Piscine nucléaire à La Hague: les garants demandent de préciser le « dimensionnement du projet »

Les garants de la concertation publique concernant un projet de piscine nucléaire d’EDF à la Hague, demandent à l’entreprise publique de préciser le dimensionnement du projet, ont-ils fait savoir dans un bilan de cette concertation dont l’AFP a pris connaissance mardi.

Dans ce bilan rendu public lundi, les garants demandent à EDF de « mettre à disposition et/ou préciser » au public différents points, dont le suivant: « en fonction des évolutions de la politique nucléaire, les besoins et les hypothèses de dimensionnement du projet (type de combustibles usés, quantité …) ».

EDF est également invitée à préciser « le déroulement de l’évaluation environnementale, l’avancement de l’étude d’impact » dont l' »état initial » et le « périmètre du projet ».

Les garants demandent aussi à Orano (ex-Areva) de faire connaître « de façon périodique la quantité de produits radioactifs détenus par Orano et EDF sur le site de La Hague et les échéanciers de traitement et/ou d’évacuation de ces produits ».

Ce bilan s’achève par d’autres recommandations pour favoriser l’accès à l’information du public « notamment jusqu’à l’ouverture de l’enquête publique ».

Les garants recommandent ainsi « un dialogue constant tant avec les élus (…) institutions (…) qu’avec le public (…) pour mettre à disposition et débattre de l’évolution des études, en particulier sur l’étude environnementale, la sûreté des installations, les impacts sociaux, environnementaux et économiques ».

« Les modalités de concertation continue, si le projet est poursuivi, devront être élaborées et conçues en intégrant ce défaut de confiance (d’une partie de la population, ndlr) envers le porteur du projet, pour conduire à une évolution du projet favorable à son insertion locale », concluent les garants.

Entamée le 22 décembre, cette concertation publique a pris fin le 8 juillet, après avoir été suspendue entre début février et le 20 juin. Souvent houleuse, elle se situait en amont d’un projet de vaste piscine d’une capacité de 6.500T, pour stocker les combustibles nucléaires usagés, qu’EDF envisage de construire sur le site où les piscines actuelles, menacées de saturation, stockent déjà environ 10.000T de combustibles similaires, soit l’équivalent de 100 coeurs de réacteurs.

Ces combustibles doivent être retraités en vue de la fabrication d’un nouveau combustible appelé le Mox, utilisé dans 22 réacteurs français.

Parmi les opposants au projet, certains font valoir qu’il existe d’autres moyens pour stocker ces déchets quand d’autres déplorent que la pointe du Cotentin soit un concentré de nucléaire: outre la Hague, on y trouve en effet la centrale de Flamanville ainsi que l’EPR en construction, et l’usine de sous-marins nucléaires de Cherbourg.

S’il est validé, le projet estimé à 1,25 milliard d’euros doit voir le jour en 2034, selon EDF.

commentaires

COMMENTAIRES

  • Le nucléaire reste dangereux tant au niveau de surveillance qui n’a pas été suffisant que du retraitement des déchets
    qui sont enfouis et peuvent à terme extrêmement toxiques !!
    Faisons plus d’Eoliennes !!!

    Répondre
    • J’applaudis des deux mains, faute d’en avoir plus. Je me permet même la suggestion d’encercler le littoral français d’une ceinture dense de ces éoliennes a une cinquantaine de km des côtes avec des passes au niveau des accès aux grands ports. La constance des vents en mer est une garentie de la permanence de la production à un niveau bien supérieur à celui du nucleaire….. Ce qui n’est pas très difficile avec une production constatée entre 23 GW et 28 GW de temps à autre. Le surplus nécessaire durant la phase diurne de la journée lorsque l’activité économique est au plus haut sera toujours fournie par le solaire ppv avec un Soleil qui a la bonne idée de briller justement à ces heures.

      Répondre
      • A, Rochain, il nous manquerait LOL
        « La constance des vents en mer est une garentie de la permanence de la production à un niveau bien supérieur à celui du nucleaire »
        Ah, oui LOL Mais où vas-t-il chercher de telles énormités LOL
        Il pense encore qu’une source intermittente est plus pilotable qu’une source pilotable LOL

        Répondre
        • On attend vos preuves que le vent disparaît partout et qu’il n’a pas une constance supérieure en mer à ce qu’est la fiabilité d’un réacteur nucléaire constamment en panne come o’ peut le voir sur nuclear monitor

          Répondre
        • Herve Gueret toujours irradie qui ne connait toujours pas les bases du sujet et continue de se ridiculiser en public avec toutes ses niaiseries de gogos … sortez vous des théories foireuses et ouvrez enfin les yeux sur la réalité du terrain … c’est bien les principes Negawatt qui nous sortent de la ..alors que la crise actuelle confirme bien l’urgence de développer les ENR pour produire enfin proprement, sans dangers et sans déchets pour moins cher que notre merde polluante de nucléaire qui fait des ravages sur la faune, la flore et l’être humain… et si certaines ENR sont prévisibles d’autres sont beaucoup plus pilotables que notre merde polluante de nucléaire de plus en plus intermittente qui fait redémarrer nos centrales thermiques déjà en place pour pallier aux carences du nucléaire .. ENR qui battent des records de production partout ou elles commencent à être installées en faisant baisser la pollution, les GES et le Co² et en produisant enfin proprement, sans dangers et sans déchets pour beaucoup moins cher que le nucléaire / arenh polluant à tous les stades … ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz …. on avance mais toujours pas assez vite vu l’urgence de la situation: https://www.euractiv.fr/section/energie/news/renewables-overtake-fossil-fuels-in-eu-power-generation/

          Répondre
    • @Wender
      Faisons plus d’Éoliennes !!!
      Éoliennes au fonctionnement intermittent, qui nécessitent en parallèle des centrales pilotables pour les jours sans.
      Et chez nous, les seules centrales pilotables sont à gaz, comme à Landivisiau.
      A moins que vous ne préfériez, comme Rochain et les Allemands, le charbon ??? LOL

      Répondre
      • Quand le réacteur nucléaire est en panne ce qui arrive la moitié du temps, il faut une béquille qui est aujourd’hui du charbon, du pétrole et du Gaz. Mais heureusement il y a du Soleil et du vent et malgré le peu d’investissement dans ce domaine en France qui est bloqué depuis 2015 cop21, cela permet de limiter l’importation dans une large mesure, notamment au moment où l’on en a le plus besoin quand l’activité économique est au plus haut dans la journée, comme le Soleil.
        En revanche, avec un petit effort d’intelligence supplémentaire on mettra des éoliennes partout et pas toutes au méme endroit comme aujourd’hui et on aura une production permanente car il y a toujours du vent quelque part même quand le petit ingénieur de troisième zone n’en n’a pas au bout de son nez, car figurez vous que ce zozo s’imagine que sur la planète soit il y a du vent, soit il n’y en a nulle part…. il pense d’ailleurs être capable d’étre présent partout en même temps sur cette planète mais il n’y a que sa bétise qui soit suffisante pour englober la planète. D’aillreurs pour la Soleil, c’est pareil, il croit qu’il y en a partout ou pas du tout, le type même de l’individu binarisé !

        Répondre
      • Hervé Guéret et tous ses vieux canulars périmés pour gogos 😂vous parlez de notre polluant nucléaire de plus en plus intermittent qui fait redémarrer nos centrales thermiques déjà en place pour justement pallier aux carences du nucléaire .. heureusement qu’il y a les ENR qui nous sortent aussi du fossile/ charbon / pétrole / gaz …. c’est bien le nucléaire qui est polluant à tous les stades et qui fait des ravages sur la faune, le flore et l’être humain .. voir les condamnations de plus en plus nombreuses D’EDF par les tribunaux et tous les incidents sur le site de l’ASN … et vous vous continuez de nous sortir tous les vieux canulars pour gogos …. 😂😆😂voir quand a ete decide la centrale de Landivisiau pour pallier aux défaillances du nucléaire ce qui est prouve tous les jours … centrale qui pourra etre approvisionné avec le bio gaz

        Répondre
  • Bonjour,

    Et si on demandait également aux centrales électriques au charbon de fournir l’état de l’ensemble des pollutions engendrées : CO2, poussières, soufre, NOX,…. les quantités ainsi que leurs conséquences sur la santé ?

    On pourrait dire aussi que rouler en voiture ou habiter au pied d’un barrage est infiniment plus dangereux que d’habiter près d’une centrale nucléaire. !!!

    Répondre
    • Pourquoi INFINIMENT ? Oui, c’est dangereux quant à dire lequel est le plus dans gereux et prétendre que ce danger est infiniment plus dansgereux ….. j’aimerais bien connaitre votre échelle de gradation du danger ?

      Répondre
      • @Rochain
        A l’évidence, il suffit de regarder les morts historiques créés par les ruptures de barrages hydrauliques.
        Oui, à choisir entre habiter à coté d’un réacteur nucléaire ou dans une vallée sous un barrage, oui le choix est vite fait.
        Vive le nucléaire.
        https://www.lefigaro.fr/histoire/2014/12/02/26001-20141202ARTFIG00078-barrage-les-5-catastrophes-les-plus-meurtrieres-en-europe.php
        Sans parler du barrage de Banqiao en chine, plus de 200.000 morts.
        Reconnaissez que le nucléaire, par rapport, ne jour pas dans la même cour.
        Mis à part Tchernobyl (lire le rapport de l’ONU), les accidents de centrales nucléaires n’ont fait que très peu de morts.
        Exemple, Fukushima, zéro mort, zéro cancer, rapport final de l’ONU.

        Répondre
        • Bien sur zero morts pour Fukushima et tchernobyl comme aiment à se le répéter les nucleophile et plus c’est gros lus ça marche, pas de mort non p’us à Hiroshima et Nagasaki… Ça coule de source puisqu’il le disent…

          Répondre
          • @Serge,

            Et la géopolitique des Fossiles, Combien de morts depuis 100 ans !? (petit indice, c’est en millions …)

          • APO et tous les ravages du nucléaire à tous les stades sur la faune , la flore et l’etre humain ..petit indice c’est sur des milliers d’année .. ? raison de plus de développer de toute Urgence car c’est bien les ENR qui nous sortent aussi du fossile / charbon / pétrole / gaz .. et c’est bien ce qui est urgent pour la planète , le climat , notre santé , contre la pollution ,le Co² , les GES ..

          • Êtes vous assez simplet pour croire que je suis un partisan de l’usage des Fossile dans la production d’électricité ?
            D’ailleurs vous êtes bien plus proches des des fossilophiles que vous ne croyez, vous partager leur goût pour le pillage des ressources de la planète que vous transformez en chaleur.
            Cessez aussi de faire le maître d’école avec vos questions stupides et qui ne vous rendront pas plus instruit qu’un âne pendu à wikipedia.

        • Hervé Guéret le troll stérile qui s’enfonce toujours plus dans chaque pots … après toutes les inepties pour gogos on doit encore supporter le négationnisme lamentable et nauséabond de ce troll d’irradié d’Hervé Gueret qui n’a aucune personnalité pour ouvrir les yeux sur le réel du terrain et avoir un minimum de respect pour toutes les victimes qui vont souffrir pendant des dizaines d’année ..comment des trolls stériles comme lui peuvent se regarder dans la glace ..on devrait les obliger à allez habiter à Tchernobyl ou à Fukushima pour voir vraiment ou mène l’aveuglement

          Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective