Production électrique à base de charbon : est-ce le début de la fin ?

Les centrales thermiques au charbon font partie des moyens de production d’électricité les plus polluants : la combustion de cette ressource fossile est en effet fortement émettrice de gaz à effet de serre qui contribuent à la hausse des températures. La baisse de la part du charbon dans le mix électrique mondial est ainsi un des enjeux majeurs du 21ème siècle.

Pourtant, la production d’électricité à base de charbon a connu une forte hausse des dernières années : on estime qu’elle a été multipliée par deux et demi au cours des trois dernières décennies et qu’elle a atteint un pic de plus de 10.000 Twh en 2018. Une étude récemment publiée laisse sous-entendre que cette tendance serait sur le point de se renverser.

Une baisse historique de la production d’électricité au charbon ?

La communauté internationale, pressée par ses engagements en faveur du climat, serait-elle en train de réduire sa dépendance au charbon ? C’est en tout cas ce que laisse supposer une étude publiée le 25 novembre par Carbon Brief. Selon ce média britannique spécialisé dans les questions climatiques, la production électrique à base de charbon devrait en effet connaître cette année une des plus fortes baisses de son histoire.

Les auteurs de l’étude estiment que les volumes d’électricité générés grâce au charbon devraient baisser de 303 térawattheures pour l’année 2019 au niveau mondial. Il s’agirait donc d’une baisse historique de 3% par rapport aux volumes produits par les centrales thermiques au charbon en 2018.

Cette baisse, qui représente la production charbon cumulée de l’Allemagne, de l’Espagne et du Royaume-Uni, est une des plus fortes jamais observée. Elle laisse notamment espérer à la communauté internationale un ralentissement des émissions de gaz à effet de serre et une diminution de la part du charbon dans le mix électrique mondial.

“L’ère de la croissance rapide des centrales à charbon est terminée. La question maintenant est de savoir si on arrive à faire baisser leur utilisation, ou si on stagne autour de ce niveau”, explique Lauri Myllyvirta, chercheuse au Centre for Research on Energy and Clean Air et auteure de l’étude.

Les énergies décarbonées plus “rentables” que le charbon

Les prévisions de Carbon Brief se basent sur les données officielles de production d’électricité disponibles à travers le monde pour les 10 premiers mois de l’année 2019. On apprend ainsi que les volumes d’électricité produite à base de charbon ont reculé de 19% en Europe, de 14% aux États-Unis, de 10% en Corée du Sud et de 3,5% au Japon (par rapport aux dix premiers mois de 2018).

Le charbon reste la ressource énergétique qui génère le plus d’électricité à l’échelle mondiale. Mais sa production accuse un ralentissement en raison de deux facteurs : le ralentissement de la demande mondiale en électricité ainsi que l’augmentation de la production des ressources décarbonées (les énergies renouvelables et le nucléaire).

“Dans l’Union Européenne, le prix des émissions de CO2 a atteint pour la première fois un niveau significatif autour de 20 euros la tonne, rendant ainsi les énergies renouvelables plus rentables”, estime notamment Mme Myllyvirta dans son étude.

La Chine ruine les efforts de la communauté internationale

Au cours des 4 dernières décennies, et malgré une prise de conscience climatique de la part de la communauté internationale, la production des centrales à charbon n’a connu que deux années de ralentissement : en 2009 lors de la crise financière et en 2015 lors de la mise en place des mesures de lutte contre la pollution de l’air en Chine.

Pour les auteurs de cette étude, il est indéniable que Pékin est en partie responsable de la position hégémonique du charbon dans le mix électrique mondial. La position du gouvernement chinois à l’égard du charbon est à ce titre particulièrement paradoxale.

Soucieux d’améliorer la qualité de l’air de ses citoyens, le gouvernement chinois multiplie les mesures pour réduire ses émissions polluantes. Le développement de l’énergie nucléaire et des ressources renouvelables a notamment permis de réduire l’empreinte carbone de l’électricité chinoise.

Pourtant, l’Empire du Milieu continue de développer des centrales à charbon : Carbon Brief estime qu’une nouvelle centrale thermique à charbon est connectée tous les 15 jours au réseau électrique chinois.

“Une augmentation de la capacité charbon de la Chine n’est pas compatible avec l’accord de Paris sur le climat. Le pays devra avoir arrêté la majorité de ses centrales d’ici à 2035 pour atteindre les objectifs fixés par le Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat”, précisent les auteurs de l’étude.

Reste que les efforts de la communauté internationale permettent en 2019 de compenser l’appétence de la Chine pour le charbon : la baisse de la production de la majorité des pays développés permet en effet de contrebalancer l’augmentation de la production à base de charbon en Chine et dans les pays d’Asie du Sud-Est.

Cela ne veut cependant pas dire que la lutte contre le réchauffement climatique est gagnée. Bien au contraire. La réduction de la part du charbon et, plus généralement, des combustibles fossiles, dans le mix électrique mondial doit s’intensifier au cours des prochaines années.

L’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) estime que la baisse annuelle de la production charbon doit s’élever à 6% pour atteindre l’objectif de l’Accord de Paris pour le Climat (limiter à 2°C la hausse des températures mondiales d’ici la fin du siècle).

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective