Plan France 2030: la recherche pour le climat prioritaire, soulignent des “think tanks”

Le plan d’investissement du gouvernement pour préparer la France de 2030 doit mettre la priorité sur la recherche et le développement des solutions de décarbonation de l’économie, ont appelé mardi plusieurs grands centres de recherche.

Les fonds publics consacrés à la recherche et le développement sur l’énergie ont stagné, voire décru ces dernières années, à moins de 0,01% du PIB pour la recherche sur les énergies renouvelables, constate l’Institut Jacques-Delors.

“La priorité de France 2030 est de corriger cette erreur. Il faut le faire pour le climat comme pour notre économie”, a dit à la presse Thomas Pellerin-Carlin, directeur énergie de l’organisme, qui relève que “l’écart se creuse” entre les dépenses publiques de recherche sur l’énergie de l’Union européenne (3,3 milliards d’euros en 2018) et celles des États-Unis et de la Chine (plus de 5 milliards chacun).

Parmi les axes prioritaires: éolien flottant, batteries (notamment lithium-ion à l’état solide, moins gourmandes en métaux) ou encore décarbonation du ciment.

Le gouvernement compte présenter en octobre un plan d’investissement “France 2030”, complément de l’actuel plan de relance, ciblé sur quelques “secteurs industriels et économiques d’avenir”.

“L’argent public, c’est important car il permet de débloquer des situations”, souligne Benoît Leguet, d’I4CE. “Au-delà des innovations de rupture, il faudra aussi accompagner leur déploiement, via les infrastructures, la réglementation, la fiscalité…”

Selon l’économiste, si la France veut arriver à la neutralité carbone en 2050, elle devra multiplier son effort actuel par 2,5 “entre ce qu’on a fait en 2015-18 et ce qui est à faire (en 2024-28)” pour soutenir la décarbonation (rénovation énergétique du bâti, transports verts, etc.): soit passer de 15 milliards annuels d’investissement public à 37 milliards d’ici deux ou trois ans (pour un besoin global d’investissements bas carbone estimé à 100 milliards pour le pays).

“Le plan de relance (post-Covid adopté en 2020, NDLR) a comblé ce +gap+ de financement, mais après 2022? Pour compléter ce que France 2030 fera sur les innovations de rupture, il faut pour le prochain quinquennat une loi de programmation des finances publiques (sur la décarbonation) comme il en existe sur la justice, la défense… C’est un sujet pour la présidentielle de 2022”.

L’argent ne manque pas, il faut réorienter ses usages: “c’est 1 à 3% du PIB à trouver”, note Thomas Pellerin-Carlin.

“Sept points de PIB annuels doivent passer du brun au vert”, a calculé Xavier Timbeau, de l’OFCE, pour qui, dans un contexte de fin du “quoi qu’il en coûte”, “tout ce qui concerne la transition environnementale doit être considéré comme non négociable. La question de la stabilité des finances publiques n’aura aucune sens dans une planète à +4°C”.

commentaires

COMMENTAIRES

  • je suis attéré de lire ce genre d’économistes qui parlent toujours d’argent public en déplacement vers des sociétés publiques aux détriment des petites gens et de la faune rurale, mais quand allons nous développer des bureaux d’études , investir dans la recherche , afin d’envisager de vrais solutions et non pas des rustines à coup de milliards de subventions distribués gracieusement par macron et sa bande nullissime à une bande de voleurs qui se moque bien du réchauffement climatique ,des politiques qui vivent gracieusement sur le dos des gens qu’ils blament , leur seule solution planter des eoliennes des panneaux solaires partout parrtout , aucune réfléxion sensée, et toujours le copier coller , sans innovation réélle , ces gens ruinent notre économie,, nous font perdre un temps précieux , et pendant ce temps là il n y a aucun cerveau qui travaille rééllement sur le sujet , pourquoi toujours des économistes ou des incapables du gouvernement pour nous dire ce qu’l faut faire ?? pourquoi ne pas donner ces budgets à nos hommes de science technologique afin de vraiment travailler sur le sujet , au lieu de toujours répéter leurs mémes bétises , idiotes , stupides , ces ignards nous emménent droit dans le mur avec leur ignorance et leur cynisme . Les dernieres voitures electriques font 300 Cv et pésent 2tones 5 !!!!!! ça c’est de l’ecologie verte , n est ce pas , et là on entend pas les verts gueulés, toute cette politique est affligeante , un mensonge de plus parmi tant d’autres du moment qu’ils se gavent !!!!

    Répondre
  • Toujours le Grand économiste énergéticien Kersanté, injustement absent de la liste des cerveaux référencés en France dans l’index des ingénieurs et scientifiques de France, en train d’expliquer au reste du monde ce qu’il doit faire car lui , il sait ! Il sait que le véhicule électrique est une hérésie, ce que n’est pas une grosse Mercédès à mazout par exemple, il sait que les éoliennes et les PPV sont des absurdités mais qu’entasser des déchets radioactifs pour des millénaires c’est très bon pour la santé. Bref il sait tout, à le verbe haut et son discours et constellé de preuves attestant de la raison de son propos.
    La France tient le génie qu’elle attendait depuis des lustres pour lui indiquer la voie à suivre! Ah j’oubliais, le monde aussi bien sûr, pas que la France.

    Répondre
  • Merci RRrrrrrr , c’est un plaisir d’etre traité de connard par un jean foutre comme vous , votre modéle d’electricité à la jean du con ne m’intérrésse pas , ces mensonges pour la transition écologique , je ne les croie pas , je ne suis pas inscrit dans ta bible des ingénieurs , mais je ne vois pas d’Ingénieurs nous parler du climat !!!, par contre je ne vois que des economistes me dire que c’est bien de payer des societes etrangeres avec nos subventions pour planter dans nos jardin et celui de nos enfants vos merdes d’eoliennes qui nous polluent nos vies , nos paysages et nous rendent malades. Alors toi le génie sans cerveau le jour ou tu comprendras tout cela tu auras peut etre ecouté autre chose que des dogmes à la mord moi le noeud ,vendus par des gens qui ne sont pas inscrit à ton fameux registre des ingénieurs mais qui hypnotisent des foules ,pendant qu’ils leur font les poches , nous on regarde notre planéte crever un peu à cause de gens comme toi , RRRRrrrrrrrr on ne s’invente pas les galéres que l’on a pas connu , l’eolien est un monstre et tu es vraiment loin de savoir les effets en chaine que cela crée , Salut à toi RRRrrrrrrr l’ingénieur maison

    Répondre
    • Ingénieur maison ? c’est quoi un ingénieur maison ? Immeuble ? Non je suis diplômé d’un titre reconnu par la commission nationale des titres d’ingénieurs mais ce n’est pas ça le plus important. Ce qui l’est c’est que vous vous déclarez compétent pour juger de l’action de gens qui semblent à travers le monde tous d’accord pour faire le contraire de ce que vous dites, et ça marche quand on consulte les statistiques d’évolution des différents paramètres que le monde entier, une fois encore, cherche à faire évoluer dans ce que ce monde entier considère être la bonne direction.
      Ainsi ce n’est pas moi ou au nom des mes diplômes, y compris celui de nageur de grand fond que je possède aussi, qui dit ce qu’il faut faire, c’est le reste de la planète à l’exception de quelques zozos dont vous pouvez vous enorgueillir de faire partie et essentiellement situés en France car élevés dans la doctrine nucléaire. Le monde ne se trompe pas et vous n’avez pas raison, car il ne suffit pas de dire qu’on a raison pour avoir raison. Le nucléaire est un cul de sac comme l’ont été les fossiles ce dont plus personne à vos exceptions près ne doutent. L’heure n’est plus au pillage de la planète pour transformer sa matière en chaleur. Combien nous a-t-il fallu de temps pour vider le sous-sol français de ses capitaux énergétiques, charbon, pétrole, gaz, et uranium ? La planète à des limites comme la France en avait et où faire un trou ailleurs n’a pas été la solution. Cette simple constatation devrait en toute logique calmer votre véhémence courroucée et vous ramener à la modestie de votre petit niveau.

      Répondre
  • @Kersanté
    Savoureuse la dernière diatribe de notre Pic de la Mirandole cévenol . Lui au moins sait tout sur tout ; mieux que personne .
    Tout contradicteur est dépourvu de culture .quand il n’est pas Ingénieur , même s’il sort de l’ X comme Jancovici cet incapable ..

    Répondre
    • Comme d’habitude Sirius ne donne aucune information mais bavr sur mon compte.

      JMJ au moins à des arguments qui sont discutables et discutés, c’est pourquoi bien qu’en désaccord avec lui j’accepte de l’entendre car seuls les arguments sont discutables. Mais affirmer comme les zozos de Kersanté ou vous aussi que les responsables de ces problèmes sont des ânes, et même pire mais que vous vous savez est d’une prétention sans limite et ne mérite que le mépris.

      Répondre
  • Je rappelle que la France représente 0.9 % du CO² émis sur la planète, ce qui relativise notre rôle sur la neutralité carbone à venir.
    Les personnes citées Thomas Pellerin Carlin, Benoit Leguet et Xavier Timbeau
    Thomas Pellerin Carlin est directeur énergie de l’Institut Jacques Delors, il a étudié les sciences politiques et est diplômé d’un master en études politiques et administratives européennes du Collège d’Europe, Bruges (2012-2013), et d’un master en Affaires Européennes de sciences de Po-Lille (2007-2012),
    Benoit Leguet ingénieur et membre d’un groupe d’experts, il enseigne notamment l’économie du changement climatique dans plusieurs formations de deuxième et troisième cycle Il est le directeur général d’I4CE, l’institut de l’économie pour le climat fondé par la Caisse des Dépôts et l’Agence Française de Développement.
    Xavier Timbeau (qu’on ne présente plus) directeur principal OFCE – Sciences Po
    Toutes ces personnes ont rapport plus ou moins étroit avec des organismes d’états, avec Sciences Po et des médias tels que France info, culture etc.
    On retient de cet article que l’argent public ne manque pas et que si on multiple les budgets comme il se doit, l’objectif sera atteint pour la France.
    En suivant leurs recommandations, le gouvernement compte présenter en octobre un plan d’investissement “France 2030”, complément de l’actuel plan de relance, ciblé sur quelques “secteurs industriels et économiques d’avenir”.
    Il y avait déjà les organismes d’’état tels que la CRE et RTE qui planchent sur 6 scénarii de la transition énergétique. Ils doivent être présentés incessamment sous peu pour la PPE…
    Je suis donc inquiet sur l’efficacité de ce qui a été présenté dans cet article.

    Répondre
  • Euh RRRrrrrrr , tu dis ” L’heure n’est plus au pillage de la planète pour transformer sa matière en chaleur.” , mais vous les construisez comment vos éoliennes , j’aimerais connaitre vos méthodes d’extraction de tous leurs composants , il me semblent que ça fait fait beaucoup de trous dans la planete , de pillution , de voyage etc…etc… etes vous sur de ne pas subir l’ivresse des grands fonds???

    Répondre
    • Eh non, comme tous les acharnés nucleophiles ous vous précipitez sans réfléchir des que vous croyez avoir de Eller une faille dans la cuirasse de votre ennemi, car c’est bien de cela qu’il s’agit comme en témoigne la hargne de vos messages qui ne connaissent pas l’adversaire ou même simplement le concurrent.
      La différence est gigantesque, charbon, pétrole, gaz et uranium transforme la matière en chaleur dans le modèle d’utilisation qui est fait de ces combustibles.par conséquences ces matériaux ne retourneront jamais à la Terre après usage et ce qu’il en reste, en dehors d’une quantité de déchets variable, est un rayonnement infrarouge qui s’échappe vers l’espace interplanetaire.
      Ce qui est extrait du sol pour faire les dispositifs de captation des énergies renouvelables n’est pas consommé dans leur mode d’utilisation, pas transformé en chaleur rayonnante. Une fois devenu obsolètes ces dispositifs sont recyclés souvent d’abord pour fabriquer d’autres appareils avec ou sans rapport avec les premiers car c’est le matériau lui même qui est recyclé pour d’autres usages dans d’autres dispositifs avant de rejoindre la Terre en déchet d’un matériau de ce qu’il était à l’origine. La Terre n’a rien perdu de son capital dans ces opérations. L’énergie électrique que ces dispositifs ont produit n’a été que la transformation de l’énergie fournit par le Soleil de façon directe (ppv) ou indirecte (eolien), rien n’a été volé à la Terre, seulement emprunté.
      Voilà la différence monsieur Kersanté qui parle haut et croit tout savoir sans nuances.
      Serge Rochain, ingénieur diplômé par l’état.

      Répondre
      • RRRrrrrr les pales sont recyclées entérrées…, les massifs béton …., laissés sur place , la ferraille (trémis est ressortie pour recyclage)…. , effectivement nous n’avons pas les mémes sources d’information , voous etes déconnecté de la réalité Mr.RRRRrrrrrrr mais continuez à nous faire rire, ça fait du bien part les temps qui courent , tout retourne à la Terre (Sous la forme de POLLUTION) merci pour ton savoir Homme blanc ingénieur moi pauvre indien des Plaines (LOL)

        Répondre
        • Kersanté, Inutile de vous rendre ridicule plus encore avec les fakes news propagés par le lobby nucléaire où rien n’est recyclable.
          Quant au béton dont vous faites grand cas, les 8000 éoliennes de France ont utilisé au total presque deux fois moins de béton qu’il n’en n’a fallu pour simplement bétonner les galeries de CIGEO avec ses 13 millions de tonnes, et cela rien que pour mettre les déchets millénaires sou le tapis. A consulter sur le site de l’ANDRA :
          https://www.andra.fr/cigeo/les-installations-et-le-fonctionnement-du-centre/chiffres-cles#section-1103
          Par ailleurs pour ce qui est du recyclage vous en êtes encore à l’indéboulonnable réputation d’inrecyclabilité des pales d’éoliennes qui aujourd’hui se recyclent comme le reste chez les professionnels qui recyclent depuis longtemps des coques de bateaux Fibres-de-verre/Résine et je vous renvoie à un cas concret qui a eu lieu à quelques Km de chez moi, le démontage du plus ancien parc éolien de France à Port la Nouvelle connecté au réseau en 1991 et dont le bal de location de terrain appartenant aux ciments Lafarge, était arrivé à terme :
          Chantier de démontage et de recyclage du plus vieux parc éolien de France à Port-la-Nouvelle dans l’Aude – ENGIE Green (engie-green.fr)
          Ou encore :
          https://www.engie-green.fr/actualites/chantier-demontage-recyclage-eolien-port-la-nouvelle-aude/
          Vous ne pourrez pas dire que je ne fais pas ce que je peux pour vous éclairer sur les réalités, pas sur les fantasmes de nucléophiles que vous appelez ainsi ! Mais est-ce que cela peut ébranler les certitudes d’un dogmatique dont le cerveau est lavé par 60 ans de nucléaire sans partage ? Voilà une intéressante question.

          Répondre
  • Je ne “bave” pas sur m. R. je ne fais que constater ses attitudes .qui ne me semblent pas celles d’un personnage courtois .mais plutôt d’un furieux .enclin à l’insulte .Le paysage semble prendre de plus en plus de place dans l’opinion mais selon notre électricien expert c’est là une fantaisie sans importance (,sauf pour les victimes .=

    Répondre
  • Merci Sirius , moi j’abandonne devant tant de bétises sorties de la bouche d’un zozo aussi mauvais et inhumain que ne l’est ce personnage altruiste et sans envergure de RRRrrrrrrr. Un personnage sans fondement , ses valeurs ne sont pas terrestres , il déteste la nature , il n y a que son égo qui compte comme ils disent à narbonne

    Répondre
    • Et moi je comprends que vous êtes incapable de réfuter mes arguments et que vous choisissez d’attaquer ma personne mais pas mes raisons. Vous n’êtes donc qu’un aigri, frustré d’être ignorant tout en désirant briller par votre savoir …… inexistant.

      Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective