Rexel confirme ses objectifs après un bénéfice trimestriel en baisse

Le distributeur de matériel électrique Rexel a confirmé ses objectifs annuels, en publiant lundi 31 juillet 2017 ses résultats du premier semestre, où le groupe a amélioré sa croissance organique dans ses principaux marchés européens et en Amérique du Nord. Le bénéfice net du deuxième trimestre est en recul de 40,9% à 33,7 millions d’euros, pour des ventes quasi-stables (-0,2%) à 3,3 milliards d’euros, indique le groupe dans un communiqué.

Cependant, le chiffre d’affaires du trimestre écoulé est en progression de 2,8% en données comparables et à nombre de jours constants, marquant une accélération par rapport au premier trimestre où la croissance comparable était de 0,6%.

Au total, sur l’ensemble du semestre écoulé, le bénéfice net ressort légèrement en hausse (+0,7%) à 96,4 millions d’euros, pour des ventes en hausse de 2,4% à 6,7 milliards d’euros. En comparable et à nombre de jours constants, la croissance de l’activité s’établit à 1,7%.
Dans ce contexte, le groupe a confirmé ses objectifs annuels, et notamment un retour à la croissance organique (inférieure à 5% en données comparables et à nombre de jours constants) après deux années de recul.
Le groupe vise aussi une croissance de son excédent brut d’exploitation (Ebita) ajusté (hors effet des variations de cours du cuivre) d’au moins 5% et inférieure à 10%.
Sur le premier semestre, l’Ebita ajusté est en hausse de 3,6%, à 284,9 millions d’euros. La marge d’Ebita ajusté se situe à 4,3%, en hausse de 10 points de base.

« Comme prévu, l’Ebita ajusté a progressé de 3,6% au 1er semestre de 2017, malgré l’impact des investissements pour stimuler la croissance des ventes aux Etats-Unis, une forte concurrence dans l’activité Câble en France, et l’inflation des coûts au Royaume-Uni en raison des fluctuations de change »
, a commenté le directeur général de Rexel, Patrick Berard, cité dans le communiqué.
Pour la seconde moitié de l’année, M. Berard table sur « la poursuite de l’accélération de la croissance des ventes dans (les) principaux marchés où nous voyons des signes de reprise, notamment en France et aux Etats-Unis ».
sbo/mch/tho

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective