Le Palais, au cœur de la mobilité électrique de demain

Constatant une défaillance dans le partage des bonnes pratiques entre territoires, l’Association des Petites Villes de France (APVF) a décidé de mettre en avant les actions des petites villes en faveur de la transition écologique. L’économie circulaire, la mobilité durable, les énergies renouvelables et la biodiversité sont notamment abordées.

Zoom sur la ville du Palais à Belle Île-en-Mer (Morbihan) qui a développé le projet FlexMob’Ile.

La ville du Palais voit sa population multipliée par 10 durant la période estivale. Cette variation de population accroit la demande en électricité alors même que le caractère insulaire de l’île complique déjà son approvisionnement énergétique.

Afin d’assurer un développement équilibré et durable du territoire, la commune en collaboration avec Morbihan energies et Enedis a développé le projet FlexMob’Ile qui vise à renforcer l’autopartage de véhicules électriques. Enedis apporte son expertise à la commune tout en contribuant à la gestion des bornes et à leur approvisionnement.

L’objectif est de renforcer l’indépendance énergétique de l’Ile tout en luttant contre les émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, le projet s’articule autour de trois grands piliers : le déploiement de véhicules électriques en autopartage, la recharge intelligente et le stockage d’énergie solaire.

Dès 2019, sept véhicules en autopartage ont été mis à disposition des résidents et touristes avec des Renaults Zoé et Kangoo. Dix bornes ont également été développées sur l’Ile dont sept dans la ville du Palais. Une application mobile a été créée afin de permettre la location de véhicule.

Une mobilité 100 % électrique et durable

Les voitures électriques sont alimentées par le surplus d’électricité issu des panneaux photovoltaïques installées dans la ville. Le fonctionnement de la recharge est facilité par un système de Smart Charging qui rechargera les voitures au moment où les bâtiments produiront plus qu’ils ne consomment comme lors des vacances ou des week-ends.

Les batteries serviront également de stockage d’appoint d’une électricité qui pourra être réinjectée dans le réseau. Afin de recycler les batteries, des batteries de seconde vie seront déployées au sein du principal village de vacances de l’île afin de stocker l’électricité produite par les panneaux solaires.

Ce projet doit permettre d’allonger la période d’ouverture des bungalow et de faire des économies sur les frais de fonctionnement. Belle Ile en Mer et le Palais sont les premiers territoires en France à mettre en place un tel système de recharge intelligent qui a déjà fait ses preuves sur l’Ile de Porto Santo au Portugal.

Pour la suite, l’île commence à réfléchir à un même système de recharge pour les déplacements en bateau.

Le réseau face à l’essor de la mobilité électrique

Avec la Programmation pluriannuelle de l’énergie, la France s’est fixée pour objectif d’atteindre d’ici 2023 1.2 millions de voiture électriques en circulation avec 100.000 points de recharge. Aujourd’hui, en France, il existe plus de 150  véhicules électriques et 23 mille points de recharges.

Afin de favoriser le développement de la mobilité douce, le projet de loi d’orientation des mobilités prévoit la fin de la vente des véhicules fonctionnant avec des carburants fossiles d’ici 2040.

À l’horizon 2040, il devrait avoir en France 15 millions de véhicules électriques ce qui représente 7 % de la consommation électrique française. La question se pose donc de la capacité de notre système électrique reposant de plus en plus sur les énergies renouvelables intermittentes à répondre à cette demande sans déséquilibrer le réseau.

Les smart grids à l’image du smart charging développé dans la ville du Palais constitue une des réponses à apporter.

Comment maintenir l’équilibre du réseau ?

Le smart charging ou recharge intelligente est une technologie visant à optimiser la charge ou la décharge de véhicules électriques en fonction de la quantité d’électricité disponible. Concrètement, le smart charging permet de contrôler le moment et la vitesse de charge du véhicule électrique en fonction de l’équilibre offre-demande.

La recharge des batteries sera ainsi activée en cas de surplus d’électricité.

Les batteries des voitures pourront également servir de stockage pour l’électricité qui pourra être réutilisée dans les logements. Le smart charging permet ainsi d’éviter les déséquilibres sur le réseau et de favoriser le bon développement des énergies renouvelables en apportant de la flexibilité.

Le conducteur pourra de son côté ajuster sa consommation et profiter des tarifs les plus bas selon les créneaux horaires.

 

Retrouvez l’intégralité des fiches en cliquant ici.

commentaires

COMMENTAIRES

commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective