Nucléaire : Areva et Atkins unissent leurs forces

L’entreprise française spécialisée dans le secteur nucléaire, Areva, ainsi que le cabinet de conseil en ingénierie britannique Atkins, ont annoncé qu’ils allaient créer une joint venture, une société en commun.

L’objectif de cette création d’entreprise partagée est de permettre à Areva et à Atkins d’optimiser leur compétitivité sur les projets de gestion du combustible nucléaire.

Areva est un géant du nucléaire, spécialisé dans le cycle du combustible nucléaire, comme le recyclage du combustible usé, la gestion des déchets, les solutions de transport ou le démantèlement. La société française fait partie du consortium Nuclear Management Partners, qui gère le site britannique de Sellafield.

Atkins est un cabinet de conseil anglais spécialisé dans l’ingénierie et la conception. Il travaille sur Sellafield, sur les réacteurs Magnox et sur tous les sites dont l’UKAEA (Autorité britannique de l’énergie atomique) avait la responsabilité. L’entreprise compte 17 500 collaborateurs, dont 9000 implantés au Royaume-Uni.

La future joint venture partagée par les deux sociétés devrait être basée à Warrington, au Nord-Ouest de l’Angleterre.

Le directeur exécutif des activités Aval du groupe Areva, Dominique Mockly, a expliqué au nom de son entreprise que « Nous sommes heureux de nous associer à une entreprise aussi réputée qu’Atkins. Ce partenariat nous permettra de mettre en application notre technologie éprouvée face aux défis que pose le démantèlement nucléaire au Royaume-Uni, et de renforcer dans le même temps la présence d’Areva dans ce pays ».

De son côté, Atkins s’est également exprimé, par la voix de son PDG Martin Grant : « Nous sommes impliqués dans le programme britannique d’assainissement depuis la fin des années 1980 et disposons d’une vaste expérience du secteur nucléaire au Royaume-Uni. Le partenariat que nous venons de signer aujourd’hui nous permettra de développer davantage nos compétences et notre savoir-faire afin de soutenir de manière durable l’industrie nucléaire britannique ».

 


commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

on en parle !
Partenaires
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective
20 nov 2015
Les principales causes de mortalité dans le monde : mise en perspective