Prix du gaz: Paris et Madrid vent debout contre la Commission européenne

Le gouvernement espagnol a accusé mercredi la Commission européenne de se « payer la tête du monde » avec une proposition de plafonnement du prix du gaz jugée inapplicable, tandis que Paris a dénoncé un « affichage politique ».

« Nous avions demandé à la Commission qu’elle élabore une proposition et, à la dernière minute, elle nous présente cette proposition, qui n’en est pas une », a déclaré à la presse la ministre espagnole de la Transition écologique, Teresa Ribera, qualifiant de « plaisanterie » le mécanisme souhaité par Bruxelles.

« Ce que cette proposition va générer est à l’opposé de l’effet recherché: elle va provoquer une augmentation plus importante des prix, mettant en péril toutes les politiques de maîtrise » de l’inflation, a poursuivi la ministre, accusant la Commission de « se payer la tête du monde ».

A sa suite, le ministère français de la Transition énergétique a critiqué mercredi un dispositif « insuffisant, qui ne répond pas à la réalité du marché ».

« Il faut que la Commission propose un texte opérationnel, pas simplement un texte qui fait de l’affichage politique et qui peut avoir potentiellement des effets pervers ou nuls », a tancé le cabinet d’Agnès Pannier-Runacher.

Bruxelles a proposé mardi un mécanisme temporaire permettant de plafonner les prix de gros sur le marché gazier de référence de l’UE, mais avec des conditions très drastiques afin de rallier les États membres réticents à ce type de dispositif.

Cette proposition est « clairement insuffisante » et « ne va pas dans la bonne direction », a protesté le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez.

Selon Mme Ribera, le texte suscite une « forte indignation chez une majorité d’États membres ». Madrid va s' »opposer fortement » à ce mécanisme lors de la réunion jeudi des ministres européens de l’Énergie, a-t-elle prévenu, estimant que la Commission « y entendra des choses très dures de la part de la grande majorité des ministres ».

Faute d’un nouveau texte « sérieux », l’Espagne pourrait « simplement cesser de soutenir les propositions de la Commission sur d’autres questions importantes pour elle », a-t-elle mis en garde.

Le dispositif dévoilé par Bruxelles consiste à plafonner pour un an les prix des contrats mensuels (pour livraison le mois suivant) sur le marché néerlandais de référence TTF.

Il se mettrait automatiquement en place dès que ces prix dépasseraient 275 euros/MWh pendant deux semaines consécutives, et à condition qu’ils soient au moins supérieurs de 58 euros à un « prix mondial moyen de référence » du gaz naturel liquéfié (GNL) pendant dix jours — afin que l’Europe reste suffisamment attractive pour les bateaux de GNL.

Mais les contrats mensuels n’ont dépassé 275 euros/MWh cette année que lors d’une très brève période fin août, quand les Vingt-Sept se faisaient concurrence pour remplir leurs réserves. Et les prix évoluent actuellement autour de 120 euros.

Une porte-parole de la Commission a confirmé qu’au vu des conditions du mécanisme, ce dernier n’aurait pas été déclenché lors de la flambée des prix du mois d’août, où le plafond de 275 euros n’avait été dépassé qu’une poignée de jours, très en deçà des deux semaines requises.

Pour autant, « nous avons conçu » ce mécanisme « pour anticiper et éviter que cette situation ne survienne à l’avenir », a-t-elle précisé.

« C’est un filet de sécurité qui est très très bas, il faut avoir fait une bonne chute libre avant d’être dedans », raille-t-on dans l’équipe de Mme Pannier-Runacher.

Paris reproche également à la Commission de ne pas viser les transactions de gré à gré (en dehors des marchés réglementés), au risque de laisser une importante faille dans le mécanisme.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Super Nouvelle pour les mines de Liginite allemandes !!! Ganz Gut fur Kohle ! Les énergéticiens allemands (saufceux avec trop deGaz) devraient avoir une année 2022 pas si mauvaise…

    Et C’est une Très mauvaise nouvelle pour les prix de l’électricité en France…

    Répondre
    • la crise actuelle le prouve bien en accélérant la mise en place des ENR sur le terrain : c’est bien les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … et c’est bien ce qui est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution , le Co² , les GES. et vérifiez que les ENR sont beaucoup moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état .. pour payer le gouffre financier du nucléaire polluant à tous les stades qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’etre humain …

      Répondre
    • APO et ses délires de trolls stérile 😂😂vérifier le réel du terrain … c’est bien à cause de notre nucléaire polluant à tous les stades et le retard pris par la France dans le développement des ENR qu’on est oblige .. comme on l’a fait l’hiver dernier … de redémarrer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de nos vielles chaudieres polluantes nucléaires et que l’on importe de plus en plus d’électricité de nos voisins qui eux s’en sortent grâce aux ENR … à propos des vieux canulars périmés sur l’Allemagne qui a même accéléré le développement des ENR suite aux dernières catastrophes climatiques et aux élections et aux derniers événements … alors que c’est bien la France qui vient de nouveau de se faire condamner pour son inaction contre la pollution, que c’est bien EDF qui est de plus en plus souvent condamner par les tribunaux et que c’est bien de notre santé qu’il s’agit… QU’ILS CONTINUENT DE DEPANNER LA FRANCE COMME ILS LE FONT DEPUIS DES ANNEES … eux agissent et se sortent de la … heureusement qu’il y a les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz …. et c’est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution ,les GES , le Co² … . et vérifiez que les ENR sont beaucoup moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état .. pour payer le gouffre financier du nucléaire… https://www.lemondedelenergie.com/importations-electricite-france-accord-avec-allemagne-signe-cette-semaine/2022/11/22/

      Répondre
      • Encore et toujours les mêmes Versets ERNistes du témoin Régis… (« Jolie » religion !)

        Au fait pourquoi l’Allemand (ou le Danois) moyen paye t’il plus cher son électricité au kW.h que le Français moyen !? Y a quelquechose qui m’échappe dans ton raisonnement économique, il faudrait m’expliquer sans « versets » et sans verser dans la démagogie de chapelle intégristre !!! Le différentiel de prix ne vient pas d’une « immaculée » conception des ENRi !!!

        Répondre
        • APO qui faute de connaitre les bases du sujet annone toujours les mêmes stupidités en niant betement la réalité du terrain que tout le monde peut tres facilement vérifier 😂😂 vérifiez qu’en france on commence à peine à payer le vrai cou~t du nucléaire sur nos factures car on a tout financer avec nos impôts et on va le payer toujours plus cher des milliers d’année meme après que lon s’en sera enfin sorti … 😂🤣pour ceux qui veulent ouvrir les yeux sur la réalité du terrain que tout le monde peut très facilement vérifier : c’est bien à cause de notre nucléaire polluant à tous les stades et le retard pris par la France dans le développement des ENR qu’on est oblige .. comme on l’a fait l’hiver dernier … de redémarrer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de nos vielles chaudieres polluantes nucléaires et que l’on importe de plus en plus d’électricité de nos voisins qui eux s’en sortent grâce aux ENR … le nucléaire et le fossile sont déjà condamné économiquement … vous parlez d’une énergie polluante très très chère , dangereuse avec des déchets ultimes qui ne représente que 4% de l’énergie dans le monde et qui baisse inexorablement RAPPEL des faits : le monde entier se sort du fissible et du fossile / charbon / pétrole / gaz … sauf le bio gaz qui est une ENR … grâce aux ENR pour enfin produire propre sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que cette merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain …. ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … comment font les pays qui n’ont pas de nucléaire et de fossile et tous ceux de plus en plus nombreux qui ont déjà dépassé les 50 voire 75 % d’ENR dans leur mix et qui voient leur pollution , leur GES et leur Co² baisser au fur et à mesure du développement des ENR sur le terrain … alors que la France s’enfonce toujours plus dans la pollution et les déchets ultimes avec notre merde polluante à tous les stades, avec des déchets ultimes, très très chère , qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain… la crise actuelle le prouve bien en accélérant la mise en place des ENR sur le terrain : c’est bien les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … et c’est bien ce qui est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution , le Co² , les GES. et vérifiez que les ENR sont beaucoup moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état .. pour payer le gouffre financier du nucléaire polluant à tous les stades qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’etre humain … la réalité du terrain que l’on subit sournoisement partout en France depuis plus de 60 ans … https://scontent-mrs2-2.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/315841840_10230605401863637_3119873046943460661_n.jpg?_nc_cat=106&ccb=1-7&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=dFHbRyXJCj8AX9yskGe&_nc_ht=scontent-mrs2-2.xx&oh=00_AfBZ8c81j_3FUp9aZlvFeeWDeeGHvywUUFDc55JVM11DMw&oe=637F5369

          Répondre
          • @Régis,

            Tu ne veux pas en écrire 5 ou 6 d’avance sur tous les articles de tes versets ENRistes !!! Ca ferait bô, LOL !

            P.S.: Encore une fois, Si tu as manqué d’iode dans ton enfance, j’en suis une nouvelle fois « peiné » pour toi …

    • APO: dans notre système consumériste pourri, tout y passe: pétrole, gaz, U235, charbon etc
      Un charbon allemand que la France utilise également. Elle n’a fait que fermer la plupart de ses centrales thermiques pour utiliser davantage celles des teutons.
      Et le nucléaire à l’U235, noblement décarboné (bien qu’il n’ait pas été construit pour cela), n’est qu’un petit filon à l’échelle du monde.

      Répondre
      • @Marc,

        Je suis d’accord sur le consumérisme à outrance et non durable de nos sociétés et personnellement de plus en plus « décroissantiste » affiché… De là à se passer d’énergie de suite, c’est un sacré saut vu la hauteur où nos sociétés sont montées…

        Par contre 10 à 15 ans en arrière, les projections de consommation électrique étaient vers la baisse au niveau des politiques (cela était pour moi une aberration et à l’époque on privilégiait le Gaz par rapport aux pompes à chaleur !!!)… Qu’EDF ait optimisé son Parc en mutualisant avec des entreprises voisines et d’autre part que les projections de croissance des ENRi n’ait pas été tenu, ni l’EPR sans parler de la fermeture de Fessenheim trop tôt… Cela fait beaucoup d’hypothèses et de prospectives mal vues ! On a libéralisé le marché, les entreprises du Marché se comportent en conséquence…

        Répondre
        • APO et ses délires de trolls stérile 😂😂qui faute de connaitre les bases du sujet annone toujours les mêmes stupidités en niant bêtement la réalité du terrain que tout le monde peut très facilement vérifier et qui essaie vainement de rejeter ses propres inepties sur les autre 😂😂

          Répondre
        • Ce système consumériste nous amène droit dans le mur, mais pour certains, le seul problème, ce sont les ENRv et les Verts, causes de tous les maux.
          En fait, ils nous récitent l’intégralité de la doctrine de la droite nationale sans aucun discernement.

          Dans notre société débile, la production d’électricité est devenue un secteur économique comme un autre, au même titre que les paris sportifs, les cosmétiques ou les agences immobilières. Pas étonnant que dans ce paradigme, ladite « transition énergétique » patine.

          Répondre
          • @Marc,

            Oui sur votre constat des Nucléaristes qui a aussi une réciprocité (encore plus ancienne) : «  » Les ENRi vont tout résoudre, le tout couplé à une société plus partageuse (mais avec du PV individualiste quand même ! et des mythes d’autoconsommation locale maintenu ! donc soit disant extensible à l’infini… même si c’est parfaitement faux à une échelle nationale) donc ne changez rien et tout va bien se passer (nombre de Verts proclament cela !!! Hélas !). «  »

            Nota : Un système 100% ENRi nécessite un maillage très très large du fait de la variabilité et de l’intermittence des ENRi localement, il faut su supranationale.
            Perso j’en ai été bien partisan des ENRi surtout du temps du projet DESERTEC qui avait du sens et qui respectait à minima des volumes de foisonnement acceptables… Faire croire que l’on aura des sociétés avec toujours de l’industrie de base (il faut bien consommer un peu et les convertisseurs à ENRi ne tombent pas du ciel) avec uniquement des ENRi est une Utopie profonde et profondément ancrée dans la tête de beaucoup de monde (Hélas !)
            (Pour l’éolien flottant à très large échelle et sur lequel toutle monde s’excite ence moment, j’ai personnellement de gros doutes et des connaissances avec des expériences maritimes de toutes sortes : pêche en haute mer, marine de commerce, marine nationale, construction navale diverses (civile et militaire) et dans l’Oil&Gaz, tous voit cela comme très très très tendu (et manquant de leadership central, le Plan Messmer était centralisé au moins !!!). Le récent abandon par Shell du parc Sud Bretagne n’est pas anodin… La filière n’est pas prête, le recyclage d’autres pans de l’industrie vers ce secteur (ce qui se passe parfois lors de grands changement d’orientation industrielle) n’est pas gagné non plus et le temps est cours…

            P.S.: Vous avez quelque part raison sur la possible arrivée au pouvoir de la Droite Nationale au Pouvoir, cela devient tellement le bordèle en France sur certains sujets que beaucoup de gens ne savent plus vers qui se tourner ! (C’est quelquechose que je ne voudrais pas voir de mon vivant… et que je refuse de voir objectivement, mais cela arrive…)

        • APO et ses délires de trolls stérile qui a de gros doutes alors que ce qui se fait déjà sur le terrain le prouve tres facilement 😂😂qui faute de connaitre les bases du sujet annone toujours les mêmes stupidités en niant bêtement la réalité du terrain que tout le monde peut très facilement vérifier et qui essaie vainement de rejeter ses propres inepties sur les autre 😂et apprenez enfin ce que sont les ENR pour eviter de vous vautrer lamentablement dans tous les posts 😂

          Répondre
          • Et notre Grand Témoin de l’ENRisme qui déblatère ses versets cc-cp… Toujours aussi Bô de la part de notre Grand Intellectuel Heureux !!! Il a tout d’un Grand …

  • APO: Il n’y aura pas de 100% ENRv en France, du moins pas durant ce siècle !
    Mais il est vrai que selon que l’on considère un scénario à 20%, 40%, 60%, 80% de nucléaire, et même 100% pour quelques fanatiques, ce ne sont pas des choses égales.
    Cette année 2022, le nucléaire est à 65%, et la France sera probablement importatrice nette à l’échelle de l’année.
    Une part d’ENRv, même si cela ne boucle pas, permet une diversification des risques.
    La perte de près du quart de la capacité nucléaire pour 1 à 2 ans à cause de ces problèmes de corrosion n’est pas anodine, et heureusement qu’il y a une part d’ENRv pour limiter la casse.

    Il n’y a que 2 voies pour remplacer les fossiles, au niveau électrique: les ENRv et le nucléaire.
    A ce stade, je ne vois pas de raison d’éliminer complètement l’une de ces 2 voies.
    La France avait évidemment intérêt à maintenir son industrie nucléaire et sa recherche dans la surgénération.
    Il y a effectivement davantage de marge sur l’U235 que sur le pétrole et le gaz au taux de consommation actuel, qui ne devrait pas évoluer très vite étant donné le vieillissement des parcs européens et étasunien, malgré la montée en puissance progressive de la Chine.
    Mais la pression sur la ressource U235 ne peut quand même qu’augmenter, à moyen terme.
    Par ailleurs, la Chine, qui aura davantage les moyens de s’en procurer que la France fera sans doute main basse sur les ressources de certains pays. Elle vient de signer un contrat de 27 ans avec le Qatar pour l’approvisionnement en gaz…
    La France peut espérer pouvoir compter encore sur l’Australie et le Canada…

    Il faudra quand même essayer de passer à la « 4G » le plus tôt possible.
    Un enjeu gigantesque aujourd’hui quasiment inconnu dans la population…

    Répondre
    • @Marc,

      Pour la 4G, 100% d’accord, il faut y aller…

      Pour les ENRi, bien sur qu’on en a besoin et qu’on en aura besoin pour les 50 prochaines années à minima.
      Par contre, il est temps que le monde ENRiste arrête de se focailiser sur du « toujours plus » et propose des solutions de stockage et de consommation ad ‘hoc. Les 20 GW d’éolien varie entre 3 GW injecté et 13 GW injecté en 24 heures (10 GW de variation non pilotable!) !!! C’est énorme à absorber en variation et cela ne tombe pas toujours au meilleur moment… Les 5 GW de STEP en absorbe parfois une partie, cette année cela coupe le GAZ par moment et c’est bien, et de l’hydraulique est économisé… Mais QUID quand l’éolien aura doublé et que le Nucléaire sera à nouveau à niveau !? Ce sera alors des variations de 20 GW en 24 heures, cela créera des écrêtements massifs et pour suivre cela il n’y a que le Gaz, car l’hydrao saturera au-delà de 10 à 15 GW de variation (Qui paiera !? En Allemagne les écrêtements coutent 1 milliard par an maintenant et cela ne fait qu’augmenter car les pays voisins ne peuvent pas non plus recevoir des volumes colossaux quand eux-mêmes produisent, c’est de la folie !!!). Toujours quasi personne qui parle de STEP (et encore moins les ENRistes obtus que les autres, au moins l’association « les Voix du Nucléaire » a proposé 40 GW de STEP dans un nouveau scénario prospectif récent !!!).

      Le Nucléaire ne repassera plus nettement au delà des 70% de la production française avant des décennies (si il le repasse un jour). Par contre comment faire avec plus de 30% de production issus d’ENRi dans le Mix !? (ca va couter une fortune à gérer, transporter, écrêter, stocker… e la nécessité de maintenir du GAZ si on n’a pas construit de STEP en plus est réelle…).
      Un Mix avec 60% de production Nucléaire serait pour moi le plus sur (avec 10% d’hydro et 30% d’ENRi).
      Un Mix avec 50% de production Nucléaire et peu de STEP, risque de nécessiter de copieuses capacités de GAZ en parallèle des capacités d’ENRi…

      Tout cela sans la prise en compte de la Chine dans l’équation des ENRi … (Au moins si on fait du Nucléaire et vu notre niveau, il y aura des échanges dans ce domaine et donc dans d’autres…, Sans Nucléaire on sera à leur crochet « chinois », reste à savoir si ce sera un crochet de boucher, de boxeur ou de gentil dominateur/mandarin !???)

      Répondre
      • APO: il est clair que les STEP sont le grand point oublié du système à base d’ENRv.
        Sur l’éolien, s’il reste aussi mal réparti qu’aujourd’hui, c’est clair que cela va poser des problèmes.
        Remarque sur les STEP en France: c’est 4 GW de pompage et 5 GW de turbinage, donc pour ainsi dire: 4 GW.
        Les politiques ne s’emmerdent pas à trouver un équilibre compliqué.
        Bayrou a trouvé la « solution politique »: baisser le nucléaire lorsque la production des ENRv sera forte, ce qui n’est pas satisfaisant au niveau économique, sauf lorsque l’U235 sera à un coût très élevé.
        Par contre, on peut imaginer que pour une partie du back up, des réacteurs nucléaires soient utilisés une partie du temps pour la fabrication d’hydrogène et une autre partie du temps en back-up des ENRv, et en particulier de l’éolien.

        Répondre
      • RE APO et ses délires de trolls stérile qui a de gros doutes alors que ce qui se fait déjà sur le terrain le prouve tres facilement 😂😂qui faute de connaitre les bases du sujet annone toujours les mêmes stupidités en niant bêtement la réalité du terrain que tout le monde peut très facilement vérifier et qui essaie vainement de rejeter ses propres inepties sur les autre 😂et apprenez enfin ce que sont les ENR pour éviter de vous vautrer lamentablement dans tous les posts 😂

        Répondre
        • Encore un beau commentaire constructif du Témoin de Jovialité del’ENRisme 🙂 (Vous êtes le Bienvenu Régis, au fond onvous aime bien (parfois) cela met un peu d’ambiance de cours d’école et de prise de position enfantine !!!).

          Répondre
          • RE APO et ses délires de trolls stérile qui a de gros doutes alors que ce qui se fait déjà sur le terrain le prouve tres facilement 😂😂qui faute de connaitre les bases du sujet annone toujours les mêmes stupidités en niant bêtement la réalité du terrain que tout le monde peut très facilement vérifier et qui essaie vainement de rejeter ses propres inepties sur les autre 😂et apprenez enfin ce que sont les ENR pour éviter de vous vautrer lamentablement dans tous les posts 😂 de nier stupidement la réalité du terrain ne la changera pas 😂😂🤣 alors que la France s’enfonce toujours plus dans la pollution et les déchets ultimes avec notre merde polluante à tous les stades, avec des déchets ultimes, très très chère , qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain… la crise actuelle le prouve bien en accélérant la mise en place des ENR sur le terrain : c’est bien les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … et c’est bien ce qui est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution , le Co² , les GES. et vérifiez que les ENR sont beaucoup moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état .. pour payer le gouffre financier du nucléaire polluant à tous les stades qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain …

    • Marc il n’y a plus que les gogos qui gobent tous les vieux canulars périmés de JMJ sur les ENR sans verifier le réel du terrain 😂😂🤣

      Répondre
      • Et Régis, un sacré Pic de la bêtise ou de la sottise !? ou Juste un ENRiste pur Jus !?
        Perso, je n’ai pas encore tranché…

        Répondre
    • @Marc,

      Cela commence à sentir sévèrement le « roussi » du coté du pétrole, mais la crise gazière ainsi que la stupide et désastreuse guerre Russo-Ukrainienne actuelle vont couvrir le sujet pour au moins 2 à 3 ans et après ce sera la descente permanente pour la production de pétrole (Je n’ose imaginer le prix des gros SUV dans3 ou 4 ans, cela ne vaudra plus rien !!!). Affaire à suivre …

      Répondre
      • APO qui faute de connaitre les bases du sujet annone toujours les mêmes stupidités en niant bêtement la réalité du terrain que tout le monde peut très facilement vérifier 😂😂😂🤣pour ceux qui veulent ouvrir les yeux sur la réalité du terrain que tout le monde peut très facilement vérifier : c’est bien à cause de notre nucléaire polluant à tous les stades et le retard pris par la France dans le développement des ENR qu’on est oblige .. comme on l’a fait l’hiver dernier … de redémarrer les centrales thermiques déjà en place pour pallier aux défaillances de nos vielles chaudieres polluantes nucléaires et que l’on importe de plus en plus d’électricité de nos voisins qui eux s’en sortent grâce aux ENR … le nucléaire et le fossile sont déjà condamné économiquement … vous parlez d’une énergie polluante très très chère , dangereuse avec des déchets ultimes qui ne représente que 4% de l’énergie dans le monde et qui baisse inexorablement RAPPEL des faits : le monde entier se sort du fissible et du fossile / charbon / pétrole / gaz … sauf le bio gaz qui est une ENR … grâce aux ENR pour enfin produire propre sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que cette merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain …. ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … comment font les pays qui n’ont pas de nucléaire et de fossile et tous ceux de plus en plus nombreux qui ont déjà dépassé les 50 voire 75 % d’ENR dans leur mix et qui voient leur pollution , leur GES et leur Co² baisser au fur et à mesure du développement des ENR sur le terrain … alors que la France s’enfonce toujours plus dans la pollution et les déchets ultimes avec notre merde polluante à tous les stades, avec des déchets ultimes, très très chère , qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’être humain… la crise actuelle le prouve bien en accélérant la mise en place des ENR sur le terrain : c’est bien les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz … et c’est bien ce qui est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution , le Co² , les GES. et vérifiez que les ENR sont beaucoup moins chères que notre merde polluante de nucléaire et rapportent de l’argent à l’état .. pour payer le gouffre financier du nucléaire polluant à tous les stades qui fait des ravages sur la faune , la flore et l’etre humain … la réalité du terrain que l’on subit sournoisement partout en France depuis plus de 60 ans … https://scontent-mrs2-2.xx.fbcdn.net/v/t39.30808-6/315841840_10230605401863637_3119873046943460661_n.jpg?_nc_cat=106&ccb=1-7&_nc_sid=dbeb18&_nc_ohc=dFHbRyXJCj8AX9yskGe&_nc_ht=scontent-mrs2-2.xx&oh=00_AfBZ8c81j_3FUp9aZlvFeeWDeeGHvywUUFDc55JVM11DMw&oe=637F5369

        Répondre
        • Et toujours les mêmes florilèges ENRistes de Régis !!! Que c’est Bô ! C’est égayant d’intelligence et d’esprit critique (on comprend mieux le succès des ENRi chez certains !)…

          Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective