Pologne : plainte contre l’agrandissement d’une centrale à charbon

L’organisation écologiste internationale de juristes ClientEarth a annoncé lundi 29 octobre 2018 avoir saisi la justice polonaise contre l’agrandissement d’une grande centrale à charbon, contrôlée par l’Etat. Selon l’organisation, qui avait pris des parts dans le capital du groupe Enea et participe ainsi aux assemblées des actionnaires, il “s’agit d’une première saisine dans le monde où le groupe (attaqué) devra prouver la rentabilité de l’investissement sous l’angle des risques financiers liés aux politiques climatiques”.

ClientEarth demande “que soit annulée la décision de l’AGA d’Enea donnant le feu vert à cet investissement de 6 milliards de zlotys (1,4 milliard d’euros) pour la construction de l’unité C de la centrale d’une capacité d’environ 1.000 mégawatts” à Ostroleka, dans le nord-est de la Pologne, a déclaré à l’AFP Ilona Jedrasik, la porte-parole de l’organisation.
“Forcer la construction du nouveau bloc à charbon c’est saper les chances de développement de l’énergie propre en Pologne et créer un risque financier inadmissible pour les actionnaires” du groupe Enea, et ce au moment où la Pologne va accueillir le sommet de l’ONU sur le climat COP24, en décembre prochain, a insisté le président de la Fondation ClientEarth, Marcin Stoczkiewicz.
La construction de la nouvelle unité à charbon, près de la région des lacs de Mazurie, a été symboliquement lancée à la veille des élections locales en Pologne, à la mi-octobre, malgré les protestations des écologistes.

Un consortium composé d’Alstom et de l’américain GE Power avait été choisi en avril 2018 pour construire cette centrale qui, selon les annonces antérieures, utilisera 3 millions de tonnes de charbon par an, provenant des mines de Silésie (sud) ou de l’est du pays. Le ministère de l’Énergie avait indiqué par le passé qu’il s’agirait de la dernière grande centrale à charbon construite en Pologne.

Le charbon reste la principale ressource énergétique du pays, qui tire 90% de son électricité de centrales à charbon et à lignite. L’investissement s’inscrit dans la politique énergétique axée sur le charbon, au détriment des sources renouvelables, menée par le gouvernement conservateur du parti Droit et Justice (PiS). Selon les organisations écologistes, la construction de la nouvelle centrale est un “projet politique” qui ne sera jamais rentable malgré les aides de l’État polonais.

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective