Prix EDF Pulse : les lauréats de l’édition 2017

Les lauréats des Prix EDF Pulse ont été dévoilés mardi 19 septembre à la Gaîté Lyrique. Qui sont les heureux gagnants de ce grand concours européen récompensant les projets novateurs dans le domaine de l’électricité ?

Porté par le groupe EDF, cet événement affiche une ambition simple mais essentielle dans le cadre de la transition énergétique : soutenir les projets qui contribuent à faire évoluer durablement notre façon de vivre grâce au potentiel de l’électricité. 

Quand le bois devient aussi solide que du béton

C’est le 19 septembre, à la Gaité Lyrique de Paris, que s’est déroulée la cérémonie de clôture de la quatrième édition des Prix EDF Pulse. En début de soirée, ils étaient encore 12 finalistes (parmi les 529 candidatures reçues) à prétendre à une récompense. Jean-Bernard Lévy, président d’EDF, a mis fin au suspense en désignant les quatre lauréats récompensés par le grand jury de professionnels et le lauréat désigné par le vote du public.

Le Prix EDF Pulse de la catégorie Smart City, qui vise à soutenir une innovation destinée à rendre la ville plus simple à vivre, a été attribué à Timothée Boitouzet pour Woodoo, un bois bionique translucide. Derrière cette dénomination digne des plus grands romans de science-fiction se cache un nouveau matériau qui présente l’aspect du bois mais se révèle ultrarésistant, imputrescible et résistant au feu.

Déjà lauréat du Grands Prix de l’innovation de la ville de Paris et du trophée européen Innovators under 35 de la “MIT Technology Review”, ce bois “augmenté” est obtenu grâce au renforcement moléculaire d’un bois de mauvaise qualité. Grâce à la chimie verte, Timothée Boitouzet remplace le lignite contenu dans le bois par une nouvelle molécule. Un processus qui rend le bois insensible aux flammes et qui l’empêche de pourrir. Et qui présente ainsi de nombreuses possibilités dans le domaine de la construction.

Le renouvelable au secours… du renouvelable

Le Prix Smart Business distingue, lui, les projets visant à doter le monde du travail et de l’entreprise d’innovations opérationnelles, techniques ou environnementales. C’est une start-up française évoluant dans le domaine des énergies renouvelables qui a été récompensée dans cette catégorie : Geps Techno.

Basée à Saint-Nazaire, les équipes de Geps Techno ont mis au point une station hydromotrice, nomade et autonome afin d’alimenter les éoliennes en mer en cas de coupure entre la turbine et sa sous-station. Cette innovation est donc une alternative écologique aux générateurs diesel de secours utilisés actuellement pour protéger les composants internes de l’éolienne en cas de problème de liaison.

L’humain au cœur des innovations

Dans la catégorie Smart Health (qui ambitionne d’améliorer le bien-être des individus), le Prix a été attribué à la start-up Neuradompour son programme de rééducation connecté à domicile AutonHome. Ce dernier permet aux victimes de troubles cognitifs de poursuivre leur rééducation chez eux et ainsi de favoriser le maintien de leur autonomie en évitant l’hospitalisation. Grâce à un casque de réalité augmentée et une application interactive, les patients peuvent bénéficier d’un programme sur-mesure et progresser à leur rythme.

Dans la catégorie Smart Home (pour un habitat plus sûr, plus économe et plus confortable), le Prix a été attribué à l’application Howz. Il s’agit d’un outil d’aide aux personnes âgées et leur famille : grâce à un ensemble de capteurs, Howz analyse l’activité de l’occupant d’une maison (ouverture et fermeture des portes, utilisation de l’électricité…) afin d’avertir les proches en cas d’anomalie. Développée par la société anglaise Intelesant, cette innovation permet donc de rassurer les familles tout en assurant l’indépendance des personnes âgées.

Enfin le prix du Public a été attribué à Panda Guide, une intelligence artificielle au service des aveugles. Panda Guide se présente sous la forme d’un casque audio et d’une caméra embarquée, combinés à une application smartphone intelligente qui renseigne l’utilisateur (personnes malvoyantes, déficientes visuelles ou aveugles) sur son environnement (obstacles, objets recherchés…). Présentée comme une réalité augmentée auditive, cette innovation a également été récompensée par le prix Scientipôle et le prix Movjee 2017.

Conformément à ses engagements (accélérer la notoriété et la visibilité des innovations), EDF attribuera aux lauréats des quatre catégories une bourse de 60.000 euros pour poursuivre le développement de leurs innovations. Le Panda Guide (Prix du public) bénéficiera pour sa part d’une bourse de 100.000 euros. L’ensemble des lauréats bénéficieront enfin d’une campagne de communication et de l’expertise des experts EDF pour développer leur activité.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective