Nucléaire : la coopération entre la Tunisie et la Russie se précise

Fortement dépendante des hydrocarbures pour sa production d’électricité et contrainte de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, la Tunisie envisage (comme de nombreux pays arabes aujourd’hui) de recourir à l’énergie nucléaire pour son approvisionnement électrique futur. Le gouvernement tunisien s’est rapproché dans ce but depuis plusieurs mois de l’agence russe pour l’énergie atomique Rosatom et vient de confirmer cet engagement en marge de la 60ème Conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique(AIEA), organisée ce lundi 26 septembre à Vienne.

Le président de l’agence nucléaire russe Sergei Kirienko et le ministre tunisien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Slim Khalbous ont signé ce lundi à Vienne, un nouvel accord de coopération dans le domaine du nucléaire civil à des fins pacifiques. Cet accord délimite les fondements juridiques de la coopération entre la Russie et la Tunisie en matière d’énergie nucléaire et le soutien éventuel de la Russie dans le développement de l’infrastructure nucléaire tunisienne, conformément aux recommandations internationales.

A lire également : Le parc nucléaire mondial va continuer de croître jusqu’en 2030

Ce programme permettra d’accompagner la Tunisie dans la conception et la construction de centrales nucléaires, de réacteurs de recherche, d’unités de dessalement et d’accélérateurs de particules. Il vise notamment à renforcer la coopération dans le développement des gisements d’uranium et dans l’exploration des ressources naturelles en vue de développer l’industrie nucléaire en Tunisie.

Le ministre tunisien a également présidé à cette occasion la signature d’un autre accord de coopération entre le Centre National des Sciences et Technologies Nucléaires et le Commissariat à l’Energie Atomique français (CEA). Celui-ci permettra à la Tunisie de bénéficier d’une pleine assistance technique bilatérale en matière de développement, d’échanges d’expertises et de renforcement de capacités dans les possibles utilisations des nouvelles applications nucléaires dans différents domaines.

A lire également : Le CEA et la Tunisie renforcent leur collaboration dans la recherche énergétique

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective