Pétrole: le PDG de Total met en garde sur “l’énorme volatilité” du marché

Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, a mis en garde jeudi sur la “volatilité” du marché du pétrole et sur les risques de baisse des cours, alors que ces derniers se sont nettement redressés.

Le marché reste marqué par une “énorme volatilité”, a rappelé le patron du géant pétrolier et gazier en ouverture d’un sommet pétrolier international à Paris.

Après la dégringolade des cours à l’été 2014, les cours se sont nettement repris. Le baril de Brent valait plus de 73 dollars jeudi matin.

Mais la demande de pétrole a été soutenue par la faiblesse des cours, a souligné Patrick Pouyanné. “Ne sous-estimons pas l’impact de cours plus élevés du pétrole sur le demande”, a-t-il mis en garde.

Le rééquilibrage du marché est également menacé par une offre plus abondante, en particulier de la part des Etats-Unis.

“Je suis absolument convaincu de la solidité du dynamisme de l’écosystème américain et nous allons assister encore une fois à une forte augmentation de la production du pétrole de schiste cette année, c’est clair”, a déclaré Patrick Pouyanné.

Le patron de Total a par ailleurs salué l’accord de 2016 entre pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et pays non membres du cartel, notamment la Russie, pour contenir leur production.

Les partenaires se réunissent vendredi à Jeddah (ouest de l’Arabie) pour évaluer le respect des quotas de production conformément à l’accord et, éventuellement, parler d’une coopération sur le long terme.

L’accord “a été un succès, peut-être au-delà des attentes de l’Arabie Saoudite et de la Russie”, a estimé Patrick Pouyanné.

Mais la poursuite de la discipline est “nécessaire”, a-t-il affirmé, au moment où certains pays pourraient être tentés de profiter de cours plus élevé pour augmenter leur production.

“Le marché n’est pas bien équilibré, il reste des efforts à faire mais je suis convaincu que (les ministres saoudien et russe de l’Energie) Khalid al-Faleh et M. Novak sont sur la même longueur d’onde”, a jugé le dirigeant.

Total doit par ailleurs publier ses résultats du premier trimestre le 26 avril. “Vous savez que les prix sont plus élevés donc ils devraient être bons”, a indiqué M. Pouyanné à des journalistes en marge du sommet.

“Les marchés a apprécié le fait qu’en 2017 tous les résultats étaient assez prévisibles et nous ne les avons jamais déçus”, a-t-il souligné.
jmi/soe/php

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective