Les renouvelables, première source d’électricité au Royaume-Uni en 2020

Les énergies renouvelables sont devenues pour la première fois en 2020 la plus grande source de production d’électricité au Royaume-Uni, devant les énergies fossiles, selon une étude publiée jeudi.

L’éolien, le solaire, la biomasse et l’énergie hydraulique ont généré 42% de l’électricité britannique, indique le centre de réflexion Ember, qui a travaillé avec l’allemand Agora Energiewende.

Dans le même temps, les énergies fossiles, essentiellement le gaz, ont représenté 41% du total.

Le rapport de force s’est renversé, puisqu’en 2019, l’électricité provenait à 37% des renouvelables et 45% des énergies fossiles.

Le Royaume-Uni, qui organise dans quelques mois la COP26 à Glasgow, profite en particulier de l’essor de l’énergie éolienne, notamment les installations aux larges des côtes venteuses du pays.

L’éolien, qui est l’une des priorités du gouvernement conservateur de Boris Johnson, a représenté à lui seul 24% de l’électricité en 2020, deux fois plus que cinq ans auparavant.

Le gaz représente encore 37% même si sa part continue de baisser.

En revanche, le charbon ne pèse plus très lourd, avec seulement 2% de la production d’électricité, alors que le pays a décidé l’arrêt de son utilisation à horizon 2025.

La part du nucléaire a atteint de son côté 17% et les pouvoirs publics entendent bien la maintenir à ce niveau, ce qui devrait aider à atteindre l’objectif de neutralité carbone pour le pays en 2050.

“Compte tenu de l’objectif de Boris Johnson de porter à 40 gigawatts les capacités de l’éolien en mer en 2030, le gaz va voir sa part reculer rapidement dans les années 2020”, estime Charles Moore, un responsable d’Ember.

“Il est clair que le Royaume-Uni se dirige vers une élimination du gaz comme source d’électricité en 2035 comme recommandé par la commission sur le changement climatique”, selon lui.

Cette commission, qui conseille le gouvernement, plaide pour fermer les centrales à gaz qui n’aurait pas mis en place de technologies de capture du CO2 d’ici 2035.

La demande en électricité devrait grandir rapidement dans le pays avec l’essor des véhicules verts et le basculement des chaudières à gaz vers l’électrique dans les foyers.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    Oui, et alors ? Les renouvelable c’est 42% donc première source d’électricité devant les fossiles et le nucléaire.
    Pour nous avant d’avoir une proportion de notre électricité d’origine renouvelable passant avant le nucléaire et le fossile il passera de l’eu sous les ponts.

    Répondre
  • Avatar

    Mais en matière de décarbonation de l’électricité, il y a encore beaucoup à faire pour arriver au niveau de la France.

    Répondre
    • Avatar

      Ils s’y affairent Cochelin, ils s’y affairent tout en essayant de ménager le risque nucléaire et de réduire la production de déchets nucléaires…. Cessez donc de vous prétendre plus beau que les autres

      Répondre
  • Avatar

    Ils s’y affairent, mais cela n’avance pas. C’est tout simplement une constatation. Et tout le monde ne peut que le constater !

    Répondre
    • Avatar

      Mon pauvre Cochelin, bien sur vous qui avez les yeux fixés sur la seconde en train de s’écouler et ignorez ce qu’est une courbe montrant les évolutions vous êtes tout à fait compétent pour juger que le reste du monde, et l’Allemagne en particulier, n’avancent pas. Vous n’avez même pas noté les étapes importantes (quoi que simplement symboliques) comme par exemple que depuis 3 ans déjà l’Allemagne a fait passer sa production ENR devant celle du charbon, et que depuis elles a encore amélioré cette proportion avec dès l’année suivante, pour 2019 46,9% d’ENR pour 39,4% de fossile (Charbon+lignite+gaz naturel). Et que l’ambition s’accélère :
      https://lenergeek.com/2020/10/25/energies-renouvelables-lallemagne-revise-a-la-hausse-ses-ambitions/#comment-71568
      Alors, que valent vos appréciation petit Cochelin : “Ils s’y affairent, mais cela n’avance pas. C’est tout simplement une constatation. Et tout le monde ne peut que le constater !”.
      S’il y a bien quelque chose que tout le monde peut constater, petit Cochelin, c’est votre sottise d’agitateur stérile qui non seulement n’apprend jamais rien à qui que ce soit mais qui passe son temps à répandre des fakes news comme celle-là.

      Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective