Le danois Ørsted (ex-Dong Energy) rachète un spécialiste américain de l’éolien

Le producteur danois d’énergie Ørsted (ex-Dong Energy) a annoncé jeudi se renforcer encore dans les énergies renouvelables avec l’acquisition d’une société américaine spécialisée dans l’éolien.

Le groupe a annoncé le rachat de l’américain Lincoln Clean Energy, spécialiste des énergies éoliennes et solaires, pour 580 millions de dollars (500 millions d’euros).

“Le marché mondial de l’éolien offshore devrait connaître une croissance significative au cours des prochaines années et les Etats-Unis constituent un marché de premier plan pour les éoliennes”, a déclaré Henrik Poulsen, directeur général d’Ørsted, repris par l’agence Ritzau.

La vente doit être conclue d’ici la fin de l’année, précise le groupe danois.

En dix ans, Ørsted s’est peu à peu éloigné du charbon et du pétrole, son coeur de métier, pour se tourner vers les énergies renouvelables.

En mai 2017, le groupe est parvenu à se séparer de ses hydrocarbures et a cédé ses activités de production de pétrole et de gaz au pétrochimiste suisse Ineos pour 1,05 milliard de dollars.

Ørsted avait annoncé en novembre 2017 son intention de céder sa participation dans l’extension du parc éolien offshore de Walney en Angleterre, pour 2 milliards de livres (272 millions d’euros), à deux fonds de pension danois afin d’investir dans de nouveaux projets.

Le producteur d’électricité éolienne avait également indiqué fin juin son intention de vendre ses activités de distribution d’électricité au Danemark, pour se concentrer sur le marché international des énergies renouvelables.

Le groupe a par ailleurs publié jeudi des résultats trimestriels en demi-teinte pour la période avril-juin 2018. Son bénéfice net s’est élevé à 564 millions de couronnes (75,6 millions d’euros), contre 4,7 milliards de couronnes en 2017, à la même période.

Cette baisse était toutefois attendue car au cours du deuxième trimestre 2017, le groupe est parvenu à se séparer de ses hydrocarbures. Il a cédé en mai ses activités de production de pétrole et de gaz au pétrochimiste suisse Ineos.

Le chiffre d’affaires a lui augmenté, à 18,6 milliards de couronnes, soit une hausse de 16,6%.

A la Bourse de Copenhague, peu après 10H00 GMT, le titre prenait 5% dans un marché orienté à la hausse (+0,65%).

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective