude et de la performance”, a révélé aux journalistes de l’AFP Rob Watson.

Mais Rolls-Royce ne semble pas être totalement désintéressé du tout électrique. La firme étudierait en effet en parallèle le développement d’un engin 100% électrique qui sera cependant moins évolué que son EVTOL.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective