precarite-energetique-jpg

Précarité énergétique : l’Anah vise la rénovation de 120 000 logements en 2019

Le budget de l’Anah sera 9,3 % supérieur à celui de 2018 l’année prochaine : il a été voté le 28 novembre en Conseil d’Administration, et l’Agence nationale de l’habitat a également défini ses principaux axes stratégiques pour les mois à venir.

Si le premier objectif est d’accorder davantage d’aides aux particuliers en renforçant les programmes existants, on n’exclut pas, non plus, de lancer de nouveaux dispositifs, notamment pour réhabiliter les copropriétés vieillissantes.

L’Anah lutte contre une situation jugée urgente

Deux problématiques majeures inquiètent l’Agence nationale pour l’habitat : des fractures sociales et territoriales, d’une part, qui se matérialisent sous forme de disparités importantes dans la capacité à rénover.

Concrètement, alors que les plus aisés réussissent assez simplement à mieux isoler leur maison ou remplacer un système de chauffage, toutes ces initiatives semblent impossibles pour les familles modestes, qui ne parviennent déjà pas à assumer confortablement leurs frais courants.

D’autre part, la précarité énergétique contribue à la baisse du pouvoir d’achat des foyers dont les revenus restent insuffisants.

Là encore, des actions ciblées peuvent changer la situation : sachant qu’une isolation des combles engendre d’importantes économies d’énergies, les aides à la rénovation constituent une réponse pertinente à ces problématiques de précarité énergétique.

Afin de travailler sur ces deux objectifs majeurs, l’Anah s’arme d’une enveloppe de 874,1 millions d’euros, dans l’optique de réhabiliter pas moins de 120 000 habitations, parmi lesquelles 75 000 feront l’objet d’une rénovation énergétique.

Des aides ciblées vers les plus démunis

Dans le cadre de son programme « Action Cœur de Ville » visant à redonner vie aux villes moyennes de France, l’Anah va lancer des rénovations sur les 222 communes impliquées. Elle s’engage également à dynamiser 54 centres bourgs, toujours dans cette même optique d’atténuer les fractures territoriales.

En parallèle, les actions du plan « Initiative Copropriétés » vont se renforcer. À Marseille, par exemple, le conseil d’Administration a validé la mise en place de « mesures exceptionnelles » pour lancer les travaux dans les immeubles qui font l’objet d’un arrêté de péril. Pour rappel, pas moins de deux résidences vétustes se sont effondrées ces dernières semaines au cœur de la cité phocéenne.

Encourager les rénovations énergétiques dans les familles modestes

Si l’Anah communique ses décisions au sujet d’actions ciblées sur certains territoires qui rencontrent davantage de difficultés, elle ne manque pas également de renforcer ses aides déjà connues, comme le Programme Habiter Mieux Sérénité et le Programme Habiter Mieux Agilité.

L’enveloppe de ces deux dispositifs s’élève à 624 millions d’euros pour 2019.

Si le programme « Sérénité » s’adresse à tous ceux qui lancent un chantier d’au moins 1 500 € HT dans l’optique de réduire de 25 % les performances énergétiques, le programme «  Agilité » se montre plus accessible encore. Ce dernier vient couvrir partiellement (jusqu’à 50 %) des projets plus ciblés, comme l’isolation des combles ou le remplacement du système de chauffage.

Les projets de l’Anah pour booster la rénovation énergétique en 2019

Prolongeant toutes les aides actuelles et lançant des initiatives locales pour soutenir les populations en difficulté, l’Anah compte aussi créer de nouveaux leviers pour accélérer les réhabilitations dans l’ancien.

Ainsi, au 1er janvier, elle va instaurer un dispositif pour les gestionnaires de copropriétés, afin qu’ils puissent remettre en état les immeubles délabrés. Le financement s’élèvera à 450 € maximum par logement et par an.

En parallèle, un budget de 100 millions d’euros sera débloqué pour les travaux dans les maisons des personnes vivant une perte d’autonomie. Quelque 30 000 ménages devraient être éligibles. Pour finir, l’Agence nationale pour l’habitat n’exclut pas de prendre en charge 100 % des frais de rénovation sur les projets les plus urgents, contre 50 % maximum habituellement.

Afin de se montrer plus accessible et d’encourager les foyers à effectuer les demandes d’aide, l’Anah poursuit aussi sa démarche de dématérialisation et de simplification des procédures.

Après avoir développé un service de demande en ligne, elle compte clarifier les informations mises à disposition des familles, pour les aider à mieux comprendre l’enjeu des rénovations énergétiques et à connaître facilement leurs droits.

——————-

Article du Site partenaire  QuelleEnergie.fr

Filiale du groupe EFFY, QuelleEnergie.fr est la première plateforme d’intermédiation entre professionnels de la rénovation énergétique et particuliers souhaitant réaliser des travaux d’économies d’énergie (isolation, chauffage performant, pompes à chaleur, photovoltaïque…). En 2017, QuelleEnergie.fr a renseigné gratuitement 2 000 0000 Français par mois sur son site Internet ou par téléphone.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective