eolien-offshore-jpg

Feu vert pour le parc éolien offshore Dieppe-Le Tréport

Les préfectures de Seine-Maritime et de la Somme ont annoncé mardi dans un communiqué commun avoir autorisé par arrêtés la réalisation du parc éolien offshore au large du Tréport et de Dieppe (Seine-Maritime).

Fabienne Buccio, préfète de la Région Normandie, préfète de la Seine-Maritime et Muriel Nguyen, préfète de la Somme viennent d’autoriser, par arrêtés du 26 février 2019, la réalisation du parc éolien en mer au large de Dieppe et du Tréport et son raccordement. Ces arrêtés sont en ligne sur le site des deux préfectures, dont vous trouverez le lien avec celle de Seine Maritime.

La mise en service du parc de la Société Eoliennes en Mer Dieppe – Le Tréport (EMDT) dirigé par Christophe Leblanc qui comprendra 62 éoliennes, d’une puissance totale de 496 MW, est prévue pour 2023, selon les deux préfectures.

Le projet lauréat du 2ème appel d’offres de 2014 prévoit l’installation des éoliennes à 17 km au large de Dieppe et 15,5 km du Tréport, à une profondeur de 14 à 24 mètres.

Les éoliennes prévues sont des 8,4MW Siemens Gamesa qui devraient être assemblées à la future usine du Havre comme cela a été annoncé le 25/02/2019 lors de la réunion de presse à laquelle Filippo Cimitan.

750 emplois à la clé

Ce sont 750 emplois à la clé pour fabriquer les pâles en composites et assembler les éoliennes qui seront exploitées par trois parcs en mer en France – Dieppe-Le Tréport, Ye-Noirmutier et Saint-Brieuc d’Ailes Marines a rappelé le Managing Director Siemens Gamesa Renewable Energy France, “si nos clients ont maintenu leur calendrier d’installation des parcs”.

Le parc produira en moyenne 2.000 GWh par an, soit la consommation électrique annuelle de quelque 850.000 personnes, selon EMDT.

 

Les différents arrêtés approuvent “la convention de concession d’utilisation du domaine public maritime” entre l’État et EMDT, et autorisent “au titre de la +loi sur l’eau+, l’aménagement et l’exploitation du parc éolien”. Un arrêté “espèces protégées” autorise l’exploitant à perturber ou détruire certains spécimens dans le cadre des travaux.

Ce projet a suscité des protestations des pêcheurs locaux qui craignent une cohabitation et impact sur la ressource en poissons, depuis le projet lancé par la société de JM Germa et repris par Engie.

Mais les différents efforts menés par l’ensemble des parties, Parc naturel marin Estuaires Picards et Mer d’Opale compris, ONG, élus, Région Normandie…, laissent penser que des accords pourraient être définitivement trouver, notamment grâce aux exemples de “nurseries pour les poissons, crustacés” qui se développent dans les parcs éoliens en mer en Europe.

 

Crédit photo : Siemens Gamesa 

commentaires

COMMENTAIRES

  • Avatar

    Les technologies de rupture comme les éoliennes aéroportées en mer ou à terre (Airborne Wind Energy System – AWES) pourraient jouer un rôle croissant à partir de 2020, selon les spécialistes du secteur éolien comme le souligne BVG Associates.

    “A des altitudes élevées il y a suffisamment de vent pour alimenter la demande mondiale croissante d’énergie. A 500 m d’altitude, selon la loi exponentielle de Hellmann, le vent souffle 25% plus vite et transporte 2,0 fois plus d’énergie (il croît avec le cube de la vitesse du vent). A 1500 m d’altitude la production est 8 fois supérieure à celle à 100 m. Entre 400 et 800 m la production électrique est généralement continue. Actuellement les puissances varient de 100 Watts pour la plus petite éolienne aéroportée (individuelle et nomade) à 8 MW.

    Les éoliennes aéroportées nécessitent bien moins de surfaces comme de ressources (jusqu’à 95% de moins) donc sont nettement plus facilement recyclables avec un bien meilleur bilan, sont nettement moins lourdes (99% du poids est au sol) et donc bien plus faciles et rapides à transporter et à installer que les éoliennes conventionnelles, y compris sur des sites habituellement inaccessibles, sans éventuelles nuisances optiques ou autres et avec bien moins de bruit et d’impacts aviaires. Leur altitude de fonctionnement (entre 200 et 1500 m avec une moyenne à 500 m) ne gêne pas l’aviation (au delà des aéroports), leur maintenance est facilitée, elle sont autonomes, leur coût est très compétitif (électricité actuellement jusqu’à plus de 60% de moins que le prix de l’éolien conventionnel avec des perspectives de baisse au moins aussi fortes” selon BVG Associates, “ce qui constituerait alors l’énergie au plus bas prix avec le solaire à venir) et permettent de multiples implantations et nouveaux marchés, tout en offrant plus de résistance et d’adaptabilité dans les zones particulièrement venteuses et d’ouragans ou autres conditions climatiques extrêmes (neige, glace etc). L’électricité peut être transmise via le câble de liaison ou à des récepteurs par micro-ondes ou laser. Elles sont toutefois, selon les types de modèles, à protéger de la foudre. Les câbles en polyéthylène de poids moléculaire ultra élevé doivent actuellement être changés périodiquement mais sont recyclables.”

    Exemple Skysails Power :

    https://www.youtube.com/embed/3VKFJ2_cQmM

    .

    Répondre
commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective